Le 11ème chevalier (fanfiction Saint Seiya (Les Chevaliers du Zodiaque en VF))

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le 11ème chevalier (fanfiction Saint Seiya (Les Chevaliers du Zodiaque en VF))

Message  Kashima le Mar 10 Fév 2009 - 20:18

Johnny a écrit:

Kashima a écrit:
(J'ai un petit doute sur le pluriel de "lynx"...)
C'est correct !

Je pense que c'est à creuser ou vérifier, car il me semble qu'un s ne suit jamais un x... Mais je ne veux pas chipoter, ça m'intrigue juste... :lecture:

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 11ème chevalier (fanfiction Saint Seiya (Les Chevaliers du Zodiaque en VF))

Message  Johnny le Mar 10 Fév 2009 - 20:53

Et as-tu lu le nouveau chapitre ?

Johnny
Les Hérétiques

Nombre de messages : 1018
Age : 32
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 05/10/2008

http://www.sharemangas.com/index.php?app=blog&module=display

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 11ème chevalier (fanfiction Saint Seiya (Les Chevaliers du Zodiaque en VF))

Message  Kashima le Mer 11 Fév 2009 - 10:10

L'un des gardes s'avança vers Kentaro et lui dit:

"OK, petit...Montre-nous si tu es capable de maîtriser ton cosmos!"


Regarde, le smiley qui s'est glissé!

Lu. Bizarre, ce grand Pope...

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 11ème chevalier (fanfiction Saint Seiya (Les Chevaliers du Zodiaque en VF))

Message  Johnny le Mer 11 Fév 2009 - 16:51

Kashima a écrit:
L'un des gardes s'avança vers Kentaro et lui dit:

"OK, petit...Montre-nous si tu es capable de maîtriser ton cosmos!"


Regarde, le smiley qui s'est glissé!
C'était "OK", qu'il fallait comprendre (okay, quoi !)


Chapitre 8: La mission de Kentaro



Une dizaine de jours plus tard

Alors qu'il se promenait non loin de l'arène du Sanctuaire, Kentaro sentit une étrange agitation dans les parages. Il se tourna vers un garde qui était à trois mètres de lui, et lui demanda:

"Dis-moi, as-tu une idée de ce qui se passe au Sanctuaire?"

Le garde répondit:

"Eh bien, je ne sais pas grand-chose, mais il semblerait que cette agitation soit liée à des éléments extérieurs au Sanctuaire!"

"Que veux-tu dire? Sois plus précis, s'il te plaît!"insista Kentaro.

"Je n'en sais pas plus, avoua le garde en haussant les épaules. A mon avis, chevalier, vous devriez le demander au Grand Pope ou, à défaut, à l'un des chevaliers d'or; ils sont souvent les premiers au courant des nombreuses rumeurs qui circulent par ici..."

Kentaro remercia aussitôt le garde:

"Très bien. Merci du conseil."

Kentaro, qui depuis son arrivée au Sanctuaire portait pratiquement la même tenue qu'Aiolia du Lion, une chemise remplaçant le plastron, courut alors vers l'endroit où débutait la traversée des douze maisons du Zodiaque. Il savait déjà à qui il allait s'adresser; au chevalier d'or avec lequel il avait le plus discuté depuis qu'il était en Grèce. Aussi, trois quarts d'heure plus tard, il se retrouva devant la maison du Lion et commença à la franchir en criant:

"Aiolia! Aiolia, tu es là? C'est moi, Kentaro du Lynx!"

Kentaro n'eut pas à attendre bien longtemps; dix secondes après ses appels, le chevalier du Lion parut devant lui et le salua:

"Bonjour, Kentaro! Comment vas-tu?"

"Bien,merci...Aiolia, si je suis venu te voir, c'est en raison de l'étrange ambiance qui circule au Sanctuaire depuis peu...En sais-tu plus que le garde que j'ai interrogé?"

Aiolia resta silencieux durant quelques secondes, puis lâcha:

"Je sais pratiquement tout de ces rumeurs. Kentaro, peut-être le sais-tu, un tournoi de lutte a eu lieu au Japon, entre des chevaliers de bronze..."

"Oui, je suis au courant, dit Kentaro. Je sais aussi que le Grand Pope a chargé Hyoga, le chevalier de bronze du Cygne, d'aller les exécuter pour violation des règles du Sanctuaire."

"C'est ça." sourit Aiolia.

Puis, d'un ton plus grave:

"Il s'est récemment passé quelque chose de grave au Japon. Le tournoi a été interrompu par les chevaliers du Mal, les chevaliers noirs!"

"Comment?!fit Kentaro, très surpris. Mais...Mais je croyais que le Grand Pope avait ordonné à Shaka de la Vierge d'éliminer leur chef Jango!"

Aiolia répondit:

"Eh bien...le Grand Pope en a parlé à Shaka, par télépathie, et Shaka lui a dit qu'il s'était fait devancer!"

"Devancer?! Par qui?"

"Par quelqu'un qui aurait gagné l'armure du Phénix, ce qui serait une première depuis la nuit des temps...Il a même voulu défier Shaka, mais celui-ci l'a vaincu sans problèmes. Toutefois, il lui a laissé la vie sauve, car il n'avait pas vu l'âme d'un démon chez son adversaire...Et c'est ce chevalier Phénix qui serait désormais à la tête des chevaliers noirs de l'Ile de la Mort!"

"Quoi?!...Attends, Aiolia, je ne te suis plus...Que sont-ils venus faire dans ce tournoi?"

"Eh bien, répondit Aiolia, ils ont dérobé l'enjeu du tournoi; une armure d'or!"

"Une armure d'or?fit Kentaro intrigué. Comme...Comme celles que les douze chevaliers d'or portent?"

"Pas vraiment. Il s'agit en fait d'une armure factice, acquise chez un antiquaire scandinave, si j'ai bien compris..."

A ces mots, Kentaro resta bouche bée durant quelques secondes, puis pensa:

"C'était donc ça, l'enjeu du Tournoi Intergalactique? Une armure de pacotille?! J'ai vraiment bien fait de partir au Sanctuaire plutôt que de rentrer au Japon!"

Puis, tout haut:

"Dis-moi, Aiolia...quelqu'un a-t-il des nouvelles de Hyoga, le chevalier du Cygne?"

"Non, aucune. Mais le Grand Pope semble contrarié qu'il tarde à accomplir sa mission. En tout cas, il se pourrait que le Pope prenne dans les jours à venir des mesures drastiques à l'encontre de ces chevaliers de bronze, qui se sont battus pour leurs intérêts personnels!"

Peu enclin à discuter les projets du Grand Pope, Kentaro se contenta d'approuver:

"En effet, ça ne m'étonnerait guère...Bon, Aiolia, je vais te laisser, je vais me rendre dans la maison de la Vierge, maître Venceslas m'y attend."

"Très bien. Alors, bonne journée, Kentaro!"

"Bonne journée, Aiolia!"

Aussitôt, Kentaro se remit à courir pour entreprendre l'ascension des marches menant à la sixième maison du Zodiaque. Toutefois, il pensait encore:

"C'était donc pour ça que notre père nous a sacrifiés? Pour une exhibition digne de lutteurs de foire? Franchement, j'ai beau savoir que ces chevaliers sont mes frères, je ne peux que leur souhaiter ce qu'ils méritent pour avoir bafoué les règles de la chevalerie de la déesse Athéna!"


Au même moment, au Japon

Saori Kido se trouvait depuis cinq minutes dans son bureau, quand elle entendit quelqu'un frapper à la porte:

"Entrez!"dit-elle.

La porte s'ouvrit et cinq jeunes hommes pénétrèrent dans la pièce. Saori les reconnut immédiatement. Celui qui se trouvait en face d'elle était Jabu, qui avait gagné l'armure de la Licorne en Algérie. Il avait accédé au second tour du Tournoi Intergalactique en battant Ban du Petit Lion, qui se trouvait à sa droite, mais il avait été ensuite malmené par Shun, chevalier d'Andromède. C'était d'ailleurs lors de ce combat que le chevalier Phénix et ses chevaliers noirs étaient apparus. A la gauche de Jabu se trouvait Nachi du Loup, qui était l'adversaire programmé du chevalier Phénix. Mais ce dernier lui avait fait endurer sa terrible puissance mentale, et il avait failli y rester. Enfin, derrière ces trois chevaliers se trouvaient Geki de l'Ours, dont les muscles s'étaient fabuleusement développés lors de son entraînement dans les Montagnes Rocheuses, ce qui ne l'avait pas empêché de se faire battre lors du premier combat du tournoi par Seiya de Pégase, ainsi qu'Ichi de l'Hydre, vaincu par Hyoga du Cygne, l'envoyé du Sanctuaire. Saori les salua brièvement, puis leur dit:

"Bon...visiblement, vous n'avez pas fait des prodiges lors de ce tournoi."

"Non, mademoiselle, admit Jabu en baissant honteusement la tête. Nous nous sommes pourtant entraînés dur pendant six ans, mais les résultats n'ont guère été probants, bien que nous soyons tous revenus avec une armure..."

Nachi prit la parole à son tour:

"Il n'y a qu'à voir ce qui s'est passé hier soir...Je ne m'attendais pas à ce qu'Ikki revienne de l'enfer, et encore moins à ce qu'il soit aussi puissant. Mais...Mais pourquoi a-t-il tant de haine à notre égard?"

Saori secoua la tête, puis répondit:

"Je n'arrive toujours pas à comprendre, moi non plus, malheureusement..."

Geki demanda à la petite-fille de Kido:

"Mademoiselle, est-ce que Seiya et les autres ont récupéré l'armure d'or?"

"Non, du moins pas entièrement...Ils ont vaincu quatre des cinq Phénix noirs, mais n'ont pu récupérer que les deux bras et les deux jambes de l'armure...La tête et le corps sont restés aux mains d'Ikki et de ses sbires."

Ichi dit aussitôt:

"Mademoiselle, nous nous en voulons énormément d'avoir été aussi ridicules lors de ce tournoi!"

Saori sourit, puis répliqua:

"Vous n'avez pas à l'être...Vous êtes des chevaliers sacrés au même titre que Seiya et les autres, simplement, vous êtes tombés sur plus forts que vous, c'est tout!"

Jabu dit alors:

"Mademoiselle...nous nous sommes parlés, il y a peu, et nous pensons pouvoir faire quelque chose pour devenir plus forts!"

"Qu'est-ce donc?"demanda Saori.

Jabu s'agenouilla devant la petite-fille de Kido et lui dit:

"Mademoiselle, nous pensons que nous devrions retourner auprès de nos maîtres respectifs, afin de nous entraîner de nouveau! Nous sommes prêts à connaître l'enfer une fois de plus, afin de pouvoir vous protéger!...Nous vous devons tant, mademoiselle, votre grand-père nous a sortis de ces sordides orphelinats pour que nous puissions goûter au confort de la fondation Graad! Nous pensons que nous devons vous protéger de toutes nos forces, mademoiselle!"

Saori fut quelque peu gênée par le zèle de Jabu dans sa flagornerie, mais n'en montra rien. Elle ferma les yeux durant une quinzaine de secondes, puis les rouvrit pour dire:

"Très bien. Vous avez ma bénédiction. Dès ce soir, vous pourrez partir retrouver vos maîtres respectifs pour vous entraîner de nouveau! Mais soyez prudents, ne mettez pas vos vies inutilement en danger!"

Jabu, toujours agenouillé devant la jeune fille, répondit:

"Ne vous inquiétez pas, mademoiselle, nous reviendrons vivants de ces nouvelles épreuves, aussi forts que Seiya et les autres, et même plus!"

Aux affirmations de Jabu, Saori se contenta de répondre:

"Bon...Vous pouvez disposer!"

"Merci, mademoiselle."dit Jabu.

Après ça, les cinq chevaliers quittèrent le bureau de la petite-fille de Kido et se séparèrent. Ban et Geki restèrent cependant ensemble durant quelques secondes, afin d'observer discrètement Jabu, qui affichait un sourire insolent. Ban souffla alors à l'oreille de son ami:

"Lèche-cul n'a pas changé!"

"Je suis bien d'accord avec toi, Ban! approuva Geki. Je ne serai pas fâché de ne plus le voir pendant plusieurs mois et, à mon avis, Nachi et Ichi doivent penser la même chose!"

Le chevalier de l'Ours n'avait pas tort. Les chevaliers du Loup et de l'Hydre avaient pris des chemins différents, mais leurs pensées étaient les mêmes:

"Pff...Jabu n'a pas changé en six ans! Il est toujours aussi disposé à se faire bien voir auprès de Saori!"songeait Nachi en flânant dans le couloir.

"Quand je repense à Jabu qui s'agenouille devant Saori, je me dis qu'il est mille fois plus ridicule que lorsqu'il s'est fait malmener par Shun! Quel fayot!"pensait Ichi.

Johnny
Les Hérétiques

Nombre de messages : 1018
Age : 32
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 05/10/2008

http://www.sharemangas.com/index.php?app=blog&module=display

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 11ème chevalier (fanfiction Saint Seiya (Les Chevaliers du Zodiaque en VF))

Message  Johnny le Mer 11 Fév 2009 - 16:54

Dix jours plus tard

Kentaro venait de quitter la maison de la Vierge pour sortir du Sanctuaire. Il avait eu la permission du Grand Pope pour se rendre à Rodorio, afin d'y voir Lydia. Quant à Venceslas, il avait été touché par l'affection que son disciple portait à cette petite orpheline mais, à l'instar du Grand Pope, il avait néanmoins conseillé à Kentaro de ne pas être trop démonstratif dans ses élans d'affection, car nul ne savait ce qui pouvait lui arriver dans les semaines, les mois à venir. Le chevalier du Lynx arriva devant la maison du Lion et salua Aiolia:

"Bonjour, Aiolia!"

"Bonjour, Kentaro! Tu vas bien?"

"Bien, merci...Je vais aller voir ma petite soeur à Rodorio!"

"Ta petite soeur?" s'étonna Aiolia.

"En fait, c'est comme ça que je la considère, précisa Kentaro. C'est une jeune orpheline de huit ans, elle s'appelle Lydia!"

Aiolia sourit:

"Je suis content que tu aies pu trouver une amie, Kentaro. L'affection des autres n'est pas courante chez les chevaliers sacrés..."

Kentaro demanda au chevalier d'or:

"Aiolia, as-tu des nouvelles sur ce qui se passe au Japon?"

"Quelques-unes, en effet, répondit Aiolia. Apparemment, Hyoga n'a toujours pas accompli sa mission, ce qui n'est pas pour plaire au Grand Pope...Pire, il se pourrait que certains des chevaliers de bronze se battent dans les jours à venir contre les chevaliers noirs!"

"Pour quelle raison?"

"L'enjeu de ces combats, répondit Aiolia, serait certainement l'armure d'or dérobée! Je veux parler de l'armure factice achetée en Scandinavie!"

"Comment?!"lâcha Kentaro, qui allait de surprise en surprise.

"C'est exact, Kentaro...Dans les jours à venir, le Grand Pope prendra une décision définitive, mais il est fort probable que, conformément aux règles du Sanctuaire, les chevaliers de bronze seront condamnés à mort!"

Kentaro resta silencieux durant quelques secondes, avant de reprendre:

"Je comprends, Aiolia...Excuse-moi, il faut que j'y aille!"

"Très bien. Bonne journée, Kentaro."

Le chevalier du Lynx salua le chevalier du Lion d'un signe de la main, puis reprit sa traversée des maisons du Zodiaque.


Moins d'une heure après, Kentaro avait quitté le Sanctuaire. Après une marche d'une demi-heure, il arriva devant l'entrée de l'hospice où sa jeune amie vivait. Le gérant l'accueillit chaleureusement:

"Bonjour, chevalier du Lynx! Que me vaut votre visite?"

"Le Grand Pope m'a donné la permission de voir les jeunes orphelins qui vivent ici."

"Très bien, je ne vous retiens pas plus longtemps, chevalier!"sourit le gérant.

Kentaro se rendit donc dans la cour de l'établissement, et fut accueilli avec enthousiasme par les jeunes pensionnaires de l'hospice. Il posa ses mains sur les têtes des petits garçons, embrassa les petites filles, et notamment Lydia, qui était toute contente de revoir celui qu'elle considérait comme son grand frère. Le jeune chevalier la prit dans ses bras, l'embrassa, puis lui demanda:

"Comment vas-tu, petite soeur?"

"Je vais très bien, merci beaucoup, Kentaro! Et toi?"

Kentaro fit quelques pas avec la petite fille dans ses bras, puis lui dit:

"Ça va bien, merci...Par contre, au Sanctuaire, la tension monte..."

"Pourquoi, Kentaro?"

"Certains chevaliers ont trahi la cause pour laquelle ils étaient censés lutter au départ...Ils se sont exhibés dans un vulgaire tournoi de lutte, contrairement aux règles de la chevalerie! Et ils vont se battre contre des serviteurs du Mal, pour une vulgaire armure de pacotille!"

Lydia regarda droit dans les yeux Kentaro, puis lui demanda:

"Kentaro...que va-t-il se passer?"

"Conformément aux règles du Sanctuaire, c'est la mort qui les attend. Le Grand Pope prendra sa décision dans les jours à venir."

Paraissant inquiète, Lydia demanda à son grand frère d'adoption:

"Kentaro, dis-moi...toi, tu ne risques rien?"

Et le chevalier du Lynx de répondre avec un grand sourire:

"Bien sûr que non, petite soeur...Moi, je me bats pour la justice, il ne peut rien m'arriver!"

Lydia sourit et se blottit alors de plus belle contre Kentaro, qui la serra contre son coeur.


Le surlendemain, dans la maison de la Vierge

Kentaro était seul dans la maison de la Vierge, car Venceslas était en ce moment avec quelques apprentis, dans l'arène du Sanctuaire. Profitant de l'absence de son mentor, il s'était plongé dans une intense méditation, mais en même temps, il ne pouvait de s'empêcher à tout ce qui se passait au Japon depuis près de deux semaines:

"Franchement, Mitsumasa Kido peut être fier de lui! Non seulement il a envoyé à la mort la quasi-totalité de ses enfants, mais en plus, ceux qui restent ne vont pas tarder à trépasser, eux aussi! Quel père indigne! Dire que je suis le seul à connaître le secret de notre naissance...Si seulement les autres orphelins avaient su, jamais ils ne seraient partis aux quatre coins du monde pour le seul bénéfice de cet homme horrible et de sa sale garce de petite-fille!"

Tout à coup, Kentaro fut interrompu dans ses pensées par un brouhaha monstre. Surpris, il se remit aussitôt sur ses deux pieds et fut surpris par le spectacle qui se tenait devant lui. Dix chevaliers, dont deux femmes masquées, étaient en train de traverser la maison de la Vierge. Intrigué, Kentaro ne put s'empêcher de leur demander:

"Excusez-moi...Qui êtes-vous et qu'est-ce que vous faites ici?"

Neuf des dix chevaliers ne répondirent pas au jeune garçon, sans doute parce qu'ils estimaient qu'ils n'avaient pas à s'expliquer auprès d'un vulgaire chevalier de bronze. Cependant, une jeune fille rousse et masquée se détacha du lot et répondit à Kentaro:

"Nous sommes dix chevaliers d'argent. Le Grand Pope nous a convoqués, il y a vingt minutes, pour un cas d'extrême urgence."

Kentaro sourit et remercia la jeune fille:

"Merci, chevalier...Quel est votre nom?"

"Je suis Marine, chevalier d'argent de la constellation de l'Aigle. Quant à toi, je sais qui tu es, tu es Kentaro du Lynx; Aiolia m'a souvent parlé de toi."

Kentaro sourit et laissa passer Marine, qui se hâta de rejoindre ses camarades, qui venaient de sortir de la sixième maison du Zodiaque. Après ça, le chevalier du Lynx pensa, juste avant de se replonger dans sa méditation:

"Hmm...Visiblement, les pressentiments d'Aiolia étaient justes! A présent, je ne donne plus cher de la peau de mes frères restés au Japon! Mais au fond, si le Grand Pope l'exige, je n'y peux rien; la volonté du Grand Pope est la volonté de la déesse Athéna!"


La salle du Grand Pope

Lorsque les deux gardes virent une dizaine de chevaliers en armure, ils s'empressèrent de leur céder le passage, l'un d'entre eux leur disant:

"Vous voilà enfin! Le Grand Pope est impatient de vous voir!"

Les dix chevaliers restèrent muets et se contentèrent de marcher jusqu'à la salle du Pope, dont la porte avait été ouverte. Une fois entrés, ils firent quelques pas, puis s'agenouillèrent devant le représentant terrestre d'Athéna, qui leur dit:

"Je suis heureux de vous voir! Présentez-vous!"

Les dix chevaliers d'argent déclinèrent donc leur identité:

"Marine, chevalier d'argent de l'Aigle!"

"Shaina, chevalier d'argent du Serpentaire!"

"Algol, chevalier d'argent de Persée!"

"Misty, chevalier d'argent du Lézard!"

"Jamian, chevalier d'argent du Corbeau!"

"Astérion, chevalier d'argent des Chiens de Chasse!"

"Babel, chevalier d'argent du Centaure!"

"Mozes, chevalier d'argent de la Baleine!"

"Capella, chevalier d'argent du Cocher!"

"Dante, chevalier d'argent de Cerbère!"


La femme chevalier du nom de Shaina demanda alors:

"Que pouvons-nous faire pour vous, Grand Pope?"

Le Grand Pope répondit:

"Chevaliers d'argent, il me faut faire appel à vos services. Vous n'ignorez certainement pas que les jeunes chevaliers de bronze ont combattu au Japon, lors d'un Tournoi de lutte très médiatisé."

"En effet, reconnut Misty. C'était une stupide mascarade, tout juste bonne à attirer les foules en manque de distractions!"

"Le problème, ajouta le Grand Pope, c'est que cette mascarade était contraire aux règles de la chevalerie d'Athéna. J'ai donc chargé l'un de ces chevaliers de bronze, Hyoga du Cygne, également disciple du chevalier d'or du Verseau, d'aller troubler leur jeu. Cependant, il semblerait qu'il n'ait non seulement pas accompli sa mission, mais qu'en plus, il se soit joint à eux."

Le Pope marqua une courte pause, puis reprit:

"Ensuite est apparu un certain Ikki. Il a gagné l'armure du Phénix sur l'Ile de la Mort et est devenu le chef des Chevaliers Noirs!"

Algol se hasarda à demander:

"Grand Pope, vous...vous voulez dire que ce chevalier Phénix a non seulement trahi les règles de la chevalerie d'Athéna, mais a en plus vendu son âme au Malin?"

"Exactement, approuva le Grand Pope. Il a dérobé une armure d'or, plus précisément, une pâle copie de l'armure d'or du Sagittaire qui avait disparu, il y a treize ans, quand son porteur Aiolos avait tenté d'assassiner la déesse Athéna. Et il est désormais avéré que les chevaliers de bronze et les chevaliers noirs vont se battre à mort pour cette stupide armure de pacotille! Il n'y a plus à hésiter! dit le Pope d'une voix plus forte. Désormais, les chevaliers de bronze sont considérés comme renégats, ils doivent être exécutés!"

A ces mots, Marine frissonna au fond d'elle-même, sans que ses neuf camarades ne s'en aperçurent. Le Grand Pope dit dans la foulée:

"Marine, Misty, Mozes, Astérion et Babel, vous vous rendrez demain au Japon et là, vous mettrez à mort les chevaliers qui ont trahi la déesse Athéna! Shaina, Jamian, Algol, Capella et Dante, quant à vous, vous devrez détruire le Colisée de la fondation Graad, où le tournoi de chevaliers s'est déroulé, afin de laver l'affront fait au Sanctuaire! Allez, chevaliers, que par votre main s'abatte le châtiment divin contre ceux qui osent s'élever contre la déesse Athéna!"

"Oui, Grand Pope!"répondirent en choeur les dix chevaliers d'argent.


Après ça, tout ce petit monde rebroussa chemin et traversa les douze maisons dans le sens inverse. Lorsqu'ils passèrent par la maison de la Vierge, Kentaro ne put s'empêcher de demander à Marine:

"Dis-moi, Marine, qu'est-ce que le Grand Pope vous a dit?"

Le chevalier de l'Aigle répondit simplement:

"Nous avons ordre d'éliminer les chevaliers de bronze qui ont trahi le Sanctuaire et de détruire le Colisée de la fondation Graad."

La jeune fille fut aussitôt interpellée par Astérion:

"Allez, Marine, ne traîne pas! Il faut qu'on fasse nos préparatifs pour demain!"

Marine hocha la tête et partit retrouver les neuf autres chevaliers d'argent, non sans avoir salué Kentaro de la main. Le chevalier du Lynx resta alors seul et songea:

"Les dés sont jetés...Cela fait plus d'un mois que je suis au Sanctuaire, et déjà celui-ci connait une crise grave! Je ne m'attendais pas à ce que ma carrière de chevalier démarre aussi fort!"

Mais Kentaro n'était pas au bout de ses surprises.

Johnny
Les Hérétiques

Nombre de messages : 1018
Age : 32
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 05/10/2008

http://www.sharemangas.com/index.php?app=blog&module=display

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 11ème chevalier (fanfiction Saint Seiya (Les Chevaliers du Zodiaque en VF))

Message  Johnny le Mer 11 Fév 2009 - 16:56

Quatre jours plus tard

Kentaro errait seul dans l'arène du Sanctuaire. Cela faisait trois jours que les dix chevaliers d'argent étaient partis et ils n'étaient toujours pas revenus. Durant ces trois jours, le chevalier du Lynx en avait profité pour s'entraîner plus dur que jamais. Le fait d'avoir entendu ces derniers jours tant de choses sur ses frères l'avait conforté dans son désir de défendre la justice. Il avait adopté les pensées du Grand Pope et des autres chevaliers présents au Sanctuaire; pour lui, c'était clair, ses frères étaient des traîtres à leur cause, indignes de porter une armure sacrée, notamment Ikki, le chevalier Phénix qui avait vendu son âme au diable en s'alliant aux chevaliers noirs. A présent, même si les chevaliers d'argent n'étaient toujours pas revenus en Grèce, ses frères devaient être morts et enterrés, au nom de la déesse Athéna. Et le chevalier du Lynx ne s'en souciait guère:

"Le temps que j'ai passé au Sanctuaire a suffi à m'endurcir! Je ne me soucie pas de savoir que les renégats exécutés par les chevaliers d'argent étaient mes frères; c'étaient des traîtres, un point, c'est tout! Quand les forces du Mal menaceront le monde, je me battrai jusqu'à la mort, sans états d'âme, comme un vrai chevalier d'Athéna!"

Tout à coup, Kentaro sentit quelqu'un se traîner derrière lui. Il se retourna brusquement et fut surpris par ce qu'il voyait; à terre gisait un chevalier, dont l'armure était en piteux état, et qui était blessé au visage et sur une bonne partie du corps. Ses jours n'étaient pas en danger, mais il était affaibli, probablement parce qu'il avait entrepris un long périple pour revenir au Sanctuaire. Kentaro crut le reconnaître:

"Mais...Mais je ne me trompe pas?! Tu...Tu es l'un des dix chevaliers d'argent envoyés au Japon par le Grand Pope?"

Le chevalier répondit, d'une voix faible:

"Oui...Je...Je suis Astérion de...de la constellation des Chiens de Chasse...Il...Il faut que j'aille voir le Grand Pope..."

Kentaro se baissa, prit Astérion sous son bras et lui dit:

"Très bien...Je vais te donner un coup de main pour traverser les douze maisons du Zodiaque!"

Au fond de lui-même, Astérion était blessé dans son orgueil de devoir recevoir l'aide d'un simple chevalier de bronze, mais il était trop affaibli pour pouvoir refuser l'offre de Kentaro. Aussi se laissa-t-il guider par le jeune chevalier du Lynx depuis la maison du Bélier jusqu'à la salle du Grand Pope. Durant la traversée, Aldébaran, Aiolia, Milo, Shura et Aphrodite furent étonnés de voir Astérion obligé de recevoir l'aide de Kentaro pour grimper, mais le jeune chevalier leur signala rapidement qu'il n'y avait pas de temps à perdre. En revanche, Camus resta de marbre devant ce spectacle et laissa passer les deux chevaliers sans dire un seul mot. Finalement, ils parvinrent dans la salle du Pope. Ce fut Kentaro qui prit la parole le premier:

"Grand Pope! J'ai...J'ai trouvé Astérion près de l'arène, il...il semble vouloir vous dire quelque chose de très important!"

"Vraiment? s'étonna le Grand Pope. Dépose-le à terre et reste à proximité, Kentaro."

"Comme vous voudrez, Grand Pope."dit Kentaro en inclinant la tête.

Le chevalier du Lynx se déplaça alors sur la gauche et attendit qu'Astérion reprenne ses esprits. Quand ce fut fait, le Grand Pope demanda au chevalier, sur un ton sévère:

"Eh bien, Astérion, que viens-tu faire ici? Aurais-tu oublié ta mission?"

L'air penaud, Astérion baissa la tête et répondit:

"Grand Pope...il s'est passé quelque chose d'inimaginable...Non seulement nous avons échoué, mais en plus la plupart d'entre nous ont été tués!"

"Comment?!"dit le Grand Pope d'une voix forte.

"Aussi inconcevable que cela puisse vous paraître, Grand Pope, c'est pourtant la vérité. Au Japon, Misty a utilisé son Tourbillon de Marbre pour ensevelir les chevaliers de bronze sous le Mont Fuji, mais quatre d'entre eux en ont réchappé grâce à l'intervention de...de Mû de Jamir!"

Kentaro ne put s'empêcher de laisser échapper un cri de stupeur:

"Quoi?! Le...Le chevalier du Bélier?"

Le Grand Pope se tourna vers Kentaro et lui dit:

"Kentaro, s'il te plaît, reste silencieux...Continue, Astérion."

"Eh bien, poursuivit le chevalier d'argent, moi, Mozes et Babel avons intercepté et éliminé les chevaliers d'Andromède, du Dragon, et du Cygne, tandis que Marine tuait le chevalier Pégase. Ensuite, nous les avons enterrés sous la plage, mais Misty a senti que quelque chose le tracassait et a demandé à rester...Puis, comme il ne revenait pas, Babel est parti le chercher, et il n'est pas revenu non plus..."

Le Grand Pope commença à devenir soucieux.

"Finalement, moi, Mozes et Marine sommes revenus pour...pour découvrir les cadavres de Misty et de Babel, mais aussi ceux de trois chevaliers noirs enterrés sous la plage...Près des cadavres de Misty et Babel, il y avait les identités de leurs assassins...les chevaliers de Pégase et du Cygne!"

"Comment?! lâcha le Grand Pope. Je croyais qu'ils avaient été éliminés!"

"En fait, en lisant dans les pensées de Marine, j'ai tout découvert! Marine n'avait que simulé un coup mortel sur Pégase et nous avait mis sur la piste de quatre étoiles filantes, alors qu'il y en avait en fait huit! Sous l'influence des pouvoirs mentaux de Mû, nous ne nous étions rendus compte de rien, et nous avions en fait enterré les chevaliers noirs!"

Il y eut un court silence, puis le Grand Pope reprit:

"Alors, Marine nous a donc trahis?!"

"Exactement, Grand Pope. Mozes s'en est pris à elle, mais je lui ai suggéré de l'utiliser comme appât pour attirer Seiya, le chevalier qui avait assassiné Misty! Il est venu, Mozes s'est battu contre lui, mais...mais il a fini par être vaincu, lui aussi! Je me suis donc battu contre Seiya, que je n'ai eu aucun mal à maîtriser, grâce à mes pouvoirs mentaux! Malheureusement, pendant que je me battais, Marine en a profité pour se libérer des liens auxquels nous l'avions attachée, et est intervenue au moment où je me préparais à donner le coup de grâce à son disciple. J'ai essayé de lire dans ses pensées, mais elle avait fait le vide dans son esprit! J'ai alors voulu l'attaquer, mais j'ai finalement été battu! Toutefois, Marine m'a épargné pour que je vienne tout vous raconter, Grand Pope..."


Le Grand Pope resta muet durant quelques secondes, avant de reprendre:

"Dis-moi, Astérion...As-tu des nouvelles de Shaina, Jamian et des autres?"

"Eh bien, il me semble qu'ils ont détruit le Colisée, comme vous le leur aviez ordonné, mais...mais au cours de mon retour en Grèce, j'ai senti que Shaina ne donnait plus de nouvelles, et que les cosmo-énergies des quatre autres chevaliers avaient disparu!"

Le Grand Pope se tortilla les mains, signe qu'il devenait anxieux, puis dit au chevalier d'argent:

"Astérion!"

"Oui, Grand Pope?"

"Tu as failli à ta mission! Normalement, tu devrais être châtié comme il se doit, mais...mais le fait d'être tombé dans un piège orchestré à la fois par Mû de Jamir et Marine te vaudra mon indulgence."

Kentaro, qui était resté discret, sourit en entendant les paroles du Grand Pope, heureux de voir que le représentant terrestre d'Athéna ait pu se montrer magnanime. De son côté, Astérion ne put que murmurer:

"Merci, Grand Pope, pour votre générosité..."

Dans la foulée, le Grand Pope frappa des mains en criant:

"Gardes!"

Deux gardes accoururent aussitôt auprès du Pope, qui leur donna ses consignes:

"Emmenez ce chevalier à Rodorio, il est blessé, il doit être soigné!"

"Oui, Grand Pope!" répondirent en choeur les deux soldats.

Après que les gardes eurent emmené Astérion hors de la salle du Grand Pope, ce dernier se tourna vers Kentaro:

"Kentaro! Viens ici!"

Kentaro vint se placer devant le Grand Pope, puis s'agenouilla et demanda:

"Que puis-je faire pour votre service, Grand Pope?"

"Kentaro, dit le Pope, tu es désormais au courant de la situation actuelle! Et cette situation est on ne peut plus critique! La trahison des jeunes chevaliers de bronze est désormais avérée! En plus, un chevalier d'argent et deux chevaliers d'or semblent avoir rejoint leur conspiration!"

Interloqué, Kentaro demanda:

"Deux...Deux chevaliers d'or? Qui sont-ils, Grand Pope?"

"Tu as parlé toi-même du premier, Mû de Jamir, chevalier de la constellation du Bélier! Quant à l'autre, il s'agit du vieux maître des Cinq Pics, chevalier de la constellation de la Balance! A plusieurs reprises, je l'ai convoqué au Sanctuaire ces derniers temps, mais il a toujours décliné mes appels!"

Voulant en savoir plus, Kentaro insista:

"Grand Pope...En quoi tout cela a-t-il un rapport avec moi?"

"Tu as vécu avec ces chevaliers de bronze pendant six ans, non?"

Kentaro commençait à être mal à l'aise:

"Oui, Grand Pope...Je...Je n'arrive pas à vous comprendre, me...me soupçonneriez-vous de vouloir trahir le Sanctuaire?"

"Absolument pas, rassure-toi. Je te l'ai déjà dit, Kentaro; bien que tu ne sois que chevalier de bronze, ta vraie valeur est très proche de celle des chevaliers d'or. Kentaro, sais-tu combien de chevaliers sacrés ont participé au tournoi organisé au Japon?"

"D'après les rumeurs, il y en auraient eu dix, Grand Pope."

"Exactement. Or, seuls quatre chevaliers se sont battus contre les chevaliers d'argent, sans compter le cinquième, le chevalier Phénix qui avait pris la tête des chevaliers noirs. En d'autres termes, il reste exactement cinq chevaliers de bronze qui représentent un danger potentiel pour le Sanctuaire d'Athéna! J'ignore où ils se trouvent, mais en participant à ce tournoi de lutte, ils ont également terni leurs blasons de chevalier sacré! Pas un de ces renégats ne doit rester en vie, as-tu bien compris, Kentaro?"

"Oui, Grand Pope, approuva le chevalier du Lynx sans oser lever les yeux vers son supérieur. Je sais que quiconque déshonore les règles de la chevalerie doit être mis à mort."

Après une courte pause, le Grand Pope poursuivit, avec un sourire à peine visible sous son casque d'or:

"J'admire la foi que tu as en ta cause, Kentaro. Il est donc grand temps que tu montres à Athéna ta vraie valeur!"

A ces mots, Kentaro ne put s'empêcher de lever la tête et de dire:

"Ma vraie valeur? Comment pourrais-je faire, Grand Pope?"

Le Grand Pope répondit en souriant:

"En exécutant les cinq chevaliers de bronze qui n'ont pas pris part au combat contre les chevaliers noirs! Le simple fait d'avoir combattu avec les autres chevaliers au tournoi japonais les rend coupables de complicité de trahison! Et d'ailleurs, je peux même dire qu'ils sont aussi bien coupables de trahison directe!"

Johnny
Les Hérétiques

Nombre de messages : 1018
Age : 32
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 05/10/2008

http://www.sharemangas.com/index.php?app=blog&module=display

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 11ème chevalier (fanfiction Saint Seiya (Les Chevaliers du Zodiaque en VF))

Message  Johnny le Mer 11 Fév 2009 - 17:01

Kentaro resta frappé de stupeur en entendant les propos du Pope et ne put dire un mot. Intrigué par l'attitude du chevalier du Lynx, le Grand Pope lui demanda, quelque peu contrarié:

"Eh bien, qu'as-tu, Kentaro? Eprouverais-tu quelque répugnance à éliminer ces traîtres?"

Kentaro répondit, tout en secouant la tête:

"Non, aucune, Grand Pope...Votre volonté est celle d'Athéna, je ne puis m'y soustraire. Mais, pourquoi me demander à moi, qui ne suis qu'un simple chevalier de bronze, d'éliminer cinq de mes semblables, alors même que dix chevaliers d'argent ont échoué dans cette entreprise?"

Le Grand Pope insista:

"Kentaro, je viens pourtant de te le répéter, tu vaux bien mieux qu'un simple chevalier de bronze, tu n'auras aucun mal à éliminer ces rebelles qui ont trahi leur cause!"

Kentaro n'était pas totalement convaincu:

"Peut-être, Grand Pope...Mais pourquoi ne vous adressez-vous pas à un chevalier d'or pour accomplir cette mission?"

Le Grand Pope protesta:

"Tu n'y penses pas, Kentaro! Lors de ton entraînement en Mongolie, tu as bien vu quelle était la puissance de Shaka de la Vierge, n'est-ce pas?"

Le chevalier du Lynx hocha la tête:

"En effet, Grand Pope. Sa puissance était quasiment celle de Dieu!"

Le Pope sourit, puis reprit:

"J'espère que tu commences à comprendre, Kentaro...L'écart de puissance entre un chevalier de bronze et un chevalier d'or est inimaginable, même pour un chevalier sacré comme toi! Je dirais personnellement qu'il est égal à la distance qui sépare Mercure de Pluton dans notre système solaire! Je ne peux demander à un chevalier d'or de tuer un chevalier de bronze, cela souillerait son honneur! Kentaro, je te le répète; tu peux tuer ces traîtres, tu vaux bien mieux qu'eux!"

Kentaro resta silencieux pendant quelques secondes, puis réfléchit. Il était toujours étonné par la confiance que lui accordait le Grand Pope, alors que bon nombre de ses chevaliers d'argent n'avaient pas survécu aux combats contre les chevaliers de bronze. De l'autre côté, il était impatient de se confronter à la réalité de la vie d'un chevalier sacré, qui plus fut s'il le faisait en éliminant des traîtres à leur cause. En plus, il ne voulait pas contrarier le Grand Pope, tant son respect et son admiration pour le représentant terrestre d'Athéna étaient considérables. Aussi, le chevalier du Lynx finit par relever la tête et dire:

"Grand Pope, j'accepte votre mission. Je partirai le plus tôt possible et je reviendrai en ayant éliminé les cinq chevaliers de bronze que vous m'avez signalés."

"Sage décision, sourit le Grand Pope. Après ta victoire, Kentaro, je pense que je pourrai te demander d'éliminer les chevaliers de bronze qui restent et te nommer maître d'apprentis! J'ai confiance en toi, Kentaro!"

"Merci, Grand Pope, sourit Kentaro. Je vais partir immédiatement!"

"Alors qu'Athéna soit avec toi...Simplement, si tu passes par la maison du Lion, ne dis rien à Aiolia à propos de la trahison de Marine. Tous les deux sont très proches l'un de l'autre, et je pense pas qu'Aiolia digérerait facilement une deuxième trahison après celle de son frère aîné..."

"Il n'en saura rien, rassurez-vous, Grand Pope. Je pars éliminer ces cinq traîtres à Athéna de sang-froid, bien qu'ils soient mes frères."

Cette révélation surprit le Grand Pope:

"Tes frères, dis-tu?"

"Oui, Grand Pope, reconnut le chevalier du Lynx. Moi et les 99 orphelins présents à la fondation Graad avions Mitsumasa Kido comme père commun. Je l'ai appris par hasard. C'est ce monstre qui nous a sacrifiés sur l'autel de l'argent...Veuillez m'excuser, Grand Pope, mais le devoir m'appelle! Au revoir!"

Le Grand Pope ne répondit pas, mais Kentaro ne s'en soucia guère et commença à traverser les douze maisons dans l'ordre inverse. Dans la maison de la Vierge, il prit l'urne de son armure de bronze; Lorsqu'il parvint à la maison du Lion, Aiolia vint à sa rencontre:

"Kentaro, qu'est-il arrivé?"

"Aiolia, je ne peux rien te dire, le Grand Pope me l'a défendu. Tout ce que je peux te signaler est que je dois partir éliminer cinq chevaliers de bronze, qui ont participé à ce tournoi."

"Vraiment?fit Aiolia. C'est donc ta première mission en tant que chevalier sacré!"

"Exactement, reconnut le chevalier du Lynx, et ça me paraît un peu bizarre...Bon, excuse-moi, Aiolia, mais je suis pressé, le devoir m'appelle!"

"Alors puisse Athéna être avec toi."dit Aiolia.

Kentaro remercia rapidement le chevalier du Lion, puis traversa toutes les autres maisons zodiacales qui restaient sur son chemin. Cependant, après être arrivé au bas de l'escalier menant à la maison du Bélier, il eut cette petite réflexion:

"Non, je ne peux pas partir tout de suite...C'est ma première mission, et je ne sais pas si j'en reviendrai..."


Le village de Rodorio, près du Sanctuaire

Kentaro venait de pénétrer dans ce village, afin de voir la personne qui lui tenait le plus à coeur après Venceslas du Paon. Après une marche rapide, il arriva devant l'entrée de l'hospice pour enfants abandonnés ou orphelins et fut accueilli par le gérant:

"Chevalier du Lynx! Que puis-je pour vous?"

"J'aimerais parler à Lydia, ce ne sera pas long..."

Le gérant acquiesça de la tête et partit chercher la jeune orpheline qui s'était liée d'amitié avec le jeune chevalier de bronze. Une minute plus tard, ce fut fait, et Lydia sauta vivement au cou de son ami:

"Kentaro!"

"Je suis heureux de te revoir, Lydia...J'aimerais te parler en privé..."

Kentaro prit alors la jeune orpheline et fit quelques pas dans la cour avec elle. Il s'assit sur un banc, posa l'urne de son armure à terre, prit Lydia sur ses genoux et lui dit:

"Lydia, je...je voulais te parler en privé parce qu'il est possible que je ne puisse plus te revoir..."

"Comment ça?!"laissa échapper la petite fille.

"Il y a quelques instants, le Grand Pope m'a confié une mission. Je dois éliminer cinq chevaliers de bronze qui ont transgressé les règles de la chevalerie. Ce sera un long combat et...il se peut que je n'en revienne pas..."

En entendant les paroles de son ami, Lydia sentit ses lèvres trembler, ses yeux s'humidifier. Visiblement attristée par l'aveu de Kentaro, elle balbutia:

"Non...Kentaro, s'il te plaît...ne...ne t'en va pas!...Je...Je ne veux pas que tu meures!"

Lydia hoqueta à deux reprises, puis se serra contre Kentaro et commença à pleurer amèrement. Le chevalier du Lynx, profondément embarrassé au fond de lui-même, songea:

"Quel imbécile je suis! Je comprends maintenant pourquoi le Grand Pope m'avait conseillé de ne pas trop m'attacher à elle! Maintenant, elle pleure et par ma faute!"

Kentaro ne put alors s'empêcher à son tour de verser quelques larmes, tant il souffrait de voir la tristesse de la jeune orpheline. Etonnée par la réaction de son ami, Lydia leva les yeux vers lui et dit:

"Mais...tu pleures, Kentaro?"

"Ne...Ne t'occupe pas de moi, Lydia...J'aurais jamais dû m'attacher à toi; maintenant, tu es triste à cause de moi!"

"Il ne faut pas dire ça, Kentaro...Moi, je suis vraiment contente de t'avoir rencontré! Tu es comme un grand frère pour moi!"

A ces mots, Kentaro commença à retrouver le sourire. Il regarda la jeune orpheline et lui dit:

"Merci...Merci, petite soeur..."

Kentaro serra son amie dans ses bras et elle ne les quitta pas pendant trois minutes. Finalement, Kentaro sécha les larmes de sa jeune amie et lui dit:

"Ne t'en fais pas, petite soeur...Je reviendrai, je te le promets."

Lydia sourit et répondit:

"J'en suis sûre, grand frère! Je te fais confiance!"

Kentaro embrassa Lydia sur les deux joues, des baisers que la petite fille lui rendît tendrement. Puis il se leva, reprit l'urne du Lynx et partit en faisant à sa petite soeur d'adoption un grand sourire, qu'elle lui rendit bien volontiers. Une fois sorti de l'hospice, Kentaro ferma les yeux et pensa:

"Bon...passons aux choses sérieuses, à présent...J'ai cinq chevaliers de bronze à éliminer sans pitié, je vais me concentrer grâce à mon sixième sens et en localiser un!"

Kentaro resta immobile et silencieux durant une minute, faisant abstraction de tout ce qui l'entourait, comme il l'avait appris de Venceslas en Mongolie. Tout à coup, il eut un flash dans sa tête; il avait pu sentir une cosmo-énergie typique d'un chevalier de bronze. Il se concentra encore quelques secondes avant de l'identifier clairement:

"Voyons...Cette cosmo-énergie se trouve de l'autre côté de la Méditerranée...Plus précisément, en Algérie, dans les monts de Daïa...Un vrai désert aride...Et ce cosmos, c'est celui de...de !..."

Kentaro resta silencieux durant cinq secondes, surpris par l'origine de la cosmo-énergie, puis sourit étrangement:

"Hé, hé, hé...Eh bien, je ne m'attendais pas à le voir devenir chevalier sacré, celui-là! En tout cas, il n'a pas dû faire d'étincelles au Tournoi Intergalactique! Cela devrait être facile pour s'en débarrasser! Bon, ne perdons pas de temps!"

Kentaro se déplaça alors à la vitesse du son et sortit rapidement de Rodorio. Il déposa ensuite l'urne de son armure au sol, leva son bras droit en l'air et cria:

"Armure sacrée du Lynx! Viens recouvrir mon corps!"

L'urne s'ouvrit aussitôt dans un flot de lumière, laissant apparaître l'armure de bronze du Lynx. Celle-ci se sépara en plusieurs morceaux qui vinrent recouvrir le corps de
Kentaro. Désormais prêt pour le combat, le chevalier du Lynx sourit une nouvelle fois, puis disparut en un éclair, déterminé à accomplir sa mission.


Les monts de Daïa, en Algérie

Il restait encore trois cents mètres à monter. Jabu avait fait le gros du parcours, et pourtant, il se sentait fébrile. Une fois revenu en Algérie, il s'était juré de progresser sous la houlette de son mentor, un mystérieux Berbère du nom d'Ahmed. Bien qu'il ne fût pas chevalier sacré, il avait enseigné à Jabu un précieux savoir pour l'obtention de l'armure de bronze de la Licorne. Jabu avait été le premier à rentrer au Japon avec une armure sacrée, tout impatient de pouvoir montrer à Saori Kido qu'il était devenu suffisamment fort pour pouvoir remporter le Tournoi Intergalactique. Pourtant, il avait fini par déchanter. Malgré sa victoire-éclair sur Ban du Petit Lion, il avait été humilié par Shun d'Andromède, qui n'était plus "Shun-le-pleurnichard" d'il y a six ans, avant de se faire terrasser par Ikki du Phénix, dont la haine avait des origines inconnues. Et depuis plusieurs semaines, Ahmed lui menait la vie dure, pour qu'il s'endurcisse. Il avait même été jusqu'à lui faire monter les monts de Daïa avec son armure sacrée. Et c'était cette épreuve que le chevalier de la Licorne était en train d'essayer de franchir, en dépit de sa douleur:

"Dieu, que je souffre! Je dois à la fois supporter la chaleur, l'aridité, les vents du désert, en plus de porter mon armure sur le dos!...Mon maître m'a...m'a dit que si j'arrivais à franchir cette épreuve, je pourrais avoir une chance de devenir un chevalier sacré meilleur que celui qui s'est fait humilier au Tournoi Intergalactique!"

Jabu leva les yeux au ciel, puis se replongea dans ses pensées:

"Quelle honte pour moi! En un soir, je me suis fait humilier par cette mauviette de Shun, à cause de sa chaîne nébulaire, mais en plus, je me suis fait laminer par son maudit grand frère! Mademoiselle Saori a dû avoir honte de moi! A cause de tout ça, me voilà poussé à reprendre l'entraînement! Pourtant, je dois me perfectionner, il faut que je puisse protéger mademoiselle Saori! C'est à son grand-père que je dois d'être sorti de l'orphelinat où je vivais, je leur dois tout!"

Sur ce, Jabu avança lentement sa main, puis escalada quelques mètres de plus, jusqu'à se retrouver sur une plate-forme. Il en profita pour souffler un peu et regarder tout le chemin parcouru depuis le début:

"Je ne m'étais pas imaginé que j'avais grimpé si haut! Si...Si je devais chuter, je ne pense pas que je pourrais y survivre! Bon, assez perdu de temps, reprenons l'ascension!"

Le chevalier de la Licorne sauta alors d'un bond pour se retrouver sur un pan de rocher. Mais dans sa concentration, il ne s'était pas douté qu'une ombre l'espionnait de loin et s'était furtivement éclipsée par la suite.

Jabu, le visage en sueur, les dents serrées, le regard strictement tourné vers le ciel, se forçait à poursuivre l'ascension des monts de Daïa. Tout en grimpant, il pensait par moments à Saori Kido, à laquelle il se dévouait avec tout le zèle qu'il pouvait. Dès le début de son entraînement, il savait qu'il voulait devenir chevalier sacré pour protéger la jeune fille par tous les moyens. Lorsqu'il était rentré au Japon, il souhaitait absolument remporter l'armure d'or, pour montrer à tous qu'il était l'homme le plus fort du monde et prouver à Saori sa vraie valeur. Malgré ses échecs face à Shun, puis face à Ikki, cette pensée ne l'avait pas quitté, au contraire, il s'y accrochait de toutes ses forces. Finalement, après vingt minutes, Jabu parvint au sommet des monts de Daïa. Il y tomba alors comme une masse, épuisé par l'effort fourni depuis le début, et sombra dans l'inconscience durant deux minutes. Lorsqu'il finit par sortir de sa torpeur, il s'appuya sur un genou et constata:

"Ça...Ça y est!...J'ai réussi l'ascension des monts de Daïa!"

Le chevalier de la Licorne se remit alors sur ses deux pieds et regarda le paysage qui se trouvait autour de lui. Il était juste-au dessus des nuages, sous un soleil de plomb. En bas, il n'y avait que les déserts arides, à peine habités par quelques nomades. Il était seul, au-dessus de tout. Jabu esquissa un sourire, puis les coins de sa bouche se relevèrent complètement, avec une lueur de jouissance dans les yeux. Il fit quelques pas en avant, regarda l'horizon, puis cria tout en écartant les bras:

"Je suis le roi du monde!!!"

Le chevalier de la Licorne se mit à jubiler, à sauter sur place, tout en poussant des cris de joie, sans cesser de regarder le soleil en face de lui. Ce sentiment de supériorité n'était plus revenu chez lui depuis le Tournoi Intergalactique, quand il avait écrasé Ban au premier tour. La jubilation de Jabu dura bien quinze secondes...jusqu'au moment où le soleil qu'il avait dans les yeux céda la place à des éclairs lumineux. Jabu n'eut pas le temps d'être surpris, il sentit brusquement que son corps était traversé par de nombreux coups de griffes, puis trébucha et commença à chuter du sommet des monts de Daïa.

Johnny
Les Hérétiques

Nombre de messages : 1018
Age : 32
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 05/10/2008

http://www.sharemangas.com/index.php?app=blog&module=display

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 11ème chevalier (fanfiction Saint Seiya (Les Chevaliers du Zodiaque en VF))

Message  Kashima le Sam 7 Mar 2009 - 9:43

Lu!
Maintenant, un épisode du manga lesbien... Hi hi.

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 11ème chevalier (fanfiction Saint Seiya (Les Chevaliers du Zodiaque en VF))

Message  Johnny le Sam 7 Mar 2009 - 13:09

Et qu'as-tu pensé du chapitre en lui-même ?

Johnny
Les Hérétiques

Nombre de messages : 1018
Age : 32
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 05/10/2008

http://www.sharemangas.com/index.php?app=blog&module=display

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 11ème chevalier (fanfiction Saint Seiya (Les Chevaliers du Zodiaque en VF))

Message  Kashima le Sam 7 Mar 2009 - 13:12

J'ai bien aimé les traitres...
Moins la petite Lydia, mais je suppose que la relation va évoluer.

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 11ème chevalier (fanfiction Saint Seiya (Les Chevaliers du Zodiaque en VF))

Message  Johnny le Sam 7 Mar 2009 - 13:15

Curieux, moi, j'ai beaucoup aimé écrire cette histoire d'amitié entre Kentaro et Lydia... Mais je respecte ton avis !^^

Johnny
Les Hérétiques

Nombre de messages : 1018
Age : 32
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 05/10/2008

http://www.sharemangas.com/index.php?app=blog&module=display

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 11ème chevalier (fanfiction Saint Seiya (Les Chevaliers du Zodiaque en VF))

Message  Johnny le Dim 15 Mar 2009 - 20:07

Chapitre 9: Retrouvailles orageuses



Jabu poussait des cris terribles au fur et à mesure qu'il descendait rapidement des monts de Daïa. Il n'avait même pas eu le temps de faire un geste que déjà son mystérieux agresseur l'avait précipité dans le vide. Le sol se rapprochait dangereusement, il allait succomber...quand il se sentit brusquement rattrapé par le pied droit, alors que la terre ferme n'était plus très loin. Le chevalier de la Licorne ayant la tête en bas, il ne put voir l'identité de l'homme qui lui dit narquoisement:

"Le roi du monde?! Toi, qui n'as pas brillé au Tournoi Intergalactique, et t'es mis à hurler comme un enfant dans ta chute, tu oses te prétendre être le roi du monde? Laisse-moi rire! Ha! Ha!"

Jabu eut beau avoir le coeur battant la chamade, il eut néanmoins la force de penser:

"Quelle...Quelle est cette voix? Il...Il me semble l'avoir déjà entendue, mais dans des tonalités plus aigües!...Je...J'ai bien l'impression que je le connais!"

Jabu n'eut pas le temps de s'avancer plus dans ses réflexions; l'inconnu le laissa tomber à trois mètres du sol, et le chevalier de la Licorne vint s'écraser péniblement. Bien que sa chute ne fût pas mortelle, il sentit néanmoins le contre-coup de l'attaque portée en haut des sommets des monts de Daïa:

"J'ai l'impression d'avoir...d'avoir subi de nombreux coups de griffes! Comme si...Comme si je m'étais fait attaquer par un animal sauvage!"

Le chevalier de la Licorne entendit alors les rires de son mystérieux agresseur:

"Ha! Ha! Ha! Ha! Tu n'as pas tort, Jabu! Dans quelques instants, tu vas périr sous les crocs et les griffes du Lynx!"

"Quoi?!"lâcha Jabu.

Le chevalier de la Licorne leva les yeux vers le haut...et fut surpris par l'apparition qui se tenait devant lui. Il s'agissait d'un jeune garçon, peut-être un peu plus jeune que lui, mais aussi grand que lui. Il portait une armure beige, peu protectrice au niveau du corps, des cuisses et de la ceinture. Il s'agissait certainement d'une armure de bronze. Ses épaulettes étaient surmontées par des griffes, comme les protections des bras, et le diadème faisant office de casque faisait penser à un animal de la race des félidés. Jabu n'eut plus de doute:

"Je dois me rendre à l'évidence...C'est un chevalier sacré que j'ai en face de moi!"

Tout à coup, il leva les yeux un peu plus haut et vit clairement le visage de son agresseur. Ce fut le choc. Le jeune garçon avait grandi de six ans depuis la dernière fois qu'ils s'étaient vus, mais c'était bien lui:

"Kentaro?! C'est toi?"

Kentaro sourit diaboliquement, jouissant de la stupeur de son ancien camarade, puis objecta:

"Non, Jabu...Le Kentaro que tu as connu est mort. Désormais, je suis Kentaro de la constellation du Lynx, chevalier de bronze au service de la déesse Athéna!"

Jabu, toujours à terre, balbutia:

"C'est impossible...Tatsumi m'avait...m'avait dit que seuls dix orphelins sur les cent présents dans le passé étaient devenus des chevaliers sacrés! Tu...Tu devrais être mort!"

Kentaro, toujours souriant, secoua la tête, puis objecta de nouveau:

"Pour autant que je sache, la fondation Graad n'a fait que perdre la trace des 90 autres orphelins! Il est fort probable que 89 d'entre eux soient bel et bien morts, mais moi, je ne l'étais pas! Je suis simplement parti en Grèce, au Sanctuaire d'Athéna, au lieu de revenir au Japon!"

A ces mots, Jabu commença à se mettre en colère, outré par la supposée ingratitude de son ancien camarade. Le chevalier de la Licorne se remit sur ses deux pieds, puis dit:

"Tu...Tu devrais avoir honte de ce que tu as fait, Kentaro! Tu as trahi la promesse faite à mademoiselle Saori et à son grand-père!"

Kentaro fronça les sourcils, puis répliqua:

"Petite correction, Jabu: je n'ai rien promis du tout! C'est la fondation Graad qui nous a imposé ce retour, tu le sais tout autant que moi! En ne rentrant pas au Japon, j'ai simplement fait ce que tout bon chevalier d'Athéna qui se respecte doit faire! Alors, Jabu, ce n'est pas à toi de me faire des reproches!"

Jabu sourit insolemment:

"Tu n'as pas changé en six ans, Kentaro! Tu es toujours aussi irrespectueux à l'égard de mademoiselle Saori!"

Kentaro répondit du tac au tac:

"Et toi, Jabu, tu es toujours un gentil toutou, prêt à tout pour faire plaisir à sa maman!"

A bout de nerfs, Jabu hurla:

"La ferme, Kentaro! Je vais t'apprendre à être insolent! Yaaah!"

Jabu se précipita aussitôt sur Kentaro, poings en avant, mais celui-ci ne parut guère impressionné. Au contraire, il avança ses mains et bloqua en une fraction de seconde les poings de Jabu. Le chevalier du Lynx poussa un soupir:

"Pff...C'est tout ce que tu sais faire, Jabu? Je ne sais pas depuis combien de temps tu t'entraînes ici, mais ça n'a pas vraiment l'air de porter ses fruits! Tu n'atteins même pas la vitesse du son!"

Kentaro envoya alors à Jabu un solide coup de poing dans le ventre; le chevalier de la Licorne se retrouva au tapis. Il leva les yeux vers son ancien camarade et lui demanda:

"Kentaro...Qu'as-tu l'intention de faire?"

"C'est simple: te tuer, Jabu!"

Le coeur de Jabu se mit à battre de plus belle en entendant les paroles de Kentaro. Il lui demanda, malgré sa peur:

"Kentaro...Pourquoi? Est-ce parce que tu es frustré comme Ikki? Voudrais-tu me faire payer quelque chose?"

Kentaro répondit:

"Absolument pas, Jabu. Je n'ai pas oublié ton comportement quand tu étais plus jeune, toi qui étais prêt à tout pour faire plaisir à Saori, mais si j'avais voulu te tuer pour ça, je n'aurais pas porté mon armure de bronze! Non, Jabu, je suis venu ici pour te punir!"

"Comment ça?!"

"Jabu, ton mentor ne t'a donc rien appris sur le code d'honneur des chevaliers sacrés d'Athéna?"

"Si, répondit Jabu. Il...Il m'avait dit que les chevaliers d'Athéna se battaient pour le Bien et la justice sur Terre!..."

Jabu se releva aussitôt, puis poursuivit:

"Et c'est pour ça que je suis un chevalier d'Athéna! Pour protéger mademoiselle Saori, car grâce à son grand-père, nous avons connu la chance de vivre dans la fondation Graad!..."

"Tais-toi! hurla Kentaro. Sache qu'un chevalier sacré ne se bat que pour la justice, jamais pour ses intérêts personnels! Et, Jabu, sache que tu as violé les règles de la chevalerie en t'exhibant pour tes propres intérêts dans ce Tournoi Intergalactique! Et ce crime, Jabu, est impardonnable aux yeux du Sanctuaire d'Athéna! Tu vas donc mourir pour ça, Jabu!"

La rage au coeur, Kentaro se jeta sur Jabu et lui asséna plusieurs coups de poings et de pieds qui finirent par mettre au tapis l'infortuné chevalier de la Licorne, qui eut à peine la force de penser:

"Je...Je ne suis pas parvenu à contrer le moindre de ses coups! Kentaro atteint donc bien la vitesse du son! Bien que je sois plus âgé que lui, il est bien plus fort que moi! Pourtant, je...je dois me relever et lui donner une leçon pour avoir trahi mademoiselle Saori!"

Aussi, Jabu se releva, malgré sa fatigue, et dit à Kentaro:

"Kentaro, je ne comprends rien à ce que tu me dis depuis tout à l'heure...Mais...Mais sache que tu as trahi mademoiselle Saori, à laquelle nous devons nous soumettre, par respect pour son grand-père! Je...Je vais donc te battre pour te faire payer ton insolence!..."

Plus énervé que jamais, Kentaro répliqua:

"La ferme, Jabu! Rien que pour ce que tu as dit, tu ne devrais pas porter une armure sacrée! Je vais donc te mettre en pièces!"

Des flots de lumière apparurent aux doigts de Kentaro, qui regarda Jabu avec colère, puis hurla:

"Par les Griffes du Lynx!"

Jabu vit alors une multitude de coups de griffes se diriger vers lui à la vitesse du son. Il ne put en esquiver aucun et poussa des hurlements terribles, car il avait l'impression d'être agressé par une horde de félins enragés. Après une torture de vingt secondes, il retomba au sol de nouveau. Malgré sa douleur et sa fatigue, le chevalier de la Licorne parvint à penser;

"Quelle...Quelle puissance pour un garçon de douze ans! C'est...C'est cette attaque qu'il a utilisée contre moi alors que je me trouvais au sommet des monts de Daïa! Et dire que j'ai encore du mal à atteindre la vitesse du son, comment...Comment vais-je pouvoir m'en sortir?"

Ce fut alors que Kentaro fit quelques pas dans la direction de son adversaire. Il le regarda quelques secondes, satisfait d'avoir pu le maîtriser, puis lui dit:

"Jabu...Tu as bafoué le code d'honneur des chevaliers sacrés pour tes intérêts personnels! Je vais donc t'exécuter!..."

"Arrête!"


Surpris par la voix qui venait de l'interpeller, Kentaro se retourna brutalement et fut surpris par l'apparition qui se tenait devant lui. C'était un homme, dont la peau légèrement foncée trahissait ses origines maghrébines, mais qui était vêtu d'indigo et de noir de la tête aux pieds. Seuls ses yeux et ses mains étaient visibles. A sa ceinture, il portait un cimeterre, l'une de ces épées tranchantes venant du Moyen-Orient. Il fixa Kentaro d'un regard dur, tels les guerriers arabes prêts pour le jihad, la "guerre sainte" chez les Musulmans. Le chevalier du Lynx fut tout d'abord surpris par cette apparition pour le moins étrange, mais se reprit néanmoins et demanda à l'étranger:

"A qui ai-je l'honneur?"

L'homme répondit d'un ton dur:

"Je me nomme Ahmed, maître d'apprentis. Depuis la nuit des temps, mes ancêtres ont formé de jeunes garçons, afin qu'ils obtiennent l'armure de bronze de la Licorne!"

Kentaro ne mit guère de temps pour comprendre:

"Hmm...Je vois...Vous êtes le mentor de Jabu, n'est-ce pas?"

"Tu as deviné, jeune imprudent, approuva Ahmed. Sous ma conduite, le jeune Jabu a gagné l'armure de la Licorne et est devenu chevalier sacré! Et toi, fils de chien, qui oses t'en prendre à un serviteur de la justice, je ne te laisserai pas souiller le sol algérien de son sang!"

Kentaro sourit narquoisement:

"Vous ne manquez pas de culot, Ahmed...Vous osez me traiter de "fils de chien", alors que votre disciple a trahi la cause qu'il était censé servir au départ? Vous me peinez!"

"L'heure n'est plus aux discussions, mais au combat, jeune imbécile! répliqua Ahmed avec un regard noir. Tu as touché à mon disciple, tu mérites de mourir!"

Kentaro soupira:

"Que vous êtes navrant...J'espérais pouvoir éviter l'affrontement, car vous n'êtes pas ma cible, mais il faut croire que je n'ai pas le choix...En garde, Ahmed! Je suis
Kentaro, chevalier de bronze du Lynx!"

En un éclair, Ahmed sortit son cimeterre du fourreau dans lequel il se trouvait. Il regarda fixement Kentaro, et se précipita sur lui, son arme entre les mains. Le chevalier du Lynx était resté immobile, sourire aux lèvres. Ne comprenant pas la supposée imprudence de son adversaire, Ahmed lui dit:

"Tu as tort de ne pas vouloir te défendre, fils de chacal! Cela te vaudra de perdre ta tête!"

Ahmed abattit aussitôt son cimeterre, prêt à décapiter Kentaro...quand il sentit qu'il n'arrivait plus à maîtriser son arme. Il baissa les yeux et vit, à sa grande surprise, Kentaro qui bloquait le cimeterre des deux mains. Le chevalier du Lynx donna quelques explications:

"Il s'agit d'une prise de lame, qui fait partie des rudiments du budo, un art martial japonais. Je ne connais pas grand-chose des techniques de combat des Berbères du désert, Ahmed, mais vous n'avez pas non plus l'air de savoir quelque chose des arts martiaux!"

Tout à coup, une lueur se mit à briller entre les mains de Kentaro. Cette lueur se répandit petit à petit autour du cimeterre d'Ahmed puis, lorsqu'elle enveloppa totalement l'arme du Berbère, brilla plus intensément durant deux secondes...et réduisit le cimeterre en poussière. Ahmed n'eut guère plus de temps pour manifester sa surprise; Kentaro venait de l'envoyer au tapis d'un coup de pied dans le ventre. Il s'adressa alors à son adversaire en ces termes:

"C'était un jeu d'enfant pour moi que de détruire votre épée! Après tout, elle est composée d'atomes, comme tout ce qui existe en ce monde! Et briser les atomes fait partie des rudiments du chevalier sacré!"

De son côté, Jabu avait suivi attentivement la lutte entre son mentor et son ancien camarade, et il n'en revenait pas:

"C'est incroyable...Même mon propre maître, pourtant au courant des techniques des chevaliers sacrés, n'arrive pas à maîtriser Kentaro! Serait...Serait-il invincible?"

Johnny
Les Hérétiques

Nombre de messages : 1018
Age : 32
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 05/10/2008

http://www.sharemangas.com/index.php?app=blog&module=display

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 11ème chevalier (fanfiction Saint Seiya (Les Chevaliers du Zodiaque en VF))

Message  Johnny le Dim 15 Mar 2009 - 20:10

Quant à Ahmed, il venait de se relever, bien qu'un peu sonné par le violent coup de pied du chevalier de bronze. Il fixa son adversaire droit dans les yeux et lui dit:

"Fils de chien, je jure sur Allah et le prophète Mohammed que je vais te faire payer ton insolence!"

Paraissant très sûr de lui, Kentaro répliqua:

"Vous devriez prendre garde à ce que vous dites, Ahmed...Il parait que c'est imprudent de jurer sur Dieu en vain!"

Tout à coup, un halo qui ressemblait de très près à une cosmo-énergie vint entourer le corps d'Ahmed, qui venait de croiser ses bras. Le mystérieux Berbère cria alors:

"Que les cavaliers du Prophète t'écrasent!"

Et, sous les yeux médusés de Kentaro et de Jabu, ce qui ressemblait à une horde de cavaliers masqués dans leurs habits se dirigea, l'air menaçant, vers le chevalier du Lynx. Surpris par la parade de son adversaire, Kentaro ne put éviter que quelques coups, mais encaissa la plupart d'entre eux. Il se sentit comme piétiné par des chevaux en furie, comme s'il était tombé dans le piège des cavaliers du désert qui servaient le prophète Mohammed au VIIème siècle. Finalement, après dix à quinze secondes, les mystérieux cavaliers disparurent et Kentaro tomba à terre. Ahmed, d'un ton solennel, dit alors:

"Chevalier du Lynx, ton insolence t'aura coûté la vie! Je souhaite qu'Allah le tout-puissant soit miséricordieux à ton égard!"

"Désolé, Ahmed, mais la miséricorde d'Allah attendra encore!"

"Comment?!"

Kentaro, à la grande surprise d'Ahmed, s'était relevé rapidement et paraissait prêt à reprendre le combat. Le Berbère lui demanda, la voix tremblante:

"Comment...Comment as-tu pu échapper à la colère des cavaliers du Prophète?"

"Il en faut bien plus pour m'enterrer, Ahmed! répliqua Kentaro. J'ai une mission à accomplir au nom d'Athéna et ce n'est pas vous qui allez me mettre des bâtons dans les roues!"

"Qui sait?...Que les cavaliers du Prophète t'écrasent!"

Mais cette fois-ci, le résultat de l'attaque d'Ahmed fut nettement différent de la fois précédente. Kentaro, sourire aux lèvres, esquiva ou bloqua tous les coups envoyés par le mystérieux Berbère. Celui-ci laissa échapper:

"Comment est-ce possible?"

"Vous qui avez entraîné Jabu pour qu'il devienne chevalier, vous devriez pourtant le savoir! répondit Kentaro. Une même attaque ne marche qu'une seule fois sur le même chevalier! Cela dit, Ahmed, vous vous débrouillez mieux que je ne le pensais! Vous connaissez bien les techniques des chevaliers sacrés...mais vous n'êtes pas chevalier sacré! Par les Griffes du Lynx!"

Sous le regard stupéfait d'Ahmed, une foule de coups portés à la vitesse du son arriva vers lui et traversa son corps de part en part, déchirant même la plupart des vêtements qu'il portait. Au bout du compte, le Berbère finit par se retrouver au sol, ensanglanté. Kentaro s'avança vers lui, l'air distrait, et lui dit:

"Ahmed, j'ai pris soin d'éviter tous vos points vitaux. Je ne vous tuerai pas, car je n'en ai aucune envie, et de plus, vous n'êtes pas ma cible. C'est Jabu que je dois tuer, car il a trahi la déesse Athéna en se battant pour des intérêts personnels. Vous feriez mieux de partir et de me laisser accomplir la mission que le Sanctuaire m'a confiée."

Jabu, toujours à terre, avait eu le souffle coupé en voyant son propre maître se faire laminer par Kentaro. Le chevalier de la Licorne avait beau savoir qu'il était parvenu à dépasser son maître au bout de six années d'entraînement, il ne voyait pas comment il pourrait résister face au chevalier du Lynx. Ce fut alors qu'Ahmed se leva péniblement, fit quelques pas vers son disciple et lui dit:

"Jabu, j'ai du mal à croire que tu aies pu manquer à ton devoir de chevalier. Cependant, le fait que ton adversaire soit envoyé par le Sanctuaire lui confère une certaine crédibilité. Aussi, Jabu, je vais te laisser te battre tout seul, et si tu ne survis pas à ce combat, j'aurai eu la preuve que tu n'étais pas digne de l'armure de la Licorne. Au revoir...ou adieu, cela ne dépend que de la volonté d'Allah."


Ahmed s'enfonça alors dans le désert, sans accorder le moindre regard à son disciple, qui était dépité de ne plus pouvoir compter sur le soutien de son maître. Kentaro
survint alors non loin de lui et lui dit, d'un air enthousiaste:

"J'admire la déontologie dont a fait preuve ton maître, Jabu! Tu aurais dû prendre exemple sur lui, cela t'aurait évité bien des ennuis!"

Jabu serra les dents et maugréa:

"Ferme...Ferme-la, Kentaro! Je ne sais toujours pas où tu veux en venir! La seule chose dont je sois sûr, c'est que tu as trahi mademoiselle Saori en ne rentrant pas au Japon après avoir gagné l'armure du Lynx! Rien que pour ça, tu mérites une leçon!"

Le chevalier de la Licorne se remit aussitôt sur ses deux pieds, jeta un regard noir à un Kentaro impassible et lui dit:

"Kentaro, j'ai assez perdu de temps à me faire malmener par toi! Tu vas connaître l'attaque de la Licorne!"

Un halo de lumière violette vint alors entourer le corps de Jabu, qui continuait à serrer des dents, tant il était en colère contre Kentaro. Soudain, il bondit dans les airs et poussa son cri d'attaque:

"Par le Galop de la Licorne!"

Surpris, Kentaro vit Jabu se déplacer dans les airs, telle une licorne fougueuse galopant dans les plaines de Grèce. Finalement, lorsque seulement dix centimètres séparèrent les deux chevaliers, Jabu envoya à Kentaro une volée de coups de pieds qui finirent par étourdir le jeune chevalier du Lynx; ce dernier tomba à terre. Ravi d'avoir pu renverser la situation, Jabu éclata de rire:

"Ha! Ha! Ha! Qu'en dis-tu, Kentaro? Tu es dans la même situation qu'un homme subissant le courroux de la Licorne, ce magnifique cheval pourvu d'une corne sur le front! Je ne pense pas que tu te relèveras de sitôt!..."

Le chevalier de la Licorne s'arrêta net tout à coup. Kentaro avait seulement mis cinq secondes pour se remettre sur ses pieds. Il saignait un peu de la lèvre inférieure, mais cela serait insuffisant pour l'arrêter. Il s'adressa à Jabu en ces termes:

"Vu ta force, Jabu, ça n'est pas trop mal! Mais c'est encore bien insuffisant face à moi!"

Furieux, Jabu répliqua:

"Quoi?! Attends un peu, Kentaro, cette fois-ci, je ne vais pas te rater!"

Le chevalier de la Licorne sauta dans les airs et cria:

"Par le Galop de la Licorne!"

Jabu reprit alors sa chevauchée dans les airs, afin de frapper Kentaro de manière plus virulente...mais il eut subitement une mauvaise surprise. En effet, le chevalier du Lynx s'était lui aussi déplacé dans les airs, avec une étrange lueur dans les yeux. Le chevalier de la Licorne essaya tant bien que mal de riposter, mais Kentaro évitait tous ses coups avec une facilité surprenante, ce qui n'était pas pour plaire à Jabu:

"Impossible! Il évite tous mes coups! Comme si...Comme s'il avait une vision supérieure à la normale!..."

Jabu n'eut néanmoins pas le temps de pousser ses réflexions plus loin, car il entendit un cri:

"Par les Griffes du Lynx!"

Une centaine de coups portés à la vitesse du son se dirigea vers l'infortuné chevalier de la Licorne. Celui-ci avait eu beau voir l'attaque de Kentaro plus d'une fois, il ne put toutefois esquiver la majorité des coups, à cause de l'effet de surprise, et se retrouva au tapis une fois de plus. Dans la foulée, le chevalier du Lynx rebondit sur ses deux pieds, s'approcha de son adversaire et lui dit:

"Jabu, je l'ai dit tout à l'heure à ton mentor; une même attaque ne peut marcher qu'une seule fois sur le même chevalier! Tu ne peux plus compter sur le Galop de la Licorne, attaque qui, au départ, était de toute façon trop faible pour pouvoir me vaincre!"

Jabu, qui était à terre, demanda alors à Kentaro:

"Kentaro...j'aimerais savoir...quelle était cette lueur dans tes yeux?"

Le chevalier du Lynx sourit, puis répondit:

"C'est très simple, Jabu...Au cours de mon entraînement en Mongolie, mon mentor m'a appris que, pour gagner l'armure du Lynx, je devrais acquérir la vision de douze hommes normaux!"

"Comment ça?! Mais...Mais c'est impossible!"protesta Jabu.

"Non, Jabu, ce n'était pas une chose impossible...à la condition sine qua non de pouvoir dépasser ses propres limites! Et c'est ce qui m'est arrivé lors de mon ascension de la Montagne Damnée. Bien que mon maître m'ait ôté la vue, j'ai toutefois trouvé le courage de dépasser mes limites en fusionnant avec l'esprit de la constellation du Lynx, qui m'a alors prêté ses pouvoirs! Non seulement j'ai recouvré la vue, Jabu, mais en plus, j'a obtenu une vue nouvelle, égale à celle de douze hommes normaux! Voilà pourquoi tu as vu des éclairs dans mes yeux, Jabu; c'était le signe que je scrutais attentivement le moindre de tes déplacements, le plus petit de tes gestes! Voilà pourquoi j'ai évité aisément le Galop de la Licorne!"

Au tapis, Jabu serra les poings de rage. Au fond de lui, il se sentait humilié de devoir se faire battre par un garçon qui était plus jeune que lui, mais également bien plus fort. Il avait l'impression de se retrouver dans la même situation que contre Shun, au Tournoi Intergalactique. Finalement, la colère prenant le dessus, il se releva promptement, une aura de couleur violette entourant son corps. Kentaro, par prudence, avait immédiatement bondi en arrière, se tenant sur ses gardes. Ce fut alors que le chevalier de la Licorne lui dit:

"Kentaro, sache que le Galop de la Licorne n'est pas ma seule attaque! Je vais utiliser cette fois-ci l'attaque la plus puissante du chevalier sacré de la Licorne, et jamais tu ne pourras en réchapper!"

"Vraiment?"fit Kentaro, faussement intimidé.

Tout à coup, la corne qui décorait le diadème de Jabu se mit à scintiller étrangement. Quelque peu étonné par ce phénomène, Kentaro lui demanda:

"Dis-moi, Jabu, que me prépares-tu de nouveau?"

"Ta perte, Kentaro, voilà ce que je te prépare! répondit Jabu avec assurance. Sache que la Licorne, dans la mythologie grecque, était un animal qui ne pouvait être monté que par une jeune vierge, c'était le symbole de la pureté! Et cette pureté, Kentaro, est concentrée dans cette corne, qui est celle de la Licorne mythique! Quand j'aurai fait appel à sa toute-puissance, tu ne pourras rien faire, car la destruction du Mal qui te ronge entraînera également ta destruction!"

Kentaro étouffa furtivement un rire nerveux, ce dont ne se soucia nullement Jabu:

"Tu peux rire, Kentaro, car bientôt, tu n'auras plus de temps pour ça!...Que la Purification Unicorne te châtie!"

Alors, un flot de lumière blanche jaillit de la corne du casque de Jabu et vint illuminer tout le paysage. Intrigué par cette lumière flamboyante, Kentaro se vit contraint de se protéger les yeux de ses mains, pour ne plus perdre la vue de nouveau. Cette lumière blanche brilla pendant une dizaine de secondes, puis s'estompa brusquement. Jabu sourit jusqu'aux oreilles:

"Et voilà le travail! Kentaro, tu as été purifié instantanément par la Purification Unicorne! Tu n'es plus de ce monde à présent, tel aura été ton châtiment pour avoir désobéi à mademoiselle Saori!..."

Soudain, Jabu entendit un franc éclat de rire. Intrigué, il tourna la tête dans la direction de ce rire qui lui semblait vaguement familier, et son coeur fit un bond dans sa poitrine. En effet, devant lui, se tenait Kentaro, parfaitement indemne, et qui se tenait les côtes tout en riant de bon coeur. Jabu cligna trois fois des yeux, puis dut se rendre à l'évidence; Kentaro était vivant et indemne. Le chevalier de la Licorne se mit à bégayer:

"Co...Co...Comment ça?!...Tu...Tu as pu...pu survivre à...mon...mon attaque?"

Kentaro cessa subitement de rire, puis dit à Jabu:

"Ta réaction me désole, Jabu! Ton attaque est faite pour détruire les incarnations du Mal! Or, moi, je suis un chevalier sacré d'Athéna, qui lutte pour la paix et la justice sur la Terre! La Purification Unicorne est donc inefficace contre moi! En revanche, toi, qui as bafoué les règles de la chevalerie, tu ne peux que mériter la mort!...Et je vais me charger de te la donner rapidement!"

"Je ne te laisserai pas faire, Kentaro! dit Jabu en sautant dans les airs. Tu seras le premier à tomber!..."

"Par la Morsure du Lynx!"

Jabu n'eut pas le temps de réagir que déjà il eut l'impression d'être mordu aux quatre membres par une horde de félins en furie. L'infortuné chevalier de la Licorne se mit à hurler de douleur sous le regard satisfait de Kentaro, qui sentait qu'il allait bientôt accomplir le premier cinquième de sa mission. Après vingt secondes de cris, Jabu se retrouva pour la énième fois au tapis, les bras et les jambes couverts de plaies sanglantes. Kentaro bondit dans la direction de son ancien camarade et lui dit:

"Bien...Jabu, je crois que tu es bientôt à bout de forces, si ce n'est déjà fait!...Dans ces conditions, je vais me charger de te donner le coup de grâce!"

Kentaro plaça aussitôt sa main droite juste au-dessus du coeur de Jabu, qui se mit à avoir des sueurs froides. Il laissa échapper:

"Kentaro, attends..."

"Tais-toi! hurla le chevalier du Lynx. Je n'ai pas à écouter les paroles d'un renégat comme toi!"

Des faisceaux lumineux en forme de griffes se dessinèrent alors depuis les doigts de Kentaro, qui s'adressa de nouveau à Jabu:

"Jabu, au nom de la déesse Athéna, il est grand temps que j'en finisse avec toi! Adieu!..."

"Par le Hurlement Mortel!"

Johnny
Les Hérétiques

Nombre de messages : 1018
Age : 32
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 05/10/2008

http://www.sharemangas.com/index.php?app=blog&module=display

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 11ème chevalier (fanfiction Saint Seiya (Les Chevaliers du Zodiaque en VF))

Message  Johnny le Dim 15 Mar 2009 - 20:13

Surpris par cet inattendu retournement de situation, Kentaro ne put éviter une violente décharge d'énergie qui arrivait derrière lui et se retrouva propulsé à plusieurs mètres de Jabu. Il s'écrasa lourdement contre un rocher et perdit conscience durant quelques secondes. Se forçant à continuer le combat, il leva les yeux et laissa échapper un cri de surprise:

"Quoi?!"

En effet, aux côtés de Jabu se tenaient quatre chevaliers en armure. Tous regardaient Kentaro avec un sourire étrange, comme s'ils voulaient lui indiquer qu'il allait bientôt passer un mauvais quart d'heure. Le chevalier du Lynx se releva péniblement, regarda plus attentivement les quatre chevaliers, et lâcha, encore plus surpris:

"Comment?! Mais...Mais vous êtes..."

Les quatre chevaliers firent leurs présentations à tour de rôle:

"Nachi, chevalier de bronze du Loup!"

"Geki, chevalier de bronze de l'Ours!"

"Ichi, chevalier de bronze de l'Hydre!"

"Ban, chevalier de bronze du Petit Lion!"

Ichi fit quelques pas vers Kentaro, et lui dit en tendant l'index dans sa direction:

"Jamais nous ne te laisserons tuer l'un des nôtres, chevalier! Qui es-tu?"

Kentaro sourit:

"C'est étonnant que vous ne me reconnaissiez pas...Jabu lui-même n'a pas mis beaucoup de temps pour comprendre!"

Les quatre chevaliers demeurèrent intrigués par les paroles de leur ennemi, durant cinq secondes, jusqu'à ce que Nachi lâchât:

"Attends une seconde...Il...Il me semble t'avoir déjà vu à plusieurs reprises, il y a de cela plusieurs années..."

Le chevalier du Loup réfléchit durant une dizaine de secondes, puis lâcha, frappé de stupeur:

"Non! C'est...C'est impossible...Ce n'est pas vrai, tu...tu ne peux pas être..."

Jabu, qui avait compris les allusions de son ami, lui répondit:

"C'est pourtant la vérité vraie, Nachi...Ce chevalier n'est...n'est autre que..."

"...Kentaro, chevalier de bronze de la constellation du Lynx!" termina Kentaro en personne.

"Comment?!"lâchèrent en choeur les quatre chevaliers fraîchement arrivés en Algérie.

De son côté, Kentaro profitait de la stupeur de ses quatre anciens camarades du mieux qu'il le pouvait. Finalement, il se mit à éclater de rire:

"Ha! Ha! Ha! Ha! Si vous vous voyiez dans une glace!...On jurerait que vous avez vu un fantôme!"

"Impossible...Tatsumi et Saori nous avaient pourtant dit que seuls dix chevaliers étaient revenus au Japon avec une armure sacrée!"dit Ban.

"C'est exact, approuva Kentaro. Mais ils ne savaient pas que seul l'un des cent orphelins envoyés aux quatre coins du monde avait eu la sagesse de faire ce que n'importe quel chevalier sacré digne de ce nom aurait dû faire: se rendre au Sanctuaire de la déesse Athéna!"

Geki protesta vivement:

"Qu'est-ce que tu nous chantes là, Kentaro? Tu le sais aussi bien que nous; ceux qui avaient gagné une armure devaient repartir au Japon avec elle!"

Kentaro soupira:

"Pff...Quel pitoyable sens du devoir...C'est le sens du devoir qui ne se retrouve que chez ceux qui ignorent ce que cela implique de porter une armure! Un chevalier sacré ne se bat que pour la justice, jamais pour ses propres intérêts! Et vous, sales renégats, qui avez bafoué l'honneur de la chevalerie, vous devez être punis de mort!"dit-il en tendant un doigt accusateur dans la direction de ses cinq anciens camarades.

Geki répliqua:

"Tu racontes n'importe quoi, Kentaro! Nous ne nous sommes pas battus pour rien! Lors du Tournoi Intergalactique, nous nous sommes battus pour une récompense suprême, l'armure d'or! Celle que seul le chevalier le plus puissant est digne de porter!"

A ces mots, Kentaro resta silencieux durant une dizaine de secondes, ne manifestant aucun sentiment identifiable. Durant ce bref instant, les cinq autres chevaliers crurent l'avoir ramené à la raison, mais ils déchantèrent rapidement quand le chevalier du Lynx se mit à pousser un profond soupir de désolation:

"Pfff...C'est vraiment lamentable...Et en plus vous croyiez que c'était la vraie armure d'or..."

"Comment?!"lâcha Jabu, qui venait à peine de se relever.

"J'ai pourtant été très clair, Jabu, répéta Kentaro. Ce n'était qu'une armure de pacotille, digne d'un vulgaire tournoi local de lutte! La vraie armure d'or, elle, est portée disparue depuis treize ans, quand son propriétaire, le chevalier Aiolos, a trahi le Sanctuaire et s'est enfui avec elle!"

Ce fut un nouveau choc pour les quatre arrivants. Ils se mirent à penser qu'ils avaient été bernés, manipulés par la fondation Graad de Tokyo. Seul Jabu refusa de croire les propos de Kentaro:

"Tu mens, Kentaro! hurla-t-il. Jamais mademoiselle Saori ne nous aurait menti au sujet de cette armure!"

"Jabu, répliqua Kentaro, si tu étais aussi dévoué envers la déesse Athéna qu'envers cette fille, tu serais un véritable chevalier sacré!"

"Mais je le suis, Kentaro! Nous devons tout à mademoiselle, nous devons lui obéir aveuglément! Je te l'avais dit d'ailleurs, six ans auparavant!"

Au souvenir du jeu du cheval et du cochon, Kentaro commença à enrager entre ses dents. L'espace de deux secondes, une lueur de haine envers l'héritière de Mitsumasa Kido apparut dans ses yeux, haine qui finit par se manifester dans ses propres paroles:

"Je ne te laisserai plus jamais dire du bien de cette garce, Jabu! Elle n'a rien d'une sainte, ça n'est qu'une peste capricieuse et égoïste! J'irai même plus loin, cette fille est une...!"

Il dit le mot. Un mot de six lettres, trois consonnes et trois voyelles, qui commençait par la dix-neuvième lettre de l'alphabet latin et se terminait par la cinquième. Entendre ce mot fut un choc pour les cinq chevaliers présents, particulièrement pour Jabu, qui se mit à hurler:

"Comment oses-tu insulter mademoiselle de la sorte? Tu mérites de mourir, Kentaro! Yaaah!"

Jabu s'était alors élancé vers un Kentaro circonspect, qui s'était contenté d'avancer le poing et de frapper le chevalier de la Licorne en plein dans l'estomac. Après avoir renvoyé son adversaire près de Nachi et des autres, le chevalier du Lynx soupira:

"Tu es lamentable, Jabu, pour quelqu'un qui se dit chevalier sacré...En fin de compte, tu tiens plus du poney ou de la vieille rosse que de la Licorne! Ha! Ha! Ha! Ha!"

Jabu enragea à terre, mais il n'avait plus assez de forces pour tenir debout. Ban fit alors deux pas vers Kentaro et lui dit:

"Kentaro, si tu as vraiment l'intention de nous tuer, sache que nous ne nous laisserons pas faire!"

"Mais je n'en attendais pas moins de vous, sourit Kentaro. A ce sujet, j'aimerais savoir...Comment avez-vous fait pour parvenir jusqu'ici?"

Ban répondit:

"J'ignore encore comment cela a été possible, mais moi et les autres avons pourtant senti simultanément le cosmos de Jabu qui défaillait, même à des milliers de kilomètres d'ici. Avec l'accord de nos maîtres respectifs, nous nous sommes précipités à son secours et nous sommes arrivés in extremis pour le sauver!"

Kentaro pensa alors:

"Vraiment suprenant...J'ai beau savoir que Jabu n'était pas très apprécié dans son enfance, en fin de compte, les liens du sang restent les plus forts! Mais pour moi, qui suis un véritable chevalier sacré d'Athéna, cela n'a guère d'importance! Ces traîtres sont peut-être mes frères, mais ce sont des traîtres avant tout!"

Johnny
Les Hérétiques

Nombre de messages : 1018
Age : 32
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 05/10/2008

http://www.sharemangas.com/index.php?app=blog&module=display

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 11ème chevalier (fanfiction Saint Seiya (Les Chevaliers du Zodiaque en VF))

Message  Johnny le Dim 15 Mar 2009 - 20:16

Le chevalier du Lynx fut alors sorti de ses pensées par un appel de Ban:

"Kentaro, moi, Ban de la constellation du Petit Lion, je te lance un défi!"

"Et je l'accepte, Ban! répondit Kentaro. Mais tu devrais prendre garde à toi!"

Pour toute réponse, Ban se jeta sur son ancien camarade, pieds en avant et cria:

"Par le Sursaut du Lionet!"

Kentaro sentit alors une pression sur son cou. C'était Ban qui l'exerçait au moyen de ses pieds. Le chevalier du Petit Lion se dirigeait avec sa cible sur un rocher à proximité, prêt à l'y écraser. Toutefois, Kentaro refusa de se laisser faire et se saisit des mollets de Ban, qui lâcha:

"Quoi?! Mais...Mais que vas-tu faire, Kentaro?"

Le chevalier du Lynx sourit:

"A ton avis?"

Et, sous les yeux ébahis des autres chevaliers de bronze, Kentaro réussit à se dégager de la pression des pieds de Ban, le souleva par les mollets alors que le chevalier du Petit Lion n'avait pas cessé sa course, et le projeta contre le rocher, tête en avant. Le chevalier du Lynx déposa ensuite un genou à terre et entendit un fort fracas, qui ressemblait à un éboulement. Toutefois, il ne se retourna pas; il savait de quoi il s'agissait. Il jeta un oeil vers les quatre chevaliers de bronze et eut la confirmation de ses pensées en voyant leurs regards terrifiés. Ban s'était écrasé contre le rocher destiné à Kentaro. Son armure était partiellement endommagée et son casque était en triste état. Du sang coulait de son front, et il était fort probable que le chevalier du Petit Lion n'avait dû sa survie qu'à la protection de sa tête. Kentaro se décida enfin à se retourner et éclata de rire:

"Ha! Ha! Ha! Ban, croyais-tu vraiment que j'allais me faire avoir comme ça? Tu as beau être protégé par un félin comme moi, ce n'est néanmoins qu'un tout petit félin, rien à voir avec le Grand Lion rugissant qui fait partie des douze constellations du Zodiaque!"

Ban se relevait péniblement, portant la main à son front ensanglanté. Il se rendit compte que le choc avait été rude:

"C'est incroyable, songea-t-il. Kentaro a utilisé la puissance de...de ma propre attaque pour renverser la situation! Je ne me doutais pas qu'il pouvait être aussi fort malgré son jeune âge..."

Kentaro dit alors:

"Ban, il y avait six ans, je t'avais bien dit que tu n'étais qu'un gros plein de soupe sans cervelle! Et aujourd'hui, tu as beau être devenu un chevalier sacré, ça n'a pas vraiment changé, en fin de compte!"

A ces mots, Ban serra les dents de rage, mais cela n'intimida nullement Kentaro:

"Tu peux grogner entre tes dents, Ban, tu ne m'impressionnes pas!"

Le chevalier du Lynx leva alors les mains en l'air, au bout desquelles des griffes semblèrent apparaître. Jabu reconnut aussitôt l'attaque des Griffes du Lynx, mais il était trop épuisé pour pouvoir avertir son ami. Kentaro en profita largement:

"Goûte-moi ça, Ban! Par les Griffes du Lynx!"

Ban vit alors des centaines de coups partir vers lui à la vitesse du son. Il n'eut pas le temps de sauter dans les airs pour les esquiver et fut frappé par la quasi-totalité d'entre eux. L'infortuné chevalier du Petit Lion hurla de douleur pendant dix secondes, puis retomba au tapis, non loin de ses camarades. Ravi par la déroute de son adversaire, Kentaro lui dit:

"Qu'en dis-tu? Tu n'arrives même pas à atteindre la vitesse du son, alors que je la maîtrise sans difficultés! Comment peux-tu espérer me vaincre avec cette puissance ridicule?...Bon, assez bavardé, j'ai une mission à accomplir: exécuter les chevaliers renégats qui ont violé les lois du Sanctuaire d'Athéna! Et je pense que je vais commencer par toi, Ban!"

"Attends!"


Surpris, Kentaro regarda attentivement en face de lui et vit un chevalier au physique atypique et en armure violacée se placer devant Ban. Le chevalier du Lynx le reconnut immédiatement:

"Ichi? Cela faisait bien longtemps!"

"Kentaro, répliqua Ichi, je suis sous la protection de la constellation de l'Hydre femelle, l'Hydre venimeuse! Et je vais te faire goûter à son poison mortel!"

Nullement intimidé, Kentaro sourit:

"Mesure tes paroles, Ichi...Je doute fortement que tu puisses m'atteindre avec le poison dont tu parles!"

"Assez! Tais-toi!" hurla Ichi.

Le chevalier de l'Hydre se jeta ausitôt sur son adversaire en poussant son cri d'attaque:

"Par les Griffes de l'Hydre!"

"Pff...Tu fais pitié, Ichi, tu es bien trop lent..."

"Non, je suis suffisamment rapide pour t'atteindre, Kentaro!"

Soudain, des griffes acérées sortirent des poignets d'Ichi. Le chevalier de l'Hydre dit alors:

"C'en est fait de toi, Kentaro! Les griffes de mon armure sont imbibées du poison que renfermait l'Hydre des Marais dans la mythologie grecque! Elles peuvent traverser n'importe quelle protection! Bientôt, le venin qui s'est répandu dans ton corps agira, et tu mourras dans une agonie épouvantable! Qu'en dis-tu?"sourit Ichi.

Kentaro répondit:

"Vraiment? C'est un charmant programme...Cela dit, je ne suis pas sûr qu'il devienne réalité..."

Ichi ricana:

"Hé, hé, hé..On dirait que mon venin t'a déjà rendu fou, Kentaro, tu as complètement perdu la raison..."

"Oh, que non, Ichi! Regarde en-dessous de toi..."répliqua le chevalier du Lynx.

"Quoi?!"

Grisé par la perspective d'avoir pu porter un coup mortel à son adversaire, Ichi n'avait en effet pas remarqué que ses griffes avaient bien atteint une cible...mais pas celle que le chevalier de l'Hydre visait. Kentaro avait bougé son bras de sorte à ce qu'Ichi frappât le rocher qui était près du chevalier du Lynx. Et l'infortuné chevalier de l'Hydre, emporté par sa supposée réussite, n'avait pas songé à les retirer. A l'inverse, Kentaro profita amplement de la situation; il leva son bras droit juste en-dessous du bras de son adversaire prisonnier et cria:

"Par la Morsure du Lynx!"

Ichi poussa alors un cri de douleur aigu, tant il avait l'impression de se faire mordre par un animal sauvage. Kentaro sauta en arrière, puis éclata de rire:

"Ha! Ha! Ha! Ha! Ton arrogance t'a perdu, Ichi! Emporté dans ton élan, tu n'avais même pas remarqué que j'avais fait appel à l'esprit de la constellation du Lynx, qui m'a alors fourni ses capacités visuelles hors du commun et m'a permis d'esquiver ton attaque! Et à présent, tu ne peux plus faire grand-chose, ton bras droit est cassé, tu ne pourras plus t'en servir!"

Ichi serra les dents de rage, puis répliqua:

"Tais-toi! Sache que, même si je ne peux plus me servir de mon bras droit, il me reste encore le bras gauche et mes genoux, dont les protections renferment aussi des crochets empoisonnés! Et je vais t'y faire goûter maintenant!"

Le chevalier de l'Hydre sauta aussitôt dans les airs, juste au-dessus de Kentaro. Il s'apprêtait à retomber près de lui, afin de le pourfendre de ses crochets venimeux, quand le chevalier du Lynx lui dit:

"Tu as commis une grosse erreur, Ichi, j'ai une grande marge de manoeuvre pour pouvoir riposter!...Par les Griffes du Lynx!"

"Quoi?!"

Le malheureux Ichi venait en effet de voir une volée de coups lumineux aller dans sa direction. Il ne put en esquiver aucun, et, à défaut de faire subir à son ancien camarade les Griffes de l'Hydre, dut endurer le pouvoir des Griffes du Lynx pendant une quinzaine de secondes, puis il retomba non loin de ses amis, dans le même état que Ban. Jabu, qui s'était relevé, Nachi et Geki se regardèrent et se dirent:

"Incroyable...Après Ban, c'est Ichi que Kentaro a mis au tapis!"dit Jabu.

"Il...Il faut nous rendre à l'évidence, lâcha Nachi, Kentaro a beau être plus jeune que nous, sa...sa puissance surpasse de très loin les nôtres!"


Kentaro éclata de rire en écoutant le désarroi de ses adversaires:

"Ha! Ha! Ha! Ha! Alors, vous avez enfin compris! Quel que soit celui qui voudra me défier, il ne pourra rien contre moi! Si vous voulez me vaincre, il faudra vous y mettre tous les cinq!"

Jabu serra les poings, regarda Kentaro d'un air noir et lui dit:

"Très bien, Kentaro! C'est toi qui l'auras voulu! Nous allons nous battre ensemble contre toi!..."

Ce fut alors que Geki posa une main sur l'épaule de son ami et lui dit:

"Attends, Jabu! Laisse-moi m'occuper de Kentaro personnellement!"

Interloqué, le chevalier de la Licorne se retourna brutalement et répondit au chevalier de l'Ours:

"Tu es complètement fou, Geki!? Tu as pourtant vu de quoi Kentaro est capable, ni Ban, ni Ichi ne sont parvenus à le dominer!"

Geki ne se laissa pas démonter et répondit en souriant:

"Fais-moi confiance, Jabu, je sais ce que je fais!"

Jabu regarda Geki d'un air effaré durant dix secondes, mais finit par hausser les épaules et dit:

"D'accord, Geki, tu peux te battre contre Kentaro...Mais si jamais cela tourne mal, nous viendrons te porter main forte!"

"Vous n'aurez pas à le faire, ne vous en faites pas." sourit Geki.

Le chevalier de l'Ours interpella aussitôt son ancien camarade:

"Kentaro?"

"Oui, Geki?"

"Je te défie au combat, Kentaro!"

"Imprudent! sourit Kentaro. Mais si tu veux connaître le même sort que ces deux imbéciles de Ban et Ichi, c'est ton choix!"

"Tu ferais mieux de mesurer tes paroles, Kentaro! répliqua Geki. Regarde bien!"

Tout à coup, sous les yeux médusés de tous les chevaliers qui se trouvaient dans le désert, une aura bleue vint entourer Geki. Dans la foulée, un ours apparut derrière le géant, qui dit à Kentaro:

"Kentaro, désormais, je suis pareil à l'un de ces ours que j'ai combattus dans les Montagnes Rocheuses! Je ne donne plus cher de ta peau, à présent!"

Kentaro sourit:

"Pff...Je suis un chevalier sacré, je ne devrais donc avoir aucun mal à terrasser un ours de ton espèce, pauvre gros plein de soupe!"

Contrairement à six années auparavant, Geki ne s'emporta pas stupidement. Au contraire, il garda son calme, regarda Kentaro dans les yeux et lui dit:

"C'est bientôt fini pour toi, Kentaro!"

Geki se précipita alors sur Kentaro, tel un joueur de rugby prêt à plaquer son adversaire. Surpris par l'attitude du chevalier de l'Ours, Kentaro n'osa pas riposter, ce dont Geki profita aisément:

"Parfait! Goûte à ça, Kentaro! Par l'Attaque de l'Ours!"

Avant que Kentaro n'ait pu dire un mot, Geki lui envoya un violent uppercut, pareil à un ours qui donnerait un coup de patte à sa victime. Kentaro ne put rien faire et fut projeté dans les airs durant quelques secondes avant de retomber brutalement au tapis. Le chevalier du Lynx resta inconscient pendant cinq secondes, puis reprit ses esprits et réalisa que son visage était ensanglanté, comme s'il avait été attaqué par un ours. Aussi pensa-t-il:

"J'ai...J'ai eu tort de sous-estimer Geki! Si je l'avais pris au sérieux, je n'en serais pas là! Mais je n'ai pas le droit d'abandonner, il faut que je me relève et que je châtie ces renégats comme il se doit!"

Kentaro se remit donc sur ses deux pieds, prêt à attaquer...mais il vit dans la seconde suivante Geki qui fonçait sur lui de la même façon que lorsqu'il avait porté à Kentaro l'Attaque de l'Ours. Le jeune chevalier sourit:

"Imbécile! J'ai déjà vu cette attaque, ça ne marchera pas une seconde fois!..."

Mais, alors que Kentaro s'attendait à ce que Geki lui porte l'Attaque de l'Ours pour la deuxième fois d'affilée, celui-ci le plaqua contre un rocher, puis le souleva par le cou au moyen de ses deux grands bras musclés. Jabu, qui suivait attentivement le combat avec ses trois camarades, lâcha:

"Je reconnais cette attaque! C'est la Prise de l'Ours, que Geki avait utilisée contre Seiya au Tournoi Intergalactique!"

De son côté, Geki dit à Kentaro, qui commençait à avoir des difficultés pour respirer:

"Grâce à la Prise de l'Ours, j'ai tué des dizaines de milliers d'ours dans les Montagnes Rocheuses! Bien que cette prise ait échoué contre Seiya au Tournoi Intergalactique, j'ai néanmoins pu la perfectionner au cours de mon nouvel entraînement! Kentaro, d'ici à deux minutes, ton cou sera broyé et tu mourras!...A moins que tu ne me demandes grâce et que tu renonces à nous tuer!"

"Jamais!" répondit Kentaro d'une voix étouffée.

Geki soupira:

"Pfff...Tu l'auras voulu, Kentaro! Je vais réduire ton cou en miettes, et tu ne seras plus de ce monde, vaincu par la Prise de l'Ours! Alors profite bien du peu de temps qu'il te reste à vivre!"

Le chevalier de l'Ours se mit ensuite à rire d'un rire bref, mais nerveux, tant il exultait de pouvoir dominer ce chevalier dont deux de ses camarades n'avaient pu venir à bout.

Johnny
Les Hérétiques

Nombre de messages : 1018
Age : 32
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 05/10/2008

http://www.sharemangas.com/index.php?app=blog&module=display

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 11ème chevalier (fanfiction Saint Seiya (Les Chevaliers du Zodiaque en VF))

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:10


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum