Edencash
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Pack Smartphone Samsung Galaxy S22 6.1″ + Galaxy ...
Voir le deal
599 €

Médée, coupable?

Aller en bas

Qui est Médée?

Médée, coupable? Vote_lcap20%Médée, coupable? Vote_rcap 20% 
[ 1 ]
Médée, coupable? Vote_lcap0%Médée, coupable? Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Médée, coupable? Vote_lcap0%Médée, coupable? Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Médée, coupable? Vote_lcap60%Médée, coupable? Vote_rcap 60% 
[ 3 ]
Médée, coupable? Vote_lcap20%Médée, coupable? Vote_rcap 20% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 5
 
 

Médée, coupable? Empty Médée, coupable?

Message  Kashima Jeu 18 Déc 2008 - 8:10

Médée, coupable? Medeedelacroixmao2
Delacroix



"MEDEA
(…) Cor pepulit horror, membra torpescunt gelu
pectusque tremuit. Ira discessit loco
materque tota coniuge expulsa redit.
egone ut meorum liberum ac prolis meae
fundam cruorem? Melius, a, demens furor!
incognitum istud facinus ac dirum nefas
a me quoque absit; quod scelus miseri luent?
scelus est Iason genitor et maius scelus
Medea mater : - occidant, non sunt mei;
pereant, mei sunt. Crimine et culpa carent,
sunt innocentes: fateor. Et frater fuit.
quid, anime, titubas? Ora quid lacrimae rigant
variamque nunc huc ira, nunc illuc amor
diducit? Anceps aestus incertam rapit;"


"L’horreur a ébranlé mon cœur, mes membres s’engourdissent sous l’effet du gel
et mon sein frémit. La colère s’est séparée du lieu
et la mère tout entière revient, l’épouse chassée.
Moi, que je répande le sang de mes propres enfants
et de ma lignée ? Fais mieux, ah, fureur démente !
Que ce crime inconnu que tu commets et ce sacrilège effrayant
s’éloignent aussi de moi. Quel forfait les malheureux payent-ils ?
— Leur crime, c’est d’avoir comme géniteur Jason et, crime plus grand, comme mère Médée ;
qu’ils meurent, ils ne sont pas à moi ;
qu’ils périssent, ils sont à moi. Ils sont exempts de crime et de faute,
ils sont innocents : je l’avoue. Et mon frère le fut aussi.
Pourquoi, mon âme, vacilles-tu ? Pourquoi les larmes coulent-elles sur mon visage
et pourquoi tantôt ici la colère, tantôt là l’amour me conduisent-ils changeante ?
Un flot de passion double m’emporte incertaine."




Dans ce monologue tiré de la pièce Médée de Sénèque, l'héroïne est en proie aux pires tourments. Elle aime passionnément Jason qui lui a été infidèle : comment lui faire payer la souffrance de cette trahison? En tuant des enfants qui sont aussi les siens...

Médée, coupable? Seneque5yx4


1 - Trahir le père et tuer le frère

Médée est la nièce de la magicienne Circé, celle qui transforma les compagnons d'Ulysse en animaux. Un jour, en Colchide, un étranger à la recherche de la toison d'or débarque : Jason. Elle en tombe amoureuse et, contre la volonté de son père, elle décide de fuir avec lui.
Avant cela, elle l'aide à s'emparer de la toison d'or qu'il est venu chercher. Pour cela, elle endort le dragon Typhon qui la surveille. Jason triomphe.

Médée, coupable? Toisondoriu7

Sur la mer, pour retarder les bateaux qui sont à leur poursuite, Médée est prête à un autre sacrifice. Alors qu'elle a emmené son petit frère Absyrtos avec elle, elle le tue, le démembre, et jette ses morceaux à la mer : son père, Aiétès, sera ainsi retardé parce que, pris de désespoir, il s'arrêtera recueillir les bouts de son fils.

Médée, coupable? Mdepoursuivieparaitsyv9

Médée a franchi, pour l'amour de Jason, les limites du lien familial : elle a trahi son père, elle a assassiné son frère.


2 - Le bain de jouvence : meurtre de Pélias

De retour en Grèce, Jason a épousé Médée, comme il lui avait promis. A Iolcos, sa ville de naissance, il veut venger sa mère morte de chagrin après que Pélias, son oncle, a eu poussé Eson, son père, au suicide.

Médée prépare un tour de magie pour les cousines de Jason : elle leur propose de rendre la jeunesse à leur vieux père Pélias.
Elle découpe devant elles un vieux bélier dont elle jette les morceaux dans un chaudron sur lequel elle se penche et récite des formules magiques : un jeune agneau surgit du chaudron…

Médée, coupable? Medeepliascu3

'quid nunc dubitatis inertes?
stringite' ait 'gladios veteremque haurite cruorem,
ut repleam vacuas iuvenali sanguine venas!
in manibus vestris vita est aetasque parentis:
si pietas ulla est nec spes agitatis inanis,
officium praestate patri telisque senectam
exigite, et saniem coniecto emittite ferro!'


« Pourquoi hésitez-vous maintenant immobiles ? Dégainez vos épées et puisez le vieux sang, pour que je remplisse les veines vides de sang jeune ! Dans vos mains se trouve la vie et l’âge de votre père : s’il existe une quelconque piété et si les espoirs fous ne sont pas vains, remplissez votre devoir envers votre père et chassez la vieillesse avec les armes, et faites sortir le mauvais sang par le fer lancé ! »

Les filles, par amour paternel, assène des coups de glaive à leur vieux père. Lorsque il est vidé de son sang, le meurtre est accompli. Médée a disparu.

Un nouveau crime a scellé son amour pour Jason.


3 - L'ingrat Jason

Mais le meurtre de Pélias éloigne Jason du trône qu’il est pourtant venu récupérer. Le fils de Pélias, Alcaste, fait expulser Jason et Médée. A Corinthe, ils sont sous la protection du roi Créon.

Médée n’est pas étrangère à Corinthe. Son père Aïétès y a régné, pendant sa jeunesse. Le couple Jason-Médée peut vivre en paix, ils ont deux enfants, Phérès et Merméros.
Tout pourrait aller à merveille mais Jason, petit à petit, est gagné par l’ambition politique. Pour devenir roi de Corinthe, il repousse Médée et il épouse la fille de Créon, Glaucé (ou Créuse). Médée ne peut pardonner cette trahison à Jason : elle fait tremper une très belle robe dans un poison mortel et la confie à ses enfants pour qu’ils l’offrent à sa rivale. Glaucé meurt dans d’atroces souffrances.

Comment ne pas la comprendre, elle qui a tout sacrifier pour le suivre et le combler?
Comment atteindre un être qui vous plonge dans la souffrance quand vous n'avez plus rien? Quelle vengeance sera la plus efficace?
Il lui reste ses enfants...

Médée, coupable? Jasonetmdegmoreaukl1


On fait de Jason un héros. Moi, je trouve que c'est le pire des traîtres et des ambitieux. Depuis le début de son histoire avec Médée, il l'utilise pour parvenir à ses fins. Bien que les crimes de la magicienne soient affreux, ils sont les preuves de sa passion pour cet homme.

Ces vers, toujours tirés de la pièce de Sénèque, veulent tout dire sur l'idée que Jason se fait d'elle. C'est au moment où il fuit la Colchide avec elle :

"heros Aesonius potitur spolioque superbus
muneris auctorem secum, spolia altera, portans
victor Iolciacos tetigit cum coniuge portus."


"et le héros fils d’Éson se rend maître de la toison et fier de ce présent, portant avec lui l’instigatrice, comme une autre dépouille, il atteignit en vainqueur avec son épouse le port d’Iolcos."

(Dans ces vers, la toison et Médée sont des signes de son triomphe ("spolia altera portans"). Elle n'est pas plus que cet objet qu'il ramène d'au-delà des mers...)


Jason avait déjà sévi sur l'île des Lemniennes. Après avoir fait des jumeaux à leur reine, il l'abandonnait. Il nous reste d'elle une belle héroïde (lettre d'amour inventée par Ovide) où elle déplore la lâcheté et l'insensibilité de cet amant.

Médée, coupable ou victime à vos yeux?

Médée, coupable? Medeezr2
Kashima
Kashima
Faux-monnayeur

Nombre de messages : 6540
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Médée, coupable? Empty Re: Médée, coupable?

Message  Invité Lun 11 Avr 2011 - 13:04

Médée, non coupable!... mais responsable? «Comment ai-je pu me tromper à ce point? ... Il n'est pas de lieu où la perception des choses ne soit plus brouillée que dans l'entourage du roi.» Medée, Christa Wolf

Kashima, je t'avais conseillé de lire le Medea de Christa Wolf...

"Médée s'imposa à moi comme une femme à la frontière entre deux systèmes de valeurs, concrétisés d'une part par sa patrie, la Colchide, et d'autre part par le lieu où elle a trouvé refuge, Corinthe, […], Corinthe, la riche cité dorée, qui ne supporte pas la guérisseuse hautaine, sûre d'elle, compétente qui devine que la cité s'est construite sur le crime. On sacrifie des êtres humains à deux idoles, pouvoir et la richesse. Il faut calomnier cette femme, l'humilier, la chasser, la supprimer. On lui accroche pour l'éternité l'étiquette d'infanticide. Les meurtriers de ses enfants auront l'hypocrisie de rendre hommage à leurs victimes. Toute tentative pour tirer au clair les circonstances du meurtre en essayant de comprendre, d'élucider, de changer les comportements est rendue impossible. L'Histoire se met en marche."
Christa WOLF."

Médée, coupable? Amedea

Christa Wolf se réfère à des sources antérieures aux textes classiques, et décharge le personnage de tout meurtre. Médée est une femme à la beauté du diable, à l'intelligence vive, dont l'origine étrangère et la libre pensée attisent méfiance et haine. Il n'y a plus de meurtre, du moins n'en est-elle pas à l'origine, et de bourreau, elle devient victime qu'on accuse d'être une magicienne, dès que sa présence dérange.
La reine muette Mérope révèle à Médée le meurtre fondateur de la cité. Le caveau mortuaire caché contient un squelette d'enfant, celui d'Iphinoé, la première fille de Créon et Mérope, tuée sur l'ordre de Créon, qui redoutait son arrivée à la tête de la cité.

Cette révélation brise le silence, le faux oubli, la peur. La peste s'empare de la ville. Le peuple cherche un coupable et le trouve dans l'étrangère, vite bannie par Créon, et qui doit laisser ses enfants. Elle les confie, furieusement, à la déesse Héra, dans son temple. Le peuple les lapide, et accuse Médée de les avoir tués.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum