Edencash
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Pack Smartphone Samsung Galaxy S22 6.1″ + Galaxy ...
Voir le deal
599 €

Klaus-trophobie: Klaus Nomi, découvert par David Bowie

Aller en bas

Klaus-trophobie: Klaus Nomi, découvert par David Bowie Empty Klaus-trophobie: Klaus Nomi, découvert par David Bowie

Message  Invité Lun 4 Fév 2013 - 0:20

Klaus Sperber, dit Klaus Nomi, né le 24 janvier 1944 à Immenstadt et mort le 6 août 1983 à New York, était un chanteur allemand. Il apparaissait à la fois comme un chanteur d'opéra hors norme et un artiste de cabaret au look inclassable. Découvert par David Bowie, Klaus Nomi a étonné son temps par sa tessiture très étendue (de basse-ténor à falsetto) et son look extra-terrestre et synthétique.

Klaus-trophobie: Klaus Nomi, découvert par David Bowie KlausNomi_zps6ad2b948

Icône de la scène New-Wave du début des années 1980. Klaus Sperber est né le 24 janvier 1944 à Immenstadt en Allemagne. Il grandit à Berlin-Ouest et se prend de passion pour l'opéra. Après des études de musique et des études au Berliner Opera, il se produit en public une première fois à Berne, en Suisse dans l'opéra Bastien, Bastienne de Mozart. Tous ceux qui l'ont croisé diront de lui que sa culture musicale est universelle.



Il s'installe en 1972 à New York, à l'âge de 28 ans. Il évolue au sein de la scène artistique underground de l'East Village. Il se produit dans des cabarets où il propose un spectacle inclassable mélant opéra, musique expérimentale, new-wave. Klaus Nomi est repéré par David Bowie et est engagé par celui-ci pour se produire en tant que choristes avec Joey Arias pour un passage à l'émission télévisée Saturday Night Live le 14 décembre 1979. Admirant le costume porté par Bowie pour cette émission et inspiré de Tristan Tzara, Nomi se fait faire son fameux costume extra-terrestre. Par la suite, il signera son premier contrat sous le label RCA Records et sort trois albums de New-Wave. Son style original plait autant à un public jeune qu'agé. Son public apprécie pour la plupart son look délirant et sa façon de chanter l'opéra. Sa voix extraordinaire pouvait passer du soprano au "général prussien" De son premier album, à la grande surprise de son label, le public préférera ses morceaux "classiques" que ses morceaux orientés vers la pop music. Pour assurer ses dernières tournées, Klaus Nomi, physiquement tres éprouvé sera obligé de se faire des piqures. Quelque temps avant de mourir, il reçoit à Paris un disque d'or. Il meurt le 6 aout 1983 à New York. Il est une des toutes premières célébrités à mourir du sida, maladie alors surnommé "cancer des gays". Lors de l'enterrement, une femme inconnue vetue d'une cape noire s'est jeté sur le cercueil en hurlant. Pendant l'éloge, un orage à éclaté, ce qui n'a rendu la cérémonie plus que magistrale....


Le groupe allemand Rosenstolz lui a rendu hommage dans cette chanson: Klaus-trophobie




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum