Edencash
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-24%
Le deal à ne pas rater :
Purificateur d’air & Ventilateur Dyson TP02 (Programmable – ...
399 € 527 €
Voir le deal

Le jour où j'ai rencontré John P. Barrywell

Aller en bas

Le jour où j'ai rencontré John P. Barrywell Empty Le jour où j'ai rencontré John P. Barrywell

Message  Kashima Mar 12 Avr 2016 - 12:54

Nous avons été photographiés et sommes parus en une du Mods et Travelots d'avril.

Le jour où j'ai rencontré John P. Barrywell Page01.3

John est anglais (né en 1958 à Wolverhampton). Il est l'auteur de Et que l'ongle soit réincarné!, publié aux Editions du Cactus inébranlable.
Son livre est totalement loufoque : le Département Ambivalent Casuistique a décidé d'enquêter sur les origines de l'homme, après avoir reçu un étrange message interstellaire. Le patron, François-Xavier de Latronchette, dépêche deux agents, Bradock et Morisson, pour cette difficile mission. Quelque peu ratés, ces deux hommes se rendent en Afrique où ils découvrent Denise, la plus vieille femme de l'humanité. Leurs recherches vont les mener à Petit-Hallet car ils ont appris qu'il est très possible que le premier homme ait été un nain belge.
Contre toute attente, ils sympathisent avec Nanus Otiosus, le nain glandeur (pas tant que cela puisqu'il va les aider à venir à bout de leur mission).
John s'amuse à nous raconter cette histoire absurde, qui fait beaucoup sourire et détend. Il joue avec le lecteur, la narration, se permet des jeux de mots parfois vaseux car Morisson adore cela! Agh agh agh... John a l'âme belge! Il ne pouvait pas trouver meilleur traducteur que Jean-Paul Verstraeten, belge lui aussi, et qu'on connaît, entre autres, pour sa belle revue Catarrhe: on sent qu'il prend plaisir à traduire ce texte, et je le soupçonne même d'avoir ajouter quelques plaisanteries verbales!
Comme il est dit sur la 4e de couverture, "rationalistes, s'abstenir!" Et tous les autres sont les bienvenus!

Le jour où j'ai rencontré John P. Barrywell 850203559
Couverture : Roland Breucker
http://cactusinebranlableeditions.e-monsite.com/pages/acheter-nos-livres/catalogue/et-que-l-ongle-soit-reincarle.html


Dernière édition par Kashima le Mar 12 Avr 2016 - 13:28, édité 3 fois
Kashima
Kashima
Faux-monnayeur

Nombre de messages : 6521
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le jour où j'ai rencontré John P. Barrywell Empty Ma mère, son manger, Jean-Paul Verstraeten

Message  Kashima Mar 12 Avr 2016 - 13:16

Le traducteur de John, Jean-Paul Verstraeten, a lui aussi écrit plusieurs ouvrages, dont ce livre de souvenirs familiaux et culinaires :
Ma mère, son manger sous-titré "Les souvenirs culinaires d’un Bruxellois de classe moyenne de 1946 à nos jours".

Le jour où j'ai rencontré John P. Barrywell Ma-myr10

A travers 21 chapitres, l'auteur nous raconte avec tendresse comment sa mère lui a donné le goût de la nourriture alors que tant d'enfants, comme ses cousins, peuvent se tordre de pleurs parce qu'ils refusent de manger (chose incompréhensible pour le narrateur).
Tout commence par une partie de pêche avec son oncle et son père. Lorsqu'ils rapportent à la maison ce qu'ils ont attrapé, c'est la mère qui cuisine, parfois à l'escavèche (et c'est la première recette qui nous est livrée). Le livre est en effet illustré de recettes et de dessins humoristiques de l'auteur.

Le jour où j'ai rencontré John P. Barrywell 2016-011

On charcute beaucoup, certes, et l'âme végétarienne pourrait se sentir malmenée. Pourtant, on perçoit tellement que le moment de la cuisine est de l'amour entre le fils et la mère qu'on ne peut pas lire le livre sous cet angle critique. L'homme fait finalement partie du grand tout et sera peut-être recyclé dans l'amorce?

Voici deux extraits et quelques dessins :

"Tous ces poissons et autres êtres qui m'ont si bien nourri, donné tant de plaisir, m'ont permis de vivre, sont devenus moi. Je le sens. Là, leur phosphore ; ici, leur magnésium."

Le jour où j'ai rencontré John P. Barrywell 2016-013

Et un petit fortifiant :

Le jour où j'ai rencontré John P. Barrywell 2016-012

Disponible ici : http://www.editions-lescapucines.be/portfolio-item/ma-mere-son-manger-2/



Dernière édition par Kashima le Mar 12 Avr 2016 - 13:29, édité 3 fois
Kashima
Kashima
Faux-monnayeur

Nombre de messages : 6521
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le jour où j'ai rencontré John P. Barrywell Empty Dessins

Message  Kashima Mar 12 Avr 2016 - 13:23

A signaler aussi : les oeuvres graphiques de Jean-Paul Verstraeten, visibles entre autres dans la revue Catarrhe :
(voir le blog http://catarrhe.skynetblogs.be/)

Le jour où j'ai rencontré John P. Barrywell 335041587

Le jour où j'ai rencontré John P. Barrywell 2_oreilles_page_001

Kashima
Kashima
Faux-monnayeur

Nombre de messages : 6521
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le jour où j'ai rencontré John P. Barrywell Empty Jean-Paul Verstraeten

Message  Kashima Lun 18 Avr 2016 - 8:05

Le jour où j'ai rencontré John P. Barrywell Vignet10
Kashima
Kashima
Faux-monnayeur

Nombre de messages : 6521
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le jour où j'ai rencontré John P. Barrywell Empty Re: Le jour où j'ai rencontré John P. Barrywell

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum