Gigolaïe ou la Shane de Chez Moune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gigolaïe ou la Shane de Chez Moune

Message  Kashima le Ven 1 Avr 2011 - 11:08



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Que dire?
Le livre, en son temps, n'était déjà pas une réussite. Le film ressemble tantôt à une série rose (fessée de la vieille qui se paye Gigola), tantôt à un film lesbien des années 80 (les spectacles chez Moune), tantôt à un téléfilm très moyen (le mafioso corse) : la musique langoureuse qui démarre sur les scènes de sexe, le montage bâclé (certains enchaînements sont moins réussis que dans des ateliers cinéma au collège), et rien que le scénario... Aïe.
Comme cerise sur le gâteau, une Gigola rentre dans le rang par la maternité rédemption?
Georgia a aimé sa directrice d'école et ne s'est jamais remise de cet amour. Elle vit dans le milieu de la nuit et devient Gigola, la Shane de chez Moune. Malgré un bon casting (Lou Doillon, Marisa Berenson, Marisa Paredes, Rossy de Palma), ça ne suffit pas. Je n'ose pas imaginer ce que cela aurait été avec des actrices de seconde zone. On peut toujours faire pire. On peut aussi parler d'un monde révolu, de ce Paris de Pigalle à la garçonne, sans faire un film périmé. En plus, on s'ennuie.

Désolée pour Laure Charpentier qui tenait tant, depuis dix ans, à faire ce film. Toutes ces espérances pour arriver à cet... objet. C'est triste.

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum