Le marquis de Sigoyer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le marquis de Sigoyer

Message  Kashima le Mar 28 Déc 2010 - 14:55

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je viens d'entendre une émission sur un étrange personnage, le marquis Bernardy de Sigoyer : polygame, il vit avec sa femme et ses maîtresses, dont la mère de sa femme et la bonne.
Son épouse en a assez et décide de partir : elle ne revient que pour sa pension alimentaire. Mais un jour, elle disparaît et elle est retrouvée enterrée sur les terres du marquis.
La bonne, Irène Lebeau, et le marquis sont interrogés. Celle-ci dit qu'en montant dans la chambre du marquis, elle a vu Janine, la femme, assise sur un fauteuil rouge ; lui était dans son dos et avait passé une corde autour de son cou qu'il a serrée pour l'étrangler.
Mais le marquis, qui n'a pas d'alibi, est accusé. Bien qu'il soit kidnappé et torturer pour avouer, il ne dit rien. Il est guillotiné le 11 juin1947.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mais l'histoire ne s'arrête pas là. L'avocat, Maître Isorni (avocat de Pétain), qui a défendu le marquis entend frapper à sa porte après l'exécution. Qui voit-il en ouvrant? Le marquis dont il a vu la tête tomber dans le panier quelques heures auparavant!
On apprendra bien plus tard que le machiavélique marquis avait embauché un sosie bien avant sa mort afin de venir torturer la conscience de l'avocat.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

On peut ajouter qu'il collabora avec les Nazis durant l'Occupation.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Autres sources à venir...

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Sigoyer et Desfourneaux, amis, bourreau et victime!

Message  Kashima le Mer 29 Déc 2010 - 19:16

Le récit sur Europe 1 :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
J'ajoute quelques informations ou précisions ci-dessous :

La femme officielle a deux enfants, la bonne en a un, tous de Sigoyer.
Les restes de Janine sont retrouvés sous le compteur d'eau d'une propriété du marquis, à Paris, un an après.
Ce sont des miliciens qui kidnappent le marquis et qui le torturent pendant 48h.
Le sosie de Sigoyer avait été payé d'avance pour harceler l'avocat.
21 ans après, une femme vient voir l'avocat et raconte qu'Irène, emprisonnée avec elle, avait avoué son crime. La descendance ne rouvre pas l'affaire et préfère l'enterrer.
Sigoyer avait vendu ses mémoires à Joseph Kessel.
Il a créé dans le monde des écoles de magie noire.
Sigoyer sera exécuté par son ami, le bourreau Henri Desfourneaux!

Autres sources : Eric Yung, Mon ami le bourreau (cf. émission Europe 1)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le bourreau est Henri Desfourneaux, "épouvantable bonhomme" d'après l'auteur.
A l'exécution d'Eugène Weidman, un criminel, Desfourneaux était arrivé saoul, en retard et avait loupé l'exécution, s'y était repris à plusieurs fois, ce qui fut la dernière exécution publique.

"Le bourreau de Paris, Henri Desfourneaux, suit cette affaire de très près. Il est vrai qu'il est un vieil ami du marquis qui lui a évité, à l'époque de la Libération, de très graves ennuis. Or, il redoute l'instant où il devra le guillotiner. Le marquis Bernardy de Sigoyer escroc et assassin et Henri Desfourneaux le bourreau officiel de la République : deux vies croisées qui seront réunies et confondues en un même destin."
C'est le sujet du livre d'Eric Yung

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Je prépare la biographie du marquis et, fouillant documents et archives, je relève que le marquis Bernardi de Sigoyer a été guillotiné le 11 juin 1947, époque d’après guerre encore fort imprégnée des relents de la collaboration avec l’occupant allemand. Le bourreau qui l’a exécuté s’appelle Henri Desfourneaux. Or, en m’intéressant à ce triste sire, je remarque que le quotidien de « l’exécuteur en chef » n’est pas banal. Non seulement il est vil, étriqué, et placé sous la domination d’une sorte de marâtre un tantinet sadique qu’est son épouse, mais il est aussi marqué par le malheur, l’alcoolisme, la dépression et le mystère. Dès lors, il ne s’agit plus de rédiger la biographie sulfureuse d’un criminel hors normes. J’imagine que les deux hommes (Sigoyer et Desfourneaux) se sont un jour, au temps de leur jeunesse, rencontrés … et que leurs vies, après s’être éloignées l’une de l’autre, se sont de nouveau rejointes pour partager un même destin."

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum