Biblio-live - Céline Maltère

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Corps glorieux

Message  Kashima le Dim 24 Avr 2016 - 9:04

Ils arrivent...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Article La Montagne 25 avril 2016

Message  Kashima le Lun 25 Avr 2016 - 20:38

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les Corps glorieux

Message  Kashima le Sam 30 Avr 2016 - 13:14

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le Cabinet du Diable - critique Yozone

Message  Kashima le Ven 6 Mai 2016 - 13:22

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Moulins, la maison Mantin voit les décennies passer et subit les ravages du temps. Un siècle, c’est long ! Mais c’est le prix à payer pour que la ville hérite de cette bâtisse qui, lors de sa réouverture, devra ramener le public cent ans en arrière. En attendant, elle s’abîme. Les nombreuses curiosités amassées par le riche donateur prennent la poussière, tombent en déliquescence pour certaines, les tapisseries moisissent, les boiseries se gondolent....
Certains habitants sont toujours fascinés par cette présence mystérieuse et sont immanquablement attirés par cette demeure imposante à côté du musée, n’en pouvant plus de patienter en imaginant comment elle est à l’intérieur et ce qu’elle cache.

Ce troisième volume de la collection Lokhale nous amène à Moulins et plus précisément à la maison Mantin, le cadre idéal pour une histoire lorgnant sur le fantastique. Pas besoin d’enjoliver outre mesure, la réalité s’avère déjà assez étonnante. Pour résumer, à sa mort, Louis Mantin a légué sa demeure à la ville aux conditions qu’un musée soit construit à côté et qu’elle reste fermée un siècle avant d’être ouverte au public.

Pour son récit, Céline Maltère met en scène une belle brochette de personnages. En premier lieu, Lisebeth Retamen, carmélite par la force des choses et qui aspire à une certaine liberté, n’a pas manqué de remarquer Hubert Lantier, se définissant comme un pirate bibliophile et également attiré par la vieille bâtisse. Ce dernier lui présente d’autres personnes souffrant des mêmes symptômes : Suarès, un poète extralucide, et Kariron-san, un Japonais aux membres de fer. Possédant une prothèse en bois, Lisebeth est tout à fait à son aise au sein de ce groupe hétéroclite, prêt à en braver l’interdit pour entrer dans la maison Mantin.
Aussi disparates et hors normes ces personnages soient-ils, les lecteurs restent jusqu’alors dans un cadre cartésien, attribuant cette attirance à une simple curiosité, même si « Le cabinet du Diable » débute de façon à les interloquer d’entrée avec des scaphandriers se mouvant dans la nuit.
L’auteure parvient aisément à instaurer une ambiance chargée en interrogations et une atmosphère aussi lourde qu’étrange. Presque tout naturellement, un nouveau protagoniste intègre l’histoire et cette apparition inattendue n’étonne pas outre mesure, elle est dans la logique des choses et installe définitivement « Le cabinet du Diable » dans le fantastique.

Ce court roman de 70 pages s’avère dense, lourd de mystères et repose sur des bases solides avec la maison Mantin. Ce très bon choix permet finalement sans grands effets de livrer un récit prenant et instructif. L’ombre de cette demeure hors du temps plane sur ces pages, hante de nombreux habitants de Moulins, obsédés par cette proximité imposante, étouffante, mais partie intégrante de l’Histoire récente de la ville.
Tout le charme de la collection repose justement sur ces découvertes, ces évasions dans des lieux étonnants, aptes à alimenter l’imaginaire par leur étrangeté, en rajoutant le côté instructif.
Pour « Le cabinet du Diable », la conservatrice du patrimoine Maud Leyoudec retrace la réhabilitation de la maison Mantin, révélant les ravages d’un siècle d’abandon et le travail titanesque effectué pour que le rêve de Louis Mantin devienne réalité.
À travers leur choix de couverture dont ils s’expliquent en fin d’ouvrage, Philippe et Léo Gontier partagent le côté Cabinet de curiosités de la maison Mantin.

Une fois de plus, la collection Lokhale qui porte décidément bien son nom réussit à nous transporter dans un endroit aux apparences connues mais pourtant si éloigné de notre perception.

Titre : Le Cabinet du Diable
Auteur : Céline Maltère
Dossier : « La Maison Mantin, un héritage révélé » par Maud Leyoudec
Couverture : Philippe et Léo Gontier
Éditeur : La Clef d’Argent
Collection : LoKhaLe
Site Internet : page roman (site éditeur)
Numéro : 3
Pages : 105
Format (en cm) : 17,5 x 11 x 1
Dépôt légal : mars 2016
ISBN : 9791090662285
Prix : 6 €

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les Corps glorieux

Message  Kashima le Mar 10 Mai 2016 - 21:36

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Que se passe-t-il au château de la reine Kationa ? Le bruit court qu’elle a perdu la raison et qu’elle redouble de cruauté depuis la mort de Balzane. Ne s’est-elle pas mis en tête, pour la remplacer, par n’importe quel moyen ? Ce désir insensé la pousse à vivre d’étranges aventures : capturer un chant de sirène, vaincre les nains de la Forêt carnivore, affronter le long chevalier rouge ou passer de l’autre côté du miroir ‒ autant d’épreuves qui la mèneront au-delà des réalités.

Reprenant les codes du roman de chevalerie, Céline Maltère les transpose dans un univers féminin où l’héroïne, fière et implacable, se perd peu à peu dans sa folle obsession. Les Corps glorieux est le premier volet du Cycle de Goth, trilogie romanesque qui raconte l’histoire de trois sœurs souveraines.

Les Corps glorieux est un roman épique et féminin. L’héroïne a suivi les préceptes de son père et règne impitoyablement sur le petit domaine qu’il lui a confié. Elle a pour devoir de ne jamais se soumettre aux hommes et, dans son royaume, elle cultive le désir des femmes.
La quête de la reine Kationa est symbolique : trop orgueilleuse, l’allégorie de l’Angoisse, par exemple, vient lui donner une leçon. A travers plusieurs récits enchâssés, on assiste aussi à son apprentissage : comment la petite fille est-elle devenue cette femme sans merci ?
Ce roman d’aventures parle de l’amour, du désir, du manque et de l’oubli et, même s’ils s’incarnent dans des créatures étranges et sanguinaires, beaucoup des personnages qu’on y croise sont finalement des démons familiers.

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le Cabinet du Diable - Obsküre #28

Message  Kashima le Jeu 19 Mai 2016 - 18:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Symboles et analogies : les Corps glorieux 22 mai 2016

Message  Kashima le Mar 24 Mai 2016 - 13:12

Critique des Corps glorieux par Fabienne Leloup :

22 mai 2016
Le monde à l'envers de Céline Maltère : Les Corps glorieux de Céline Maltère.



Philippe Gindre vient d'éditer un nouveau roman aux éditions La clef d'Argent: Les Corps glorieux de Céline Maltère, un autre talent de la littérature de l'imaginaire. Nourris par l'intertextualité ( le mythe des Amazones; l'Énéide ; la Dame sans merci ; le cycle du Graal; le lai de Lanval ; la somme romanesque de Tolkien...), Les Corps glorieux rendent hommage à la littérature, au pouvoir des mots, matérialisé par le "grimoire de Goth" où l'héroïne, la reine Kationa puise une partie de son aura.

Mais ce roman richement connoté culturellement est une splendide variation sur le thème du monde à l'envers: l'épopée se lit au féminin, mêlant épisodes narratifs et motifs descriptifs avec brio. Inversant les codes de la chevalerie, Kationa et ses sœurs règnent sans partage sur leurs terres léguées par leur père, et n'ont pas besoin des hommes pour se défendre. Céline Maltère a sûrement puisé dans l'Histoire pour composer ce personnage de Kationa, reine implacable -sauf lorsqu'il s'agit de son Désir.

Bien au-delà de la transposition des codes du genre épique, ce récit appelle une lecture psychanalytique sur le Désir, ses conséquences, le manque, car Kationa aime les femmes, ces "corps glorieux" de beauté pour elle, au point d'avoir constitué son propre harem, et a aimé passionnément une Dame, prénommée Balzane, morte prématurément: " Je ne me résolvais pas à devenir spectatrice de cette décadence".

L'impossibilité de faire le deuil de Balzane l'entraîne dans des aventures multiples, "avatars du désir" qui ne la laisseront pas indemne, ni elle, ni son royaume.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Sueurs froides - Le Cabinet du Diable - 22 mai 2016

Message  Kashima le Mar 24 Mai 2016 - 13:15

"Une auteure qui a déjà écrit sur le sergent Bertrand, l'un de nos plus estimés nécrophiles, ne peut être mauvaise.
LE CABINET DU DIABLE, 3ème titre de la collection Lokhale de la Clef d'Argent, semble en effet prometteur.
Sous une très belle couverture photographique fidèle au style de la collection (les Gontier se sont surpassés !), se dissimulent 105 pages d'un petit roman qui pourra assurément séduire les amants du bizarre et de l'étrange.
Nous en témoignerons dans un avenir proche au cours de Chroniques Infernales..."

Patryck Ficini
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le Cabinet du Diable - Poulpy

Message  Kashima le Jeu 2 Juin 2016 - 13:25

Dans l'antre du Poulpe, on peut lire un reportage extrêmement documenté sur Le Cabinet du Diable et la Miaosn Mantin. Un travail de Poulpy tout simplement exceptionnel...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revue Méninge #6

Message  Kashima le Ven 3 Juin 2016 - 16:14

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revue Méninge #06 c’est 25 artistes et 34 œuvres sur le thème Gestes.

Nous remercions ceux sans qui Revue Méninge rimerait avec page blanche, les artistes sélectionnés qui sont : Alain Tardiveau, Antoine-Gaël Marquet, Bérangère Petrault, Ben Szlak, Céline Maltère, Claire Musiol, Corinne Malfreyt-Gatel, Didier Du Blé, Elisa Blanc, Évelyne Charasse, Frédéric Casset, Florence Dupin, Jean-Claude Goiri, Jérôme Ragot, Kareen Martel, Melchior Liboà, Mary Gréa, Marlene Tissot, Nicolas Le Golvan, René Chabrière, Rémi Osselez, Roland Dauxois, Richard et Sophoch !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

(La chaise gestatoire, p. 21)

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Dessin de couverture - Les Corps glorieux

Message  Kashima le Ven 10 Juin 2016 - 19:19

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dessin de Fernando Goncalvès-Félix pour Les Corps glorieux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Critique des Corps glorieux par A2livres et Aranae

Message  Kashima le Ven 10 Juin 2016 - 19:22

"Autant le dire d'emblée, Les corps glorieux est une lecture fascinante, éditée dans la collection KhRhOnyck de la clef d'argent à juste titre car le récit s'attache à narrer les chroniques de la reine Kationa. En fait, ce n'est pas un roman comme on l'entend mais plutôt l'histoire – ou les histoires – de cette femme pour le moins singulière.
Parlons-en justement : d'une force surnaturelle, impitoyable et insoumise, déchainant les passions, elle-même passionnée, pétrie d'orgueil, Kationa se pare des atours de chevalier aussi aisément que de dame de haute lignée. Ne doutant jamais ni de son pouvoir ni de sa beauté, elle coupe les têtes, tranche les membres, éviscère les ennemis comme elle accumule les femmes dans son harem.
Une héroïne donc sans beaucoup d'empathie, d'une grande cruauté, mais étonnamment pas antipathique.
Incroyablement addictifs les récits se succèdent dans cet univers médiéval, féminin, cruel, exalté, charnel. Où les vivants rencontrent souvent la mort mais aussi les morts eux-mêmes. Où des quêtes étranges utilisent sortilèges et potions, épées et poisons. Quêtes féroces mû par le désir et le plaisir, mais aussi par la perte de l'être aimé. Où les aventures baroques croisent sirènes étranges, nains dépravés et autres créatures quelque peu différentes des standards habituels.
D'une inquiétante étrangeté, les récits s'apprécient comme un cabinet de curiosités : avec fascination.
La plume est maitrisée, envolée, magnifique.
Eminemment épique, troublant et captivant, il faut lire Les corps glorieux.
Deux autres tomes sont prévus, contant les histoires respectives des soeurs de Kationa. Me voilà déjà curieuse d'en faire la lecture.
Chronique et extrait en vidéo sur le lien ci-dessous."
Lien : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"L'accent n'est cependant pas mis sur la psyché des personnages, mais sur leurs actes. Comme dans les romans médiévaux. C'est là le principal intérêt de cette histoire. Celle-ci est découpée en chapitres narrant chacune une aventure. Vous trouverez difficilement plus épique. En même temps, il en faut pour gagner ses galons de chevalier. Et ici encore, les femmes prennent l'initiative et réussissent à vivre et s'en sortir où les hommes meurent à la chaîne. Et voir des femmes aussi fortes, ça fait du bien.
Et quand on saupoudre le tout d'un imaginaire finement ciselé. En tout cas, c'est pour ça que j'aime tant la littérature médiévale. La magie, le merveilleux comme on disait alors, peut surgir au détour d'un chemin forestier, de sous une souche ou de derrière un arbre. Ici, il n'est guère réjouissant, ce merveilleux. Il a même tendance à tout détruire sur son passage et à menacer la sécurité du royaume. Et il n'est pas expliqué. de toute manière, personne ne peut rien y faire. Il est là, c'est tout. Et bien utilisé !
La trame de fond, le fil rouge de l'intrigue est elle aussi très intéressante. Car elle prête à réfléchir - de quoi serait-on capable de faire sous le coup de la douleur ? - et crée un ensemble cohérent et qu'on a envie de suite. Glaçant, mais cohérent et addictif. Ne me dites pas que vous n'êtes pas intéressés !"
La suite sur le blog !
Lien : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revue L'Ampoule #20

Message  Kashima le Mer 6 Juil 2016 - 19:11

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Téléchargeable gratuitement ici :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Texte : "Rhinocéros" (Res amatoria à paraître).
Illustration de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

Participation au cadavre exquis (1er texte) : "Le trident furtif"

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Par Patrice Dupuis

Message  Kashima le Mer 6 Juil 2016 - 19:18

Les Cahiers du sergent Bertrand vus par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les Corps glorieux :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Comme en poésie et Le Pot à Mots

Message  Kashima le Jeu 14 Juil 2016 - 8:43

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le numéro 66 de "Comme en poésie" (14,2 X 21 cms), revue animée par Jean-Pierre Lesieur, comprend des poèmes ou textes courts de Thierry Rousselet, Mireille Podchelbnik, France Burghelle Rey, Clément David, Céline Maltère, Thierry Radière, Eric Chassefière, Bernard Picavet, Laurence Bouvet, Emilie Notard, Eric Désordre, Henri Clerc, Alain Jean Macé, Christophe Laventure, Line Szöllösi, Jean-Louis Guitard, Marcel Faure, Simon Mathieu, Vincent Cadet, Laurent Ferruci, Pierre Borghero, Sydney Simoneau, Dominique Marbeau, Marion Oruezabal, Leafar Izen, Ludovic Chaptal, Gabrielle Burel, Claude Albarède, Jean-Marc Couvé, Denis Parmain.
(juin 2016)

Le Pot à Mots #4
(juillet 2016)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Poème : "Tronc fendu"


Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

L'Ecran fantastique juillet/août 2016

Message  Kashima le Jeu 14 Juil 2016 - 8:49

Chronique des Corps glorieux et quelques mots sur Le Cabinet du Diable dans ce numéro :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les pires de Sous la Cape

Message  Kashima le Mer 20 Juil 2016 - 11:11

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Un collectif d'auteurs de Sous la Cape a travaillé à cet ouvrage :

Ce livre humoristique contient les couvertures, quatrièmes de couverture, critiques et extraits de romans impubliables par un éditeur bien portant.

Vous y lirez, par exemple, la suite des aventures du sergent Bertrand, amoureux d'une taupe dans un tunnel creusé par le Hamas.
Retrouvez Proust traduit en louchebem, Céline* enrôlée de force dans la jungle auvergnate, les zombis berrichons, Dieu en équations...

LES LUNETTES 3D SONT FOURNIES POUR UN MEILLEUR CONFORT DE LECTURE!
Disponible ici : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Site L'île aux paons

Message  Kashima le Ven 29 Juil 2016 - 21:26

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Par-delà les forêts toutes noires, la MaQuerelle

Message  Kashima le Lun 8 Aoû 2016 - 18:35

A paraître :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Céline Maltère, Jean-Paul Verstraeten, Fernando Goncalvès Félix, Vanitas Omnia Vanitas, Ageuh Beudeuh, Sarah Chevallier, Pauline Florius, Vincent Lachaux, Marj Bo, Adeline Faye, Tom SixMille, Déborah Pottier, Audrey Faury, Noémie Nicolas, Camille Depalle, Olivia Ruello, Fanny Ho, Stéphanie Ssoloeil, Nils Bertho, David Besschops, Gib Profil, Hugo Janin, Yo Vitro, Hélène Bautista Habbot’s Illustrations, Calomiel, Stephane Bouillet, Le Duc Bastard, Duck Bastard, Viola Corp, Alice Trou, Max Litvinov, Gabriel Leroy, Lichar D'assaut et Etienne Niduaner.

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

La Cité des Brumes (version Thievicz)

Message  Kashima le Mer 17 Aoû 2016 - 9:08

La Cité des Brumes est un texte en espéranto de Sylvain-René de la Verdière. Il a été adapté en français par Céline Maltère. La particularité de ce recueil poétique est qu'il a été donné carte blanche à 6 illustrateurs. La Cité des Brumes sortira donc en six versions, chez six éditeurs différents, dans des formats et des ambiances diverses.

La première parution est la version [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], aux Editions [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] :
précommandes en cours - éditions limitée à 40 ex (bilingue)
64 pages, 9 Euros + frais de port.

Contact :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Editions terriennes - graphzine et expo

Message  Kashima le Mer 17 Aoû 2016 - 9:23

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Lancement du graphzine et exposition à Toulouse le 9 septembre.
L'exposition réunit les travaux (textes et images) des participants au projet.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et Céline Maltère y présentent "La Famille Verrue".

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Res amatoria

Message  Kashima le Mer 17 Aoû 2016 - 9:25

Bientôt...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"La nouvelle création de Céline Maltère et Jean-Paul Verstraeten.
Plus qu'un livre, un… Mais vous verrez."

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Res amatoria

Message  Kashima le Mer 24 Aoû 2016 - 11:10

Visuel 2

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les Deux Zeppelins - saison 4

Message  Kashima le Ven 26 Aoû 2016 - 10:20

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Saison 4

↵ à partir de 09/2016

Anonyme : 2 brèves
Jérôme Bertin : 15 brèves
Pascal Blondiau : 1 brève
Anthony Boulanger : 5 brèves
Patrick Boutin : 3 brèves
Robert W. Chambers : 2 brèves
Pascal Dandois : 10 brèves
Philippe Gindre : 2 brèves
Poulpy : 1 feuilleton
Isangeles : 1 brève
Jude VII : 1 brève
Kaliom L. Kaffin : 1 brève
Agent M : 1 brève
Céline Maltère : 60 brèves & 1 mini-série / 4 épisodes
Jan Sili : 3 brèves
Francis Thievicz : 88 brèves
Sylvain-René de la Verdière : 4 brèves
Nicolas Villain : 1 brève
Canetti, Thievicz & Verdière : 1 brève
Verdière & Maltère : 2 brèves & 1 feuilleton / 25 épisodes

En septembre, de Céline Maltère :

- Le dimanche accueillera "La Cité des Brumes" (texte original de Sylvain-René de la Verdière)

- la mini-série "Remember"

Felis Altaica #0170.100916
Le Gynophore 1 #0171.120916
Le Gynophore 2 #0172.140916
Quadrature de la sirène 1 #0178.240916 (avec Sylvain-René de la Verdière)
Quadrature de la sirène 2 #0179.260916
Quadrature de la sirène 3 #0180.280916
Quadrature de la sirène 4 #0181.290916

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Res amatoria

Message  Kashima le Ven 26 Aoû 2016 - 10:21

En édition très limitée...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Biblio-live - Céline Maltère

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:55


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum