Rubber - Robert le pneu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rubber - Robert le pneu

Message  Kashima le Sam 19 Mar 2011 - 11:13


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le film est français mais tout est fait pour qu'on se croie dans un film américain : du paysage désert en bas de la colline d'Hollywood aux personnages incarnés par des acteurs américains qu'on a pu voir dans des séries.
Quentin Dupieux - plus connu sous le nom de Mr Oizo si vous vous souvenez de Flat Eric

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] - est le réalisateur de ce long-métrage qu'on ne saurait qualifier de "déjanté" si l'on ne veut pas faire de vilain jeu de mots (je me rends compte que les journalistes l'ont employé à qui mieux mieux, cf. L'Express).

Sous l'œil de spectateurs invités pour le film en plein désert, munis de jumelles, un pneu sort d'un long sommeil. Il commence à rouler, titubant, et se découvre des instincts de tueur quand il prend plaisir à rouler sur des objets ou un scorpion. Une bouteille lui résiste : il se mettra en transe et, par ses pouvoirs télépathiques (bien qu'on se fasse reprendre par un spectateur si on utilise ce terme) parviendra à la faire exploser.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ici commence l'histoire du pneu psychopathe qui tombe sous le charme de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (vue récemment dans [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]) et qui éclate la tête des gens qu'il croise sur sa route.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La devise du film : "Aucune raison". Pourquoi un pneu? Pourquoi pas un tricycle?
Nous sommes spectateurs d'autres spectateurs que le cinéma empoisonne jusqu'au dernier plutôt rebelle. Quentin Dupieux joue avec le quatrième mur en le faisant voler en éclats tout le long du film.
C'est loufoque, on rit aussi devant l'absurdité de la situation, quand l'enfant de quinze ans vient dire à son père incrédule: "Papa, j'ai vu un pneu vivant".


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Surréalisme, absurdité, humour noir et horreur tellement au second degré ("la peau de lapin est fausse, tu ne le vois pas idiot?") que ce film est à ne pas manquer. Il y a du Jodorowsky, je ne sais pas où, peut-être dans l'atmosphère de ce désert californien, et du Robert Rodriguez aussi (Planète terreur).
Dans un final où tous les pneus de l'univers semblent vouloir partir à la conquête d'Hollywood, on ne peut s'empêcher de voir le pied-de-nez d'un réalisateur qui a fait quelque chose avec du rien.

Pour le Nouvelobs :
"Entre Buñuel, Blier, Monte Hellman et les Monty Python, « Rubber » est une « éclate » qui ne se dégonfle jamais."

Pour Libération :
"Rubber envoie tout chier en beauté et ça fait du bien."

La bande originale, de Mr Oizo et Gaspard Augé, s'écoute ici :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

C'est le 3e film de Quentin Dupieux :
NonFilm (2001)
Steak (2007)


Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rubber - Robert le pneu

Message  Nicole le Sam 19 Mar 2011 - 13:04

Smile Oui, je l'avais repéré ce film là. Faut avouer que c'est assez tentant...

bisou x 1001.
Nicole.

Nicole
Les limbes

Nombre de messages : 358
Date d'inscription : 05/10/2010

http://nicole.garreau.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum