Edencash
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Les vanités

Aller en bas

Les vanités Empty Les vanités

Message  Kashima Mer 2 Mar 2011 - 20:44

Paris Macabre VI (Vanités chez Maillol)


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Un an après, je me décide enfin, à partir de souvenirs et du catalogue, à donner mes impressions sur cette exposition "C'est la vie, Vanités de Pompéi à Damien Hirst" (fév. 2010).

La vanité, c'est "une catégorie particulière de nature morte dont la composition allégorique suggère que l'existence terrestre est vide, vaine, la vie humaine précaire et de peu d'importance." C'est un [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], souviens-toi que tu vas mourir.
Il nous est proposé de découvrir, dans la première pièce, des œuvres contemporaines, dont une de Damien Hirst artiste contemporain "vedette" de l'exposition.
De mémoire, j'ai remarqué et aimé plus particulièrement ces oeuvres-là (dont celle de Pompéi qu'on voit si souvent dans les livres de latin) :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Mosaïque, 1er s ap JC

Une que j'ai adorée est celle de ce transi, dont le titre est : Post hominem vermis[/b](après l'homme, le vers). Impossible de trouver sa reproduction sur Internet de cette huile sur toile du XVIIe (mais je pourrais la photographier). Elle est pourtant très imposante et très parlante :

"Après l'homme, le vers;
Après le vers, la puanteur et l'horreur.
Tout homme devient ainsi
Quelque chose d'inhumain."

Dans la même idée, Tête coupée sur un livre, du XVIIe aussi, de Jacopo Ligozzi :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je savais que je verrais La Complainte du Vampire de Trouille : je sortais de l'exposition de l'Isle Adam où, pour la première fois, je voyais en vrai les oeuvres de ce peintre tant aimé, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et, imposant, dans une pièce noire se dressait la magnifique complainte, resplendissante de rouge :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Photos interdites, mais on fait quand même...

Une vanité du XVIIe, qui représente un crâne édenté, souriant, la vermine sur la tête et tenant une inscription, est très belle aussi : il nous dit que "bonis bona, malis mala". (aux bons, des biens, aux méchants, des maux). On voit toute la portée morale et religieuse de la vanité.

On a pu voir Cézanne, Géricault, Picasso, Le Caravage, Buffet, Basquiat, Pierre et Gilles, Braque...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Celle-ci de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Cupid and centaur in the museum of love

Delvaux, un de mes peintres fétiches aussi, dont l'immense toile (2,60 sur 2) exposée était Ecce homo :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'Oisillon de Dieu, de Jan Fabre :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les résines, bronzes et plastiques peints de Jake et Dinos Chapman :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Migraine

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
The same thing only smaller or the same size but a long way away

De Damien Hirst, le crâne fait avec des mouches et de la résine (The Fear of death) :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ce tapis faisait un drôle d'effet car il donnait une impression miteuse : La Lionne et la Chasseuse, 1988 (Daniel Spoerri) :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Quelques liens en plus :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et ici :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Kashima
Kashima
Faux-monnayeur

Nombre de messages : 6540
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum