Les écorchés de Soutine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les écorchés de Soutine

Message  Kashima le Lun 18 Juil 2011 - 8:56


« Un jour que j’étais allé voir chez un peintre un tableau de Modigliani, je remarquais, dans un coin de l’atelier, une œuvre qui, sur-le-champ, m’enthousiasma. C’était un Soutine et cela représentait un pâtissier. Un pâtissier inouï, fascinant, réel, truculent, affligé d’une oreille immense et superbe, inattendue et juste, un chef-d’œuvre. Je l’achetai. Le docteur Barnes le vit chez moi […] Le plaisir spontané qu’il éprouva devant cette toile devait décider de la brusque fortune de Soutine, faire de ce dernier, du jour au lendemain, un peintre connu, recherché des amateurs, celui dont on ne sourit plus… » (Paul Guillaume, marchand d'art dont on peut voir la collection à l'Orangerie à Paris)


Les tableaux de Chaïm Soutine, peintre juif français né en Russie (1893-1943) représentent des êtres ou des paysages tourmentés, des animaux tués pour la table humaine.
Sa peinture est violente. Même ses fleurs sont tordues.


Glaïeuls








La folle








Quand ils sourient, ils sont encore plus inquiétants :



On dirait que chaque vue est dans le prisme d'une anamorphose :





"Les animaux écorchés ou éventrés qu’il prend comme modèle sont des visions de son enfance qui hanteront une bonne part de sa peinture, comme la série des carcasses de bœufs et celle des volailles. Les voisins, horrifiés par les cadavres d’animaux qu’il conserve dans son atelier, se plaignent des odeurs qui émanent de son atelier."












Il est enterré au cimetière Montparnasse.

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum