Edencash
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Manga : le contenu du Tome 10 Collector de L’Atelier des Sorciers ...
Voir le deal

Le bizarroïde Katerine

2 participants

Aller en bas

Le bizarroïde Katerine Empty Le bizarroïde Katerine

Message  Kashima Dim 3 Oct 2010 - 17:42

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le grand public semble découvrir Philippe Katerine... Pourtant, il a fait un bon nombre d'albums. "Louxor j'adore" le fait connaître et il devient un artiste connu.

Mais qui écoutait déjà L'Education anglaise, Les Mariages chinois et la relecture?
Quelques morceaux avec déjà ce deuxième degré qui peut le rendre difficile à suivre, chanté par sa soeur Bruno, quelquefois :
- "Mon bel Andalou" [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
- "L'été indien", reprise de Dassin [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
- "Comme Jeannie Longo" [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
- "Le Bel aimé de Royan" [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Une ambiance bizarre qui me faisait l'écouter en boucle, comme envoûtée par ces morceaux venus d'une autre planète musicale.

En 1996, Têtu parle déjà beaucoup de Katerine à l'occasion de la sortie de Mes mauvaises fréquentations : une ambiance homo-érotique :
- "Mon Coeur balance" [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
- "Le Jardin Botanique" [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
- "Vacances à l'Hôpital" [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Un des meilleurs, selon moi, avec Les Créatures et L'Homme à trois mains qui sort en double CD :
- "Jésus Christ mon amour" (connue grâce à sa reprise dans Louise Michel)
- "L'escalier hélicoïdal" ("avec vue sur le cimetière")
Il faut écouter aussi "Mon Meilleur ami est un chien" (on se croirait dans l'appartement d'un vieux célibataire entouré d'œuvres de taxidermistes).
Dépaysement assuré avec cet album extraterrestre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il écrit un album pour les Soeurs Winchester (que c'est bizarre aussi, ces voix japonaises qui chantent à peine juste...)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En 2007, il fait partie de la petite comédie musicale Imbécile, dont la chanson titre est celle-ci (que tous les gens qui rompent et se sont faits avoir par celle qu'ils aimaient la choisissent comme hymne!) :



Aujourd'hui, on entend "La Banane" sur les ondes, et son dernier album, où il se fait photographier avec ses parents pour la pochette (il hante même un trio avec eux et un duo avec sa fille), pourrait faire penser que c'est le nouveau Topaloff (Murat ironise là-dessus). Pourtant, il n'a pas changé, il est le même déjanté qu'autrefois, à part que maintenant, il est médiatisé et n'est plus écouté par une poignée d'individus.
"Juifs Arabes" se termine par un peace and love très moqueur, on devrait demander à notre PC de s'éteindre avec sa "Musique d'ordinateur".



Un OVNI... La question qui se pose est celle du sape de son 2e degré avec la médiatisation. Katerine est un personnage que beaucoup vont percevoir comme un opportuniste. Mais qu'ils fassent juste un bond 20 ans en arrière...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Quelques mots sur sa vie :


Philippe Blanchard naît le 8 décembre 1968 à Chantonnay en Vendée. Dans cette région très conservatrice, il est élevé par une famille où catholicisme et valeurs traditionnelles sont importantes. Son éducation est très classique, mais très jeune Philippe s'intéresse aux arts et à la musique. C'est avec un de ses oncles féru de guitare qu'il apprend les rudiments de cet instrument et en particulier les rythmes brésiliens.

A l'âge de 8 ans en 1976, Philippe est opéré à cœur ouvert.

Adolescent, il commence à monter quelques groupes dont le répertoire lorgne vers la variété anglo-saxonne. Sa voix artistique se dessine et après son baccalauréat, il s'inscrit en faculté d'Arts plastiques à Rennes.

Mariages

C'est entre Rennes et Nantes, où il séjourne de plus en plus avant de s'y installer, que Philippe/Katerine commence à écrire et à enregistrer ses premiers titres sur un magnéto 8 pistes dans sa chambre d'étudiant. C'est ainsi qu'en 1992, il met au point son tout premier CD, "les Mariages chinois et la relecture". Entouré de sa sœur, surnommée Bruno pour contrebalancer le pseudo féminin de son frère, et de sa compagne Anne, Katerine apparaît sur la scène musicale en attisant la curiosité générale. Difficile à classer et à identifier, ce disque met en avant les voix féminines à travers les chansons et des textes brefs. D'ailleurs, tout l'album cultive la brièveté. Katerine se présente donc plus comme un musicien-concepteur que comme un seul interprète. Ses influences musicales sont des plus variées, de la bossa nova à la chanson française façon Françoise Hardy des débuts.

Après la naissance de sa fille Edie en 93, Katerine met en route un second disque qui sort en 94, "L'éducation anglaise". Légèreté et mystère sont toujours de mise dans ce CD sur lequel Katerine ne chante pas du tout. Il laisse cette tâche à ses mêmes partenaires du précédent CD, Anne et Bruno. Cette année-là, le Vendéen fait une reprise très remarquée de "L'Eté indien", fameux tube du chanteur Joe Dassin, dans une compilation consacrée à ce dernier, "l'Equipe à Jojo".

Son coeur balance

Cultivant un certain sens de l'énigme, Katerine commence à faire parler de lui sans devenir pour autant un artiste très connu ou très populaire. En 96, il sort quelques CDs quatre titres avant de débarquer dans les bacs via un troisième album "Mes mauvaises fréquentations", le chanteur signe son premier succès public, "Mon cœur balance". Les voix féminines ont disparu et Katerine se met enfin au premier plan de son travail. Il sort alors d'un cercle confidentiel où il était confiné jusque-là. Les critiques sont excellentes et ses concerts attirent plus de monde. Sa notoriété grandit jusqu'au Japon, pays amateur de pop française. Définitivement, Katerine impose son style décalé.

Parallèlement à ses propres créations, il travaille pour des amis. C'est ainsi qu'il produit l'album de Mercedes Audras en 96 ou écrit pour une jeune chanteuse japonaise, Kahimi-Karie. En 97, il écrit un album pour deux chanteuses anglo-japonaises, "les Sœurs Winchester". Enfin, on voit aussi son nom dans l'entourage du groupe français les Little Rabbits avec lesquels il a collaboré en 91 pour les retrouver en 98.

Après un passage au festival du Printemps de Bourges en avril, Katerine part en tournée avec Mercedes Audras en première partie. On le retrouve le 19 décembre 96 au Bataclan à Paris où il partage l'affiche avec Mathieu Boogaerts.

Duo, Dualité

Indéniablement inspiré par des chanteuses comme Brigitte Fontaine où les voix féminines des années 60, Katerine entreprend une collaboration musicale avec la Danoise Anna Karina, égérie de la Nouvelle Vague et en particulier du cinéaste Jean-Luc Godard dans les années 60. Ensemble, ils montent un spectacle en duo dans lequel ils reprennent d'anciens titres de la comédienne-chanteuse, dont des Rezvani ou Gainsbourg réorchestrés, mais aussi des titres de Katerine et des inédits d'Anna Karina. Créé au festival de la ville de Mâcon, les Voix Si les Voix La, le résultat est fêté par la critique pour son originalité et sa fraîcheur. On les retrouve à nouveau au festival du magazine musical Les Inrockuptibles début octobre 99. Les deux artistes pensent alors à entamer une tournée en 2000.

Parallèlement, Katerine sort un double album fait de deux CDs bien distincts dans leur contenu, et parfois même vendus séparément. D'un côté "les Créatures" et de l'autre "l'Homme à trois mains". Ces disques finissent de convaincre le public du talent singulier de Philippe Katerine. Improvisation, textes, collages, son travail ne ressemble à rien, semble à la foix très mode et intemporel, cultive l'humour décalé et parfois cinglant. Le titre "Je vous emmerde" ressort du lot par ses relents irrévérencieux. Indéniablement, Katerine revigore la chanson française en lui insufflant une bonne dose d'insolence et de sophistication.

Chanson et cinéma

Toujours aussi polyvalent, Katerine joue comme acteur, dans un moyen métrage de Thierry Jousse "Nom de code : Sacha". Mais il compose aussi pour sa compagne Helena Noguerra, les titres de l'album "Azul" qui sort au printemps 2001.

Il retourne devant la camera en 2002 pour un film de Jonathan Demme "La vérité sur Charlie". A l'automne, il signe un nouvel album "8ème ciel", enregistré avec The Recyclers. Deux invités singuliers viennent apportés leur contribution à ce disque, un septuagénaire, le Général Fifrelin et Boulette, une petite fille de 11 ans. Le 11 novembre, Katerine donne un concert à l'Olympia à Paris.

Cumulant les différentes casquettes, il signe la bande originale d'un long métrage des frères Larrieu qui sort l'année suivante, "Un homme, un vrai". Il effectue aussi une tournée de trente dates avant de commencer à travailler sur des projets cinématographiques personnels. Il commence par la réalisation d'un court-métrage "Un km à pied" puis s'attaque à un long-métrage "Peau de cochon" qui trouvera finalement un distributeur en 2005. Cette année-là, il est à l'affiche d'un film des frères Larrieu "Peindre ou faire l'amour" dont il signe aussi la bande originale.

En octobre, il sort un nouvel album intitulé "Robots après tout", titre qui fait écho au disque de Daft Punk "Human after all". Katerine, séparé des fameux The Recyclers, travaille seul à l'aide d'une groove box, une petite machine qui lui permet de concocter des morceaux de façon minimaliste. La production du disque est assurée par Renaud Letang et le Canadien Gonzales, donnant ainsi aux morceaux, une touche électro qui éloigne le musicien du genre chanteur dandy qui le caractérisait auparavant.

Le chanteur, compositeur, interprète, cinéaste élargit son champ d'action puisque qu'il travaille avec la chorégraphe Mathilde Monnier sur la mise en scène de ses propres chansons, de façon à proposer un spectacle en 2006.
Kashima
Kashima
Faux-monnayeur

Nombre de messages : 6542
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le bizarroïde Katerine Empty 52 étoiles

Message  Kashima Lun 4 Oct 2010 - 13:59

Ecoutez ces cadeaux, 52 étoiles, 52 reprises qu'il nous offre dont "Maman a tort", "Sous le Vent", "Partir un jour"...!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Kashima
Kashima
Faux-monnayeur

Nombre de messages : 6542
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le bizarroïde Katerine Empty Re: Le bizarroïde Katerine

Message  Nicole Mer 6 Oct 2010 - 1:36

Kashima a écrit:Ecoutez ces cadeaux, 52 étoiles, 52 reprises qu'il nous offre dont "Maman a tort", "Sous le Vent", "Partir un jour"...!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Oui, je connaissais ce petit site extraordinaire (merci Facebook...) ; monsieur Katerine est un magicien à l'état pur. Je me réjouis également de son récent duo avec la déesse Brigitte Fontaine. Un bonheur complet.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] x 1001.
Nicole.
Nicole
Nicole
Les limbes

Nombre de messages : 358
Date d'inscription : 05/10/2010

http://nicole.garreau.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Le bizarroïde Katerine Empty Chacun fait...

Message  Kashima Mer 6 Oct 2010 - 7:16

Cet album est déjà un pur bonheur! Et merci de m'avoir rappelé cette chanson aussi.
La reprise de la semaine : "Chacun fait c'qui lui plaît".
Kashima
Kashima
Faux-monnayeur

Nombre de messages : 6542
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le bizarroïde Katerine Empty Re: Le bizarroïde Katerine

Message  Nicole Mer 6 Oct 2010 - 14:30

Son flux Facebook vient ce matin-même de nous faire découvrir son dernier opus -- toujours aussi iconoclaste et à ma très grande joie de plus en plus minimaliste. Un brossage parfait avec neuf mots et encore moins de scènes...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] x 1001.
Nicole.
Nicole
Nicole
Les limbes

Nombre de messages : 358
Date d'inscription : 05/10/2010

http://nicole.garreau.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Le bizarroïde Katerine Empty Liberté

Message  Kashima Mer 6 Oct 2010 - 19:49

Merci! je n'ai pas encore eu le temps de voir. Mais il sort déjà "Liberté" alors que "La Banane" est à peine mûre, si j'ose dire?
Je regarde tout à l'heure...
Kashima
Kashima
Faux-monnayeur

Nombre de messages : 6542
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le bizarroïde Katerine Empty Re: Le bizarroïde Katerine

Message  Nicole Jeu 7 Oct 2010 - 12:38

Kashima a écrit:Merci! je n'ai pas encore eu le temps de voir. Mais il sort déjà "Liberté" alors que "La Banane" est à peine mûre, si j'ose dire?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] La banane précurseresse (*) de la liberté, je trouve ça beau, comme concept...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] x 1001.
Nicole.

(*) Féminin de précurseur curieusement disparu au début du XVIe, dixit Le Robert historique de la langue française (Sous la direction d'Alain Rey, 1993).
Nicole
Nicole
Les limbes

Nombre de messages : 358
Date d'inscription : 05/10/2010

http://nicole.garreau.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Le bizarroïde Katerine Empty Précurseresse

Message  Kashima Jeu 7 Oct 2010 - 17:33

Là, je dirais : direction la langue désaxée! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
C'est vrai, ce mot existe?
Kashima
Kashima
Faux-monnayeur

Nombre de messages : 6542
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le bizarroïde Katerine Empty Re: Le bizarroïde Katerine

Message  Nicole Jeu 7 Oct 2010 - 17:53

Kashima a écrit:Là, je dirais : direction la langue désaxée! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
C'est vrai, ce mot existe?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Oui oui, il existe ! Du moins si j'en crois ma source, ce petit texte relatant la vie de Sophie Kovalevskaia (cf la première "note de bas de page").

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] x 1001.
Nicole.
Nicole
Nicole
Les limbes

Nombre de messages : 358
Date d'inscription : 05/10/2010

http://nicole.garreau.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Le bizarroïde Katerine Empty Balibar et Katerine

Message  Kashima Dim 10 Oct 2010 - 20:31

Après Héléna Noguerra, Jeanne Balibar...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Kashima
Kashima
Faux-monnayeur

Nombre de messages : 6542
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le bizarroïde Katerine Empty Je suis un no man's land

Message  Kashima Dim 29 Mai 2011 - 21:23

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Philippe Katerine est le héros du film Je suis un no man's land dont il ne faut pas manquer la première séquence, celle où il tombe entre les mains d'une ancienne camarade d'école qui jette son dévolu sur le chanteur célèbre qu'il est devenu...

L'histoire, c'est celle de Philippe qui revient dans sa région natale pour y donner un concert et qui se retrouve perdu dans les bois, où il croise une ornithologue nocturne incarnée par Julie Depardieu, pour arriver chez ses parents qu'il n'a pas revus depuis cinq ans. Mais une malédiction pèse sur lui : il ne peut plus repartir de ce lieu d'enfance, tout moyen de locomotion (voiture, mobylette) le ramène au point de départ : le bourg du village.

Philippe Katerine est égal à lui même, on se demande s'il joue très bien ou si c'est naturel, car le réalisateur a vraiment tout misé sur ce personnage qui n'est pas tellement de composition, puisque c'est déjà celui qu'il joue en tant que chanteur.

C'est aussi le film qui, me semble-t-il, a réuni dans la vie Julie Depardieu et lui...
J'aime bien le passage où il tente de faire l'amour à un arbre et où l'ornithologue lui demande s'il est dendrophile... "Non pas dendrophile, pas dendrophobe non plus".

C'est une petite comédie originale qu'on peut regarder sans déplaisir.
Déjà pour la chanson Pied de porc :

DivShare File - 15 - Pied de porc _with Julie Depardieu _.mp3

Kashima
Kashima
Faux-monnayeur

Nombre de messages : 6542
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le bizarroïde Katerine Empty Re: Le bizarroïde Katerine

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum