Edencash
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Album Toboggan

Aller en bas

Album Toboggan Empty Album Toboggan

Message  Kashima Sam 4 Mai 2013 - 17:28

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Toboggan, nouvel album de Jean-Louis Murat sorti en mars, album comme je les aime : douceur, poésie.
Quand on lui demande "Pourquoi Toboggan?", il répond qu'il s'agit du "toboggan de la connerie". Grand écart avec le lyrisme de l'album...
"Je trouve qu'il y a une faillite morale, une infériorité morale dans laquelle on s'enfonce. Je suis toujours resté avec cette idée en faisant le disque"

Extraits (paroles et musique) :

Le bucolique "Il neige", digne d'un "Perce-neige" (Dolorès)


"Rien n'aura jamais fait la peine que tu nous fais
Rien n'aura jamais fait la peine que tu te fais

Il neige déjà nos roches recouvertes
Toutes les fermes tous les hêtres
La nature alentour s'est enterrée

Il neige il n'y a place que pour le silence
Au couteau sur ta chaire blanche
L’état de mon cœur est de tout savoir"





"Amour n'est pas querelle", qui rappelle les belles chansons de Tristan :

"Depuis l'homme premier en ce monde inconnu
Les choses non pareilles s'échappent dans les nues
La bête est dangereuse dans son plus grand besoin
Il me faudrait le cœur, le cœur de magicien
Jamais un cœur ne change il faut monter plus haut
Sur cette étrange terre parmi les animaux
Aimer c'est être aimé amour n'est pas querelle
Renforce moi le cœur de couleurs immortelles




Le titre "Over and over" est le premier extrait de l'album. Pareil, du grand Murat :

"Over and over
Contredire serait vouloir
L'infini n'est jamais là
Et ton grand Dieu ce bêta
Perdu en instant mousseux
N'a plus rien de Dieu

Tout incite à jaser
Pour presque rien
Nous jette un manteau sur les yeux
A des années lumières en manteau vert
Je ne vois pas ton amoureux"





Comme il le dit lui-même, "Le chat noir" devrait faire l'unanimité. Étrange chanson :

"Le chat noir pris dans le vent
Passe son âme passe son âme
Le chat noir pris dans le vent
Passe sa vie en cabriolant

Pâle hiver que fais-tu du printemps
Chat tyrannique passe passe vite
Pâle hiver que fais-tu du printemps
Quand passe la neige en tourbillonnant"




Et encore une, "Robinson", sur l'égarement, la perte de soi :

"ami qui vas perdre le nord
n'oublie jamais ton azimute
nord ouest dit la boussole
ne va pas nous faire la culbute

où est notre habitat humain
quel est le chasseur qui m'aimait
à proximité des marais
apprends à savoir t'orienter"


Bien qu'il dise qu'il préfèrerait qu'on l’aime pour sa musique que pour ses textes ("les gens viennent, hélas, plus pour les mots que pour la musique. J'ai l'impression d'être un lettré qui dit ses chansons en faisant grelin grelin. Parfois, c'est un peu humiliant. Je préfèrerais être pris pour un musicien" Paris Match mars 2013), on ne peut se passer de ces mots-là dans la chanson française.
Rares sont les compliments, mais Nicola Sirkis et Mylène Farmer trouvent grâce à ses yeux :
"Je me sens proche des gens irréprochables, sans ambiguïté, comme Mylène Farmer ou Nicola Sirkis"
Il dit aussi rêver de jouer devant 300 personnes et révèle qu'il a perdu plein de chansons avec un disque dur effacé par erreur, lui qui en écrivait une par jour. Il dit avoir levé le pied, dégoûté.

Présentation de l'album sur France Inter dans "Encore un matin" (ouverture par "Robinson") :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Kashima
Kashima
Faux-monnayeur

Nombre de messages : 6531
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Album Toboggan Empty Toboggan spécial

Message  Kashima Dim 24 Nov 2013 - 12:46

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Toboggan, paru en mars dernier, ressort enrichi de cinq titres :
Loï en -14
Passé le pont Mirabeau
Michigan
L'eau de la rivière

L'occasion m'est venue : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
"Toutes les occasions perdues ne se retrouvent plus
L'occasion m'est venue je cherchais l'adversaire
Dominant le tonnerre je réclamais des gants
En archange embauché pour me faire de la gloire
J'ai voulu m'engouffrer pour dominer le temps
Quand je tombai en flammes
Par la tension nerveuse je reconnus les mots
L'occasion m'est venue
Jusqu'au coeur de mon âme
Trop loin de Gergovie
Par le grand tremblement
En sortant de l'usine en guerrier légendaire
Gestes de chevalier nous répétions souvent
L'occasion m'est venue et je suis mort hier"
Kashima
Kashima
Faux-monnayeur

Nombre de messages : 6531
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum