Edencash
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Pack Smartphone Samsung Galaxy S22 6.1″ + Galaxy Buds2 (Via ODR ...
599 €
Voir le deal

Objet Valette Non Identifié

Aller en bas

Objet Valette Non Identifié Empty Objet Valette Non Identifié

Message  Kashima Dim 16 Déc 2012 - 18:25

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Une musique électro envoûtante, des paroles qui sont récitées sur elle... Sydney Valette a 25 ans. Voici ce qu'on en dit :

"Qui nous fait danser sur des sons enivrants et des rythmes obsédants ?
Du jazz de son enfance au post-punk des clubs d’aujourd’hui, Sydney Valette, dans « Plutôt mourir que crever », arrange et dérange les sons, bouscule les structures classiques et bouleverse l’électronique."
(France inter)


"Sydney Valette, est un jeune homme à lunettes et à mèche, un hipster longiligne qui n’a pas froid aux yeux et qui, pour faire danser ses contemporains, est prêt à s’habiller d’un drap blanc et à aller se contorsionner, micro en main, dans une cave dont les murs suintent. Aujourd’hui c’est lundi, le jour le plus à même de révéler toute la tristesse que contient le Dimanche de Valette. L’insoutenable état transitoire d’un jour qu’on voudrait éternel. My Bike, c’est toujours du Valette, mais c’est Sydney qui a vu Dimanche lui glisser entre les doigts pour se transformer en lundi. Joignez-vous donc à lui pour dire merde au lundi, enfilez vos tutus et c’est parti! Quand on regarde ses clips, on peut se demander s’il n’est pas taré tant nos repères se bousculent, parodiés jusqu’à l’extrême dans des scènes redondantes. Mais ce sont les mots de Sydney Valette qui parlent le mieux, ceux qui narrent sans chichis l’horrible banalité de notre petit quotidien. Et pourtant, malgré cette description sans concession, Sydney Valette nous fait marrer. C’est peut être la distance qu’il instaure, par l’incroyable prestance de son personnage, entre le monde qu’il décrit et sa façon de nous le restituer. Car si on écoute et qu’on regarde bien, Sydney Valette, il a beaucoup d’un enfant racontant le monde: la naïveté suffisante pour souligner l’incongruité de ce qui pour d’autres est de l’ordre de la vérité générale, le courage de ceux dont les idéaux n’ont pas encore été brûlés sur l’autel de la bienséance.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Et l’enfant Valette, celui qui chante sans détourner son regard de la caméra, nous offre les retombées de son attitude de tête brûlée: sa musique est contagieuse, les premiers symptômes sont souvent, vous le verrez, un léger mouvement du poignet rapidement suivi par d’incontrôlables claquements des doigts. Assurez-vous d’avoir une surface au sol de disponible: il y a de fortes chances pour que votre corps entier soit en train de danser dans la minute qui vient.Outre My Bike, ce nouvel EP signé chez l’excellent label parisien DeBonton, regorge d’étranges joyeusetés qui feront la joie de vos oreilles internes: du caressant Pale Blue Green dont on voudrait s’entourer comme une couette pour lutter contre cette interminable fin d’hiver (tout en dressant de temps en temps un poing rageur vers le ciel, au cas où il s’ouvrirait enfin) aux diverses remixes qui transforment My Bike en un objet protéiforme, à chaque fois renouvelé. Quand Sydney rencontre Kelton Prima, We Are Enfant Terrible, SayCet et Sayem en un EP: variations poétiques de très bon ton." (Boum bang)


A écouter sur Spotify.

Kashima
Kashima
Faux-monnayeur

Nombre de messages : 6540
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum