Edencash
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -45%
TEFAL – Marmite 36 cm – Inox, Tous feux ...
Voir le deal
29.49 €

Horripeaux

Aller en bas

Horripeaux Empty Horripeaux

Message  Kashima Ven 29 Oct 2010 - 21:59

Voici une maison d'éditions qu'il faut connaître :

http://www.horripeaux.com

Horripeaux Animat10

A l'occasion de la publication de La Chute de la Maison Usher (illustré et mis en musique), on avait pu écouter une lecture du livre, nous plongeant au coeur du texte de Poe.
cf. https://edencash.forumactif.org/dans-le-fond-du-manoir-f16/edgar-allan-poe-poesie-et-fantastique-t422.htm

La nouvelle publication de la maison d'éditions sera Le Livre de Thel de Blake, livre enluminé de ce poète et peintre :

Horripeaux 141003Capturer

Traduction de Marion Magat, illustration sonore de Francis Gallon, illustration graphique de Chokko Ier


Je leur souhaite beaucoup de réussite et les soutiendrai en achetant ce nouvel opus.


Kashima
Kashima
Faux-monnayeur

Nombre de messages : 6540
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Horripeaux Empty Le Livre de Thel

Message  Kashima Dim 22 Mai 2011 - 21:13

Sur ce lien, on peut feuilleter le livre de Blake et en écouter des extraits musicaux :

http://www.horripeaux.com/?p=429

Autre extrait sur myspace :
http://www.myspace.com/horripeaux/music/songs/Le-Livre-de-Thel-extraits-76248819

Le Livre de Thel de William Blake
Illustration sonore de Francis Gallon
illustration graphique de Chokko Ier
Traduction de Marion Magat

Et le week-end prochain, la maison Horripeaux sera au salon de l'édition créative et du livre d'artiste à Roanne : http://www.les-edites.com

Kashima
Kashima
Faux-monnayeur

Nombre de messages : 6540
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Horripeaux Empty Re: Horripeaux

Message  Kashima Mar 26 Juin 2012 - 18:04

Horripeaux 131653e68c1d50bfa411e188131231381b5c257

“Si donc nourriture des vers tu es, Ô vierge des cieux,
Grand est ton but, grand est ton bienfait! Toute chose qui vit
Ne vit ni seule ni pour elle-même. N’aie crainte, j’appellerai
Le faible ver dans son humble couche, et tu l’entendras.
Viens, ver de la vallée muette, viens à la reine pensive.”


Le Livre de Thel, William Blake

(traduction de Marion Magat aux Editions Horripeaux)

"Then if thou art the food of worms, O virgin of the skies,
How great thy use, how great thy blessing! Every thing that lives
Lives not alone, nor for itself; fear not, and I will call
The weak worm from its lowly bed, and thou shalt hear its voice.
Come forth, worm of the silent valley, to thy pensive queen."



Horripeaux 220px-Sconfitta_%28William_Blake%29

Thel fait partie des filles de Seraphim. Elle est la seule à ne pas faire paître joyeusement son troupeau et s'interroge sur le sens des choses et de la vie. Elle interroge successivement le Lys de la Vallée, qui la renvoie au Nuage, qui la renvoie à un autre à son tour, ainsi de suite.
J'aime beaucoup le passage où c'est au tour du Ver de parler, lui qu'on décrit comme "démuni", "image de faiblesse", "nu", "couché", "impuissant", "en pleurs"... Ce Ver n'est qu'un enfant qui ne peut répondre et que la Motte d'argile va prendre dans ses bras.

Finalement, Thel pourra entrer dans le pays des morts et voir elle-même ce qu'elle cherche à savoir :

"Elle vit les lits des morts, et là où les racines fibreuses
De chaque cœur fixent leurs enchevêtrements agités,
Une terre de chagrins et de larmes sans jamais un sourire."

"She saw the couches of the dead, & where the fibrous roots
Of every heart on earth infixes deep its restless twists:
A land of sorrows & of tears where never smile was seen."


Le poème dans sa langue originale est lisible
ici.

Thel rencontre sa propre tombe qui lui parle et lui pose dix questions sans réponses, dont :

"Pourquoi un rideau de chair sur le lit de notre désir?"

"Why a little curtain of flesh on the bed of our desire?"


Horripeaux Captur72


C'est de la pure poésie. On se laisse porter par ces allégories, par ce cheminement intérieur qui ne trouve pas de fin...
Le poème date de 1789. Blake, préromantique anglais, était à la fois peintre et poète. Il a écrit et illustré lui-même son poème.

Horripeaux The_bo10


L'édition d'Horripeaux offre aussi une seconde illustration en plus des dessins : la musique de Francis Gallon.
A découvrir...

Horripeaux Blake1

Les peintures illustrant ce sujet sont de William Blake.
Kashima
Kashima
Faux-monnayeur

Nombre de messages : 6540
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Horripeaux Empty Re: Horripeaux

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum