Le cinéma muet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le cinéma muet

Message  Kashima le Sam 26 Fév 2011 - 10:43

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Autant le dire, je suis ignare dans le domaine, mais depuis que j'ai découvert [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], je dois dire que j'y prends goût et que je profite des occasions qui me sont données, comme celle que j'ai eue hier :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Un ciné-concert était organisé, c'est-à-dire qu'était projeté un film d'Ernst Lubitsch, La Princesse aux Huîtres, et que des musiciens qui avaient composé la musique pour l'occasion jouaient en même temps.

La Princesse aux huîtres date de 1919. Il raconte l'histoire d'une fille de millionnaire, Ossi, très capricieuse, qui se met en tête de vouloir épouser un prince depuis qu'elle a appris que la fille du roi du cirage a épousé un comte.
Si le roi du cirage a un comte pour sa fille, le roi des huîtres, Quaker, aura un prince pour la sienne (d'autant plus qu'elle casse tout dans la maison sous l'effet de ses caprices!).
Le film s'ouvre sur cette exagération : le millionnaire, entouré de nombreux serviteurs, ne fait pas un geste : on le fait fumer, on lui essuie la bouche, on le porte... Sa fille est elle aussi servie par des dizaines de femmes à la fois!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le film se déroule en quatre actes. Il est fondé sur un quiproquo car le prince Nucki, ruiné, envoie auprès de la jeune fille qui le convoite son meilleur ami, Josef:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les passages loufoques et drôles sont nombreux dans ce film :
- on voit Ossi prendre des cours de future mariée et laver un bébé mais, comme le reste, ça l'énerve et elle envoie valser le poupon ;
- l'épidémie de fox-trott lors du mariage fait danser tout le château ;
- le conseiller matrimonial a un cabinet avec des photos d'hommes sur les murs et, en fonction du prix, on peut avoir un homme avec plus ou moins de défauts : "Mais celui-là, il louche!" s'écrie une cliente. Le marieur lui répond : "Vous vous doutiez bien qu'à ce prix, il y aurait un défaut."

La musique était vraiment à la hauteur du film, et elle trottait encore dans la tête une heure après...

Texte trouvé sur L'Oeil sur l'écran :

"La Princesse aux Huîtres est une comédie assez étonnante de la toute première période allemande d’Ernst Lubitsch. (...) Quel humour ! Et quel rythme ! Le ballet de la horde de serviteurs est une merveille : tout en étant assez franchement dans la démesure, Lubitsch ne tombe jamais dans l’extravagance gratuite. C’est l’humour qu’il privilégie et pour cela il joue beaucoup sur le mouvement. Ainsi, dès 1919, il montre son sens de la comédie, de la dérision, du burlesque… la fameuse Lubitsch’ touch. Je conseillerais volontiers la vision de La Princesse aux Huîtres aux personnes qui pensent qu’un film muet est forcément triste et rasoir. Je dois bien avouer que ce film m’a moi-même franchement surpris, je ne m’attendais pas à trouver une telle légèreté, un tel humour dans un film allemand de 1919. Pour ne rien gâter, le film est remarquablement bien conservé et restauré. Oui, La Princesse aux Huîtres est un vrai petit bijou."



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum