Edencash
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Pack Smartphone Samsung Galaxy S22 6.1″ + Galaxy Buds2 (Via ODR ...
599 €
Voir le deal

Les colonies

Aller en bas

Les colonies Empty Les colonies

Message  Kashima Dim 8 Fév 2009 - 14:35

J'ignorais que Leopold II, roi des Belges, avait commis ce qu'on pourrait appeler un génocide au Congo.

Les colonies Hmkingleopoldiidrtibormah8


Un livre est sorti il y a dix ans sur les atrocités commises : Les Fantômes du roi Léopold. Un holocauste oublié, par Adam Hochschild
On peut le voir dans ce film documentaire :


Les colonies 10071576kingleopoldiikidj6


Léopold II a été roi des Belges de 1865 à 1909.
Il s'intéressait à l'idée de colonisation dont il vantait les mérites. Mais il s'intéressait aussi à un système économique en rapport avec la colonisation, qui fut mis en place par les Hollandais : "Le système des cultures". Ce principe, selon Léopold II "consistait non seulement à acheter le produit des plantations à un prix fixé arbitrairement, mais aussi à mettre en place des fonctionnaires qui obtenaient des primes en fonction de la production".
Le monarque eut sa propre "colonie privée", l'État indépendant du Congo, sur lequel il exerça sa souveraineté de 1884 à 1908. Parallèlement à sa politique coloniale, il mit en œuvre l'exploitation intensive et la récolte du caoutchouc, produit très demandé à l'époque, et promut la construction de voies de chemin de fer.
Cette colonie permit en tout cas au roi de s'enrichir considérablement, mais cet argent fut consacré à construire de nombreux bâtiments et monuments à Bruxelles, Ostende ou dans les Ardennes. A la fin de sa vie, Léopold II lègua le Congo et ses propriétés immobilières à la Belgique via la Donation Royale.


Les colonies Mainscoupees22nt1


On peut trouver sur Internet cet article de l'Express :

A la fin du siècle dernier, le souverain belge fit du Congo sa propriété privée. Près de 10 millions d'hommes, de femmes et d'enfants en sont morts

Si MM. Mobutu et Kabila ont quelques massacres à leur actif, comparés à Léopold II de Belgique, ce sont des amateurs. Car le monarque, pour se tailler au Congo un empire à la mesure de son ambition, ne recula devant aucun sacrifice, de préférence humain. L'enquête minutieuse que publie le journaliste américain Adam Hochschild, justement sous-titrée «Un holocauste oublié», est bouleversante.

Vers la fin des années 1870, l'écho des exploits de l'explorateur «américain» Henry Morton Stanley en Afrique parvient à la cour de Belgique. Ce que retient Léopold, monarque constitutionnel d'un minuscule pays, c'est qu'il y a quelque part des terres «vierges» à conquérir. C'est décidé, il sera le mécène de cet explorateur-journaliste quelque peu bidouilleur et prompt à dégainer sur l'autochtone africain.
Pendant cinq ans, de 1885 à 1890, Stanley, que les Africains nomment Boula Matari (Casse-Pierre), ne chômera pas. Sous couvert d' «expéditions civilisatrices», il fonde le long du fleuve Congo une chaîne de comptoirs. Des chefs africains illettrés signent des documents dans lesquels ils reconnaissent au roi la pleine propriété de leurs terres, et s'engagent à lui fournir le personnel nécessaire à l'exploitation et au transport de l'ivoire et du caoutchouc.

Viols, incendies de villages, mutilations, fouet, esclavage, nouveau-nés jetés dans les fossés... les fonctionnaires de Léopold ne ménagent pas leur peine. Les Congolais enrôlés dans la «Force publique» ne sont pas mieux traités. Pour obtenir une armée disciplinée et une main-d'oeuvre aussi docile que gratuite, on prenait les épouses et les enfants en otages.

Quand les premiers témoignages, accablants, parviennent en Europe et aux Etats-Unis, personne n'y croit et tout le monde s'en fiche. Léopold hurle à la calomnie. Un jeune employé de la compagnie maritime Elder Dempster, Edmund Dene Morel, va devenir son plus grand ennemi. «J'étais tombé, écrit-il, sur une société secrète d'assassins chapeautée par un roi.» Aujourd'hui, Adam Hochschild chiffre à près de 10 millions les victimes de la rapacité royale. Mobutu et Kabila n'ont rien inventé.

Kashima
Kashima
Faux-monnayeur

Nombre de messages : 6540
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les colonies Empty Le génocide des Hereros

Message  Invité Lun 5 Nov 2012 - 14:54

L'emploi du terme "génocide" au sujet des exactions commises par le roi Léopold II sur les populations de "l'Etat libre du Congo" (dénomination officielle de ce territoire ... voir notamment l'article de Wikipédia sur la question) est discutable pour les historiens, puisqu'il n'y avait pas eu de la part du royal personnage la volonté de rayer définitivement tout un peuple des rangs de l'humanité. Il n'empêche, la politique menée est tout bonnement effroyable . Avec un beau courage, le Musée Royal de l'Afrique Centrale (ex-musée du Congo belge) installé dans le palais de Léopold II à Tervuren, a évoqué sans tabou cette page sinistre de l'histoire coloniale européenne, il y a une dizaine d'années.

En revanche, l'extermination du peuple herero dans la colonie allemande du Sud-Ouest Africain (actuelle Namibie) s'apparente tout à fait à ce que le droit international définit comme "génocide": en réponse à un début de soulèvement indigène, en 1904, le général von Trotha riposte en mettant en oeuvre une politique de liquidation systématique, d'enfermement dans des camps mouroirs ou d'expulsion dans le désert du Kalahari où ne pouvaient évidemment survivre les Hereros, peuple d'éleveurs (d'autant plus que les principaux points d'eau avaient été préalablement empoisonnés). Bilan: 80 % de la population indigène anéantis entre 1904 et 1911. Une fois connue en Europe, la sauvagerie des méthodes employées provoqua un débat si mouvementé au Parlement du Reich que les autorités de Berlin prirent la décision de fermer les camps implantés au S.O.A dès 1906 et d'éparpiller les survivant(e)s dans des fermes coloniales.

Les colonies 121105025238454407

Certains historiens mettent en avant le caractère tristement précurseur et expérimental de ce qui s'est passé en Namibie il y a un peu plus d'un siècle, en soulignant un certain nombre de similitudes avec ce qu'allait être l'abomination de la politique du III° Reich envers les Untermenschen - Juifs, tziganes et slaves d'Ukraine, de Pologne ou de Russie.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les colonies Empty Re: Les colonies

Message  Kashima Lun 5 Nov 2012 - 16:02

Merci pour ces informations que j'ignorais...
Kashima
Kashima
Faux-monnayeur

Nombre de messages : 6540
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les colonies Empty Re: Les colonies

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum