Edencash
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon EB12.5 : commander le coffret ETB Zénith Suprême
Voir le deal

Musée d'histoire de la médecine

2 participants

Aller en bas

Musée d'histoire de la médecine Empty Musée d'histoire de la médecine

Message  Kashima Mar 24 Fév 2009 - 11:32

Après la visite d'Our Body, je suis allée au Musée d'Histoire de la Médecine (Paris), situé au 12 rue de l'Ecole de Médecine, à quelques pas du Musée Dupuytren que je gardais pour le lendemain.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


C'est une pièce parquée pas très grande, mais où on passe près de deux heures à regarder le matériel de médecine des siècles passés, depuis l'Antiquité.


Dans la première vitrine se trouvent des vases antiques, un strigile et une spatule que j'ai pris en photo. Le strigile est ce qui servait, dans les gymnases ou les thermes, à racler la sueur sur la peau après l'effort :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Ces instruments sont égyptiens :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


On apprend que les Gaulois étaient doués dans le soin des yeux.


On voit très vite le fameux clystère, si présent chez Molière pour les lavements intestinaux. Les deux méthodes de soin les plus pratiquées au XVIIème siècle sont la saignée et le lavement. Argan en use et abuse dans Le Malade imaginaire!
Ci-dessous, un clystère, des lancettes et une palette à saigner.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


A cette époque, d'ailleurs, il y avait une grande distinction entre médecin et chirurgien-barbier (l'apothicaire prépare les médecines): le premier était l'intellectuel, le second était moins bien vu car c'était lui le manuel. Cette distinction a duré longtemps, et ce mépris du chirurgien a obligé ce corps de métier à redoubler d'exigence.
Le médecin ne touchait pas le malade. On le voit aussi chez Molière. la seule chose qu'il s'autorise, c'est de goûter l'urine de son patient pour faire son diagnostic. Il le fait dans un uroscope de cette sorte :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Une bonne partie de ce musée est consacrée à l'amputation, technique pratiquée avec les moyens de l'époque. Il fallait aller vite, et assez bien, pour couper le membre malade, d'où l'utilisation de ces couteaux courbes :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Rappelons-nous que l'anesthésie n'existait pas.
Voici une scie d'amputation au XVIIème siècle :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


On stoppait l'arrivée du sang par cette sorte de garrot :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


C'est au siècle de Louis XIV qu'apparaît la chirurgie.
"En 1686, Louis XIV est opéré d'une fistule à l'anus par le chirurgien Félix. L'opération est une totale réussite, trois semaines après l'intervention, le roi peut remonter à cheval, et sans douleur ! Alors que pendant des mois ses médecins lui avaient fait endurer toutes sortes de cataplasmes, lavements et baumes sans succès. Le roi, tout au long de sa vie, a été affligé de nombreux maux que ses médecins, Valot, Daquin et Fagon tenteront avec plus ou moins de succès de soigner... Louis XIV manifeste sa reconnaissance envers son chirurgien en lui versant des honoraires très élevés qui lui permettent d'acheter la seigneurie de Tassy, anoblie par le roi. Félix y vivra ses dernières années sans exercer car, traumatisé, il ne pouvait plus tenir le scalpel sans trembler.
C'est sur toute la corporation des chirurgiens que retombent les bienfaits royaux. Le 18 décembre 1731 a lieu la séance inaugurale de l'Académie Royale de Chirurgie."

Ce syringotome opérait les fistules à l'anus :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


On peut voir un bistouri ayant appartenu au chirurgien Charles-François Félix :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Une opération sans anesthésie m'a impressionnée par la douleur qu'elle devait sans doute causer. Il s'agissait d'éliminer des calculs, roches dans la vessie (lithotomie ou lithotricie).
"Opération par laquelle on coupait et on divisait la pierre dans la vessie au moyen du lithotome."
Voici l'ustensile, et voici le dessin de l'opération, à vif, cela va sans dire :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Une prothèse en fer :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Pour bien réussir le moignon, cet appareil était utilisé :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Pour bien réussir les opération de la bouche ou les arrachages de dents, on utilisait ce speculum oris, un "ouvre-bouche" :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



On peut voir de nombreux objets servant à la trépanation . Pour rappel, la trépanation est "une technique de perçage qui consiste à pratiquer un trou en réalisant une découpe circulaire à l'aide d'un outil plus petit. C'est également le nom générique d'une opération chirurgicale qui consiste à pratiquer un trou, grâce à un appareil — de type foret — appelé trépan, dans la boîte crânienne ou à enlever un morceau d'os crânien afin d'accéder au cerveau, notamment pour soulager une hypertension dans la boîte crânienne."

Schéma de trépanation (qui n'est pas au musée) :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Une vitrine est consacrée à l'accouchement et aux immenses forceps :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Puis, il est question d'ophtalmologie. Les différentes maladies des yeux sont répertoriés sur une planche avec de faux yeux atteints.

Instruments ophtalmologiques du XVIIIème siècle :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Dans les vitrines centrales se trouvent des bustes anatomiques, par exemple. J'ai bien aimé cette table offerte à Napoléon III et faite uniquement de morceaux du corps humain : oreilles, vertèbres, sang, cervelle... On peut voir un pied en son centre :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



L'étage est moins intéressant, selon moi. On y trouve du matériel pour mesurer la tension, etc.

Dans le couloir, en sortant, est rappelée la théorie des humeurs par laquelle on expliquait l'état de santé d'un malade ou son caractère :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Visite indispensable pour parfaire le séjour du Paris anatomique.

Métro Odéon (voir Dupuytren)

Kashima
Kashima
Faux-monnayeur

Nombre de messages : 6540
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Musée d'histoire de la médecine Empty Re: Musée d'histoire de la médecine

Message  Solene Mar 7 Sep 2010 - 23:07

Je l'ai visité ce week-end. C'était très instructif.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Des prothèses. Celle de gauche a appartenu à un tailleur de diamants.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Une trousse d'instrument chirurgicaux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Des yeux en verre représentant les diverses pathologies de l'œil pour les étudiantes en ophtalmologie.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Une maquette pédagogique de l'appareil génital féminin.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les instruments qui ont servi à l'autopsie de Napoléon.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Un appareil à électrochocs...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Un outil de rééducation.

Solene
Solene
Les limbes

Nombre de messages : 301
Age : 36
Localisation : Clermont Ferrand / Montluçon
Date d'inscription : 03/10/2008

http://solene03410.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Musée d'histoire de la médecine Empty Re: Musée d'histoire de la médecine

Message  Kashima Jeu 9 Sep 2010 - 8:12

Merci pour ces ajouts!
Le nouage, ça rééduque quoi?
Kashima
Kashima
Faux-monnayeur

Nombre de messages : 6540
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Musée d'histoire de la médecine Empty Re: Musée d'histoire de la médecine

Message  Solene Jeu 9 Sep 2010 - 14:07

C'est pour rééduquer le motricité fine.
Solene
Solene
Les limbes

Nombre de messages : 301
Age : 36
Localisation : Clermont Ferrand / Montluçon
Date d'inscription : 03/10/2008

http://solene03410.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Musée d'histoire de la médecine Empty Re: Musée d'histoire de la médecine

Message  Kashima Jeu 9 Sep 2010 - 17:22

C'est-à-dire...?
Kashima
Kashima
Faux-monnayeur

Nombre de messages : 6540
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Musée d'histoire de la médecine Empty Re: Musée d'histoire de la médecine

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum