Edencash
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon EB12.5 : commander le coffret ETB Zénith Suprême
Voir le deal

La petite vérole

2 participants

Aller en bas

La petite vérole Empty La petite vérole

Message  Kashima Lun 13 Oct 2008 - 8:27

Histoire de la petite vérole à 10h sur France Culture!
A propos de : " Les rois aussi en mouraient. Les
Lumières en lutte contre la petite vérole "...


La petite vérole Lapetitevrolecu6
Kashima
Kashima
Faux-monnayeur

Nombre de messages : 6540
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

La petite vérole Empty Re: La petite vérole

Message  Kashima Mar 14 Oct 2008 - 19:26

La petite vérole est souvent confondue avec la grande, dite aussi "variole", et qui n'est autre que la syphilis.
La petite vérole se transmet par les voies respiratoires, et non sexuelles.

Au XVIIIème siècle, les Lettres Philosophiques de Voltaire ont été censurées, trop audacieuses. Dans celles-ci, il vantait les mérites de l'inoculation de la petite vérole.

Une polémique a eu lieu au siècle des Lumières : fallait-il, ou non, inoculer le pus d'un être contaminé à ses enfants pour les prévenir de cette maladie? La coutume était ottomane, se pratiquait en Turquie.
Les détracteurs de ce qu'on pourrait appeler "vaccination" craignaient qu'ainsi, on ne transmette le "mahométisme", ou encore qu'on ne parveinne à tuer son propre enfant.

Des poèmes de 200 pages ont paru sur le sujet de la petite vérole et sur son inoculation pour en réchapper!
Kashima
Kashima
Faux-monnayeur

Nombre de messages : 6540
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

La petite vérole Empty La Marquise de Merteuil

Message  Kashima Mer 15 Oct 2008 - 14:51

En image, la petite vérole donne cela :

La petite vérole Leslddy7

Eh non, je ne mettrai pas de photos des pustules...
C'est une représentation de Mme de Merteuil.

La petite vérole a souvent une dimension symbolique, car elle est déformatrice et défigure.
Ce peut être le poison que l'amour distille dans le sang, qui fait du mal et fait du bien.
Ce peut être cette perversité qui défigure la Marquise de Merteuil à la fin des Liaisons dangereuses :

Laclos : Lettre de Madame de Volanges à madame de Rosemonde

Paris, 14 janvier 17**.

Le sort de Mme de Merteuil paraît enfin rempli, ma chère et digne amie; et il est tel que ses plus grands ennemis sont partagés entre l'indignation qu'elle mérite, et la pitié qu'elle inspire. J'avais bien raison de dire que ce serait peut-être un bonheur pour elle de mourir de sa petite vérole. Elle en est revenue, il est vrai, mais affreusement défigurée; et elle y a particulièrement perdu un œil. Vous jugez bien que je ne l'ai pas revue; mais on m'a dit qu'elle était vraiment hideuse.Le marquis de ***, qui ne perd pas l'occasion de dire une méchanceté, disait hier, en parlant d'elle, que la maladie l'avait retournée, et qu'à présent son âme était sur sa figure. Malheureusement tout le monde trouva que l'expression était juste.
Un autre événement vient d'ajouter encore à ses disgrâces et à ses torts. Son procès a été jugé avant-hier, et elle l'a perdu tout d'une voix. Dépens, dommages et intérêts, restitution des fruits, tout a été adjugé aux mineurs: en sorte que le peu de sa fortune qui n'était pas compromis dans ce procès est absorbé, et au delà, par les frais.
Aussitôt qu'elle a appris cette nouvelle, quoique malade encore, elle a pris ses arrangements, et est partie dans la nuit, seule et en poste. Ses gens disent aujourd'hui qu'aucun d'eux n'a voulu la suivre. On croit qu'elle a pris la route de la Hollande.
Ce départ fait plus crier encore que tout le reste; en ce qu'elle a emporté ses diamants, objets très considérable, et qui devait rentrer dans la succession de son mari; son argenterie, ses bijoux; enfin, tout ce qu'elle a pu, et qu'elle laisse après elle pour près de 50 000 livres de dettes. C'est une véritable banqueroute.

La famille doit s'assembler demain pour voir à prendre des arrangements avec les créanciers. Quoique parente bien éloignée, j'ai offert d'y concourir; mais je ne me trouverai pas à cette assemblée, devant assister à une cérémonie plus triste encore. Ma fille prend demain l'habit de postulante. J'espère que vous n'oubliez pas, ma chère amie, que dans ce grand sacrifice que je fais, je n'ai d'autre motif, pour m'y croire obligée, que le silence que vous avez gardé vis à vis de moi.
M. Danceny a quitté Paris, il y a près de quinze jours. On dit qu'il va passer à Malte, et qu'il a le projet de s'y fixer. Il serait peut-être encore temps de le retenir?… Mon amie!… ma fille est donc bien coupable?… Vous pardonnerez sans doute à une mère de ne céder que difficilement à cette affreuse certitude.
Quelle fatalité s'est donc répandue autour de moi depuis quelque temps, et m'a frappée dans les objets les plus chers! Ma fille et mon amie!
Qui pourrait ne pas frémir en songeant aux malheurs que peut causer une seule liaison dangereuse! et quelles peines ne s'éviterait-on point en y réfléchissant davantage! Quelle femme ne fuirait pas au premier propos d'un séducteur? Quelle mère pourrait, sans trembler, voir une autre personne qu'elle parler à sa fille? Mais ces réflexions tardives n'arrivent jamais qu'après l'événement; et l'une des plus importantes vérités, comme aussi peut-être des plus généralement reconnues, reste étouffée, et sans usage dans le tourbillon de nos mœurs inconséquentes.
Adieu, ma chère et digne amie; j'éprouve en ce moment que notre raison, déjà si insuffisante pour prévenir nos malheurs, l'est encore davantage pour nous en consoler.
Kashima
Kashima
Faux-monnayeur

Nombre de messages : 6540
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

La petite vérole Empty Re: La petite vérole

Message  Invité Mer 15 Oct 2008 - 18:30

Souvenirs de première année de fac ? :dreamer:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La petite vérole Empty Re: La petite vérole

Message  Kashima Mer 15 Oct 2008 - 18:44

Souvenir de la fac et souvenir d'une belle histoire d'amour. :emu: :dreamer:
Kashima
Kashima
Faux-monnayeur

Nombre de messages : 6540
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

La petite vérole Empty Re: La petite vérole

Message  Johnny Mer 15 Oct 2008 - 21:43

Kashima a écrit:
En image, la petite vérole donne cela :

La petite vérole Leslddy7

Eh non, je ne mettrai pas de photos des pustules...
C'est une représentation de Mme de Merteuil.

La petite vérole a souvent une dimension symbolique, car elle est déformatrice et défigure.
Ce peut être le poison que l'amour distille dans le sang, qui fait du mal et fait du bien.
Ce peut être cette perversité qui défigure la Marquise de Merteuil à la fin des Liaisons dangereuses :

Laclos : Lettre de Madame de Volanges à madame de Rosemonde

Paris, 14 janvier 17**.

Le sort de Mme de Merteuil paraît enfin rempli, ma chère et digne amie; et il est tel que ses plus grands ennemis sont partagés entre l'indignation qu'elle mérite, et la pitié qu'elle inspire. J'avais bien raison de dire que ce serait peut-être un bonheur pour elle de mourir de sa petite vérole. Elle en est revenue, il est vrai, mais affreusement défigurée; et elle y a particulièrement perdu un œil. Vous jugez bien que je ne l'ai pas revue; mais on m'a dit qu'elle était vraiment hideuse.Le marquis de ***, qui ne perd pas l'occasion de dire une méchanceté, disait hier, en parlant d'elle, que la maladie l'avait retournée, et qu'à présent son âme était sur sa figure. Malheureusement tout le monde trouva que l'expression était juste.
Un autre événement vient d'ajouter encore à ses disgrâces et à ses torts. Son procès a été jugé avant-hier, et elle l'a perdu tout d'une voix. Dépens, dommages et intérêts, restitution des fruits, tout a été adjugé aux mineurs: en sorte que le peu de sa fortune qui n'était pas compromis dans ce procès est absorbé, et au delà, par les frais.
Aussitôt qu'elle a appris cette nouvelle, quoique malade encore, elle a pris ses arrangements, et est partie dans la nuit, seule et en poste. Ses gens disent aujourd'hui qu'aucun d'eux n'a voulu la suivre. On croit qu'elle a pris la route de la Hollande.
Ce départ fait plus crier encore que tout le reste; en ce qu'elle a emporté ses diamants, objets très considérable, et qui devait rentrer dans la succession de son mari; son argenterie, ses bijoux; enfin, tout ce qu'elle a pu, et qu'elle laisse après elle pour près de 50 000 livres de dettes. C'est une véritable banqueroute.

La famille doit s'assembler demain pour voir à prendre des arrangements avec les créanciers. Quoique parente bien éloignée, j'ai offert d'y concourir; mais je ne me trouverai pas à cette assemblée, devant assister à une cérémonie plus triste encore. Ma fille prend demain l'habit de postulante. J'espère que vous n'oubliez pas, ma chère amie, que dans ce grand sacrifice que je fais, je n'ai d'autre motif, pour m'y croire obligée, que le silence que vous avez gardé vis à vis de moi.
M. Danceny a quitté Paris, il y a près de quinze jours. On dit qu'il va passer à Malte, et qu'il a le projet de s'y fixer. Il serait peut-être encore temps de le retenir?… Mon amie!… ma fille est donc bien coupable?… Vous pardonnerez sans doute à une mère de ne céder que difficilement à cette affreuse certitude.
Quelle fatalité s'est donc répandue autour de moi depuis quelque temps, et m'a frappée dans les objets les plus chers! Ma fille et mon amie!
Qui pourrait ne pas frémir en songeant aux malheurs que peut causer une seule liaison dangereuse! et quelles peines ne s'éviterait-on point en y réfléchissant davantage! Quelle femme ne fuirait pas au premier propos d'un séducteur? Quelle mère pourrait, sans trembler, voir une autre personne qu'elle parler à sa fille? Mais ces réflexions tardives n'arrivent jamais qu'après l'événement; et l'une des plus importantes vérités, comme aussi peut-être des plus généralement reconnues, reste étouffée, et sans usage dans le tourbillon de nos mœurs inconséquentes.
Adieu, ma chère et digne amie; j'éprouve en ce moment que notre raison, déjà si insuffisante pour prévenir nos malheurs, l'est encore davantage pour nous en consoler.
Je n'ai pas lu le livre, mais j'ai vu le film de Stephen Frears... Merteuil n'y est pas atteinte par la petite vérole, mais on finit sur une scène où elle se démaquille, histoire de symboliser la fin du masque qu'elle portait devant la bonne société, qui a pris connaissance de son machiavélisme.
Johnny
Johnny
Les Hérétiques

Nombre de messages : 1027
Age : 38
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 05/10/2008

http://www.sharemangas.com/index.php?app=blog&module=display

Revenir en haut Aller en bas

La petite vérole Empty Re: La petite vérole

Message  Kashima Jeu 16 Oct 2008 - 7:19

Johnny! Lis-le... :talita:

Oui, le masque qui tombe à la fin et la salle qui hue la pauvre Merteuil (oui, la pauvre, parce qu'elle me fait de la peine quand même).
Kashima
Kashima
Faux-monnayeur

Nombre de messages : 6540
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

La petite vérole Empty Re: La petite vérole

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum