L'art de l'empalement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'art de l'empalement

Message  Invité le Jeu 12 Aoû 2010 - 15:22


Sympa!




Actuel!




Moyen-ageux!






Et enfin réel! :



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Dracul

Message  Kashima le Jeu 12 Aoû 2010 - 19:18

Bonne idée de sujet! l'histoire du Comte de Transylvanie me plaît beaucoup...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art de l'empalement

Message  Invité le Jeu 12 Aoû 2010 - 20:40

Pourquoi?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art de l'empalement

Message  Kashima le Ven 13 Aoû 2010 - 8:51

Pourquoi, je ne sais pas. Un personnage historique fort au point d'inspirer un mythe qui perdure, celui de Dracula.

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Vlad Tepes III, l'empaleur

Message  Kashima le Ven 13 Aoû 2010 - 9:21

Je ne sais pas où j'avais trouvé ces infos (peut-être juste Wikipedia), mais voici l'essentiel sur Vlad Tepes l'empaleur :


Quel autre nom que Dracula pourrait mieux servir le prince des vampires ? Ce patronyme, qui en roumain signifie "fils du diable" ou "petit diable", mais aussi "fils du dragon" ou "petit dragon" (du diminutif "a" accolé au substantif "dracul") bouta les Turcs au-delà du Danube en 1456, les défia en 1460 et les repoussa encore en 1462, et que les chroniques (allemandes et russes notamment) décrivent comme un prince sanguinaire, fervent adepte du supplice du pal dont il jonchait les routes de ses victoires.
"Dracula dans la langue valaque signifie Diable. Les valaques avaient coutume de surnommer ainsi quiconque se montrait courageux, tant par des actes cruels que par ruse".

Tortionnaire sanguinaire, mille atrocités sont véhiculées sur Vlad III (et non IV comme l'écrivent certains) de Valachie qui lui valurent le sobriquet de "Tepes", l'"empaleur" en roumain... Vlad Dracula est considéré en Roumanie comme l'initiateur originel d'une nation qui ne s'appelait pas encore la Roumanie, auquel Nicolas Ceausescu s'identifiera, plus tard, en entretenant son image de défenseur de l'indépendance roumaine face au grand frère soviétique, montant Dracula en héros national, ce qu'il est d'une certaine manière.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les témoignages sur Vlad Tepes, Dracula, sont rassemblés dans une quinzaine de textes (dont l'un est conservé à la bibliothèque de Strasbourg). Tous s'accordent sur sa cruauté, citant les chiffres de 500, 20 000 jusqu'à 50 000 empalés lors de massacres, au milieu d'un chapelet d'horreurs qui, sans retirer au sadisme de celui qui les inspira, sont éminemment amplifiées et le plus souvent destinées à une cabale contre le Valache.

Le supplice du pal, tant prisé par Vlad, était également usité par les Turcs qui ne s'en privaient pas de leur côté. Mais Dracula y apporta les pires "perfectionnements", comme celui d'arrondir les extrémités des piquets pour que le pal s'enfonce plus lentement dans le corps des suppliciés et déchire plus longuement les chairs, entraînant une agonie sans fin...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art de l'empalement

Message  Invité le Sam 14 Aoû 2010 - 12:26

Kashima a écrit:Pourquoi, je ne sais pas.
C'est embêtant ça ma petite Kashima...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art de l'empalement

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:47


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum