Amélie et moi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre livre préféré d'Amélie Nothomb?

17% 17% 
[ 1 ]
17% 17% 
[ 1 ]
17% 17% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
33% 33% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
16% 16% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 6

Amélie et moi

Message  Invité le Dim 5 Oct 2008 - 20:34

Bonsoir,

Et bien voilà, puisqu'il faut se présenter ...

J'ai d'abord voulu être Dieu, puis Jésus-Christ, et puis plus rien du tout ...

Je ne suis pas du tout de formation littéraire et je n'avais lu, jusqu'à il y a maintenant un peu plus d'un an, qu'un seul roman d'Amélie Nothomb : "Stupeur et tremblements" ; j'étais même persuadée qu'Amélie l'avait écrit à 17 ans : c'est dire si je connaissais mal cet auteur (et si je connaissais mal la vie ...).

C'est d'ailleurs ce qui explique que je m'étais arrêtée là, à cette première lecture, à cet unique roman, en me disant : "Incroyable d'avoir une telle maturité à 17 ans !? Epoustouflant ! Sidérant ! Effrayant ! Ecoeurant ... Je m'arrête là, beurk !"

Et puis il y a eu une rencontre ... la curiosité ... l'envie de mieux comprendre ...

Et voilà, j'en ai acheté une première fois pour 21 euros de l'Amélie Nothomb - 5 romans au total, en poche, dans un joli sachet rouge.

Au demeurant, 21 euros, c'était une somme fort modique au regard du plaisir immense qui m'attendait : un océan de félicité ...

Je suis sûre que vous m'enviez d'ailleurs. Quelle chance j'avais ! J'arrivais en territoire vierge, avec tout à découvrir (ou presque), tout à comprendre, tout à aimer ...

Mais permettez-moi d'utiliser le temps présent, pour revenir au 29 mai 2007, le jour où ma lecture des romans d'Amélie Nothomb, auteur si cher à ce forum, a repris !...


29 mai 2007

J'ai déjà commencé "Le sabotage amoureux". Quelle belle surprise ! Quelle écriture déroutante ! Quel regard délicieusement acidulé ! J'ai vite refermé le livre, pour savourer les premières pages, ne pas aller trop vite ... Il est là, devant moi et il m'attend. Il me nargue. Je joue l'indifférence, mais je sais bien que j'ai l'oeil qui brille, et ce petit sourire qui en dit long ...

Bon allez, je vous laisse. Je ne résiste plus ...

Alors, peut-être à bientôt ? Si Amélie m'en laisse le temps ...

Ah, j'oubliais ! Je m'appelle Elvira

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie et moi

Message  Invité le Dim 5 Oct 2008 - 20:40

Et puis les jours ont passé (trop vite) ...

29 juin 2007

Voilà, j'ai fini mes 7 premiers romans d'Amélie Nothomb !

Stupeur et tremblements
Lu depuis longtemps, donc je n'y reviens pas.

Le Sabotage Amoureux
Stupeur ! (sans tremblements)
Mon livre préféré je crois (le premier de mon Odyssée...)
Car cette histoire est aussi mon histoire ... (la Chine en moins, évidemment)
"Merci à Elena car elle m'a tout appris de l'amour."

Antéchrista
Oui, je la connais. Elle est très forte. Et moi, je n'ai jamais réussi à la battre …

Hygiène de l'assassin
"Nina, je vous aime". Nina, essayez de me comprendre et tuez-moi ensuite ; mon bonheur sera quasi parfait.

Les Catilinaires
Ah, là, je n'ai pas accroché. La vieillesse, le handicap, la soupe de légumes et l'inconnu qui sommeille en chacun de nous, tout cela m'a laissé une sorte de goût amer et douteux qui depuis refuse de s'estomper …

Cosmétique de l'ennemi
Désolée, mais depuis "La Guerre des Etoiles" et "Dark Vador", personne n'a jamais réussi à imaginer quoi que ce soit de mieux ! (Amis de la culture, bonsoir !)

Métaphysique des tubes
Eblouissement.
Kashima-san, j'aurais aimé mieux vous connaître.
Mais comment ? Amélie n'aurait pas réussi à vous séduire ?! Je n'en crois rien …

Et bien voilà, nous y sommes. Je fixe maintenant la pile des 7 derniers romans d'Amélie Nothomb : "Les 7 Derniers Romans d'Amélie Nothomb". Et je reste pétrifiée …

Pourtant, j'entends un appel, un pas familier dans l'escalier ... Mais rien n'y fait. J'ai la tête vide. Je n'arrive pas à reprendre mon souffle.

Peut-être vaudrait-il mieux relire ?

En fait, je crois que je préfère rêver.

Et attendre.

Attendre quoi, je ne sais pas.

Mais oui, c'est bien cela qu'il faut faire.

Attendre et rêver ...

P.S.1 : Une toute petite critique. Les mots compliqués un peu parachutés, est-ce vraiment bien utile à l'expression du géni nothombien ? ...

P.S.2 : Elvira, c'est une chanson de William Sheller (extraite de son dernier album "Epures" et inspirée, je crois, d'Ernani de Verdi).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie et moi

Message  Kashima le Lun 6 Oct 2008 - 9:23

Et la suite? Very Happy
Je commenterai tout cela plus tard, cela demande du temps. Vaste sujet!

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Romans autobiographiques

Message  Kashima le Mar 7 Oct 2008 - 15:34

J'ai déjà commencé "Le sabotage amoureux". Quelle belle surprise ! Quelle écriture déroutante ! Quel regard délicieusement acidulé ! J'ai vite refermé le livre, pour savourer les premières pages, ne pas aller trop vite ... Il est là, devant moi et il m'attend. Il me nargue. Je joue l'indifférence, mais je sais bien que j'ai l'oeil qui brille, et ce petit sourire qui en dit long ...

L'un de mes préférés, Le Sabotage, comme tous ses livres purement autobiographiques. Amélie dit qu'elle ne fait pas la différence entre les récits autobiographiques et les autres plus "imaginaires". Pourtant, c'est une réalité : on peut classer ses écrits en deux catégories. Il y a ceux dont le personnage principal est Amélie, Amélie-san..., ceux dont le personnage est, la plupart du temps, un homme : Pretextat Tach, Epiphane Otos ou, plus récemment, Baptiste Bordave.

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie et moi

Message  Kashima le Mar 7 Oct 2008 - 15:57

Stupeur et tremblements
Lu depuis longtemps, donc je n'y reviens pas.
L'un des meilleurs, reconnu justement par l'Académie française. Je me souviens qu'ils avaient apprécié qu'elle utilisât le PQP du subjonctif... A la question : "Pourquoi ne faites-vous pas la concordance des temps à chaque fois que cela est nécessaire?", Amélie avait répondu qu'elle la faisait en fonction de comment le "verbe sonnait". Il m'arrive de faire pareil : si le verbe ne rend rien au plus-que-parfait du subjonctif, je préfère laisser le présent.


Le Sabotage Amoureux
Stupeur ! (sans tremblements)
Mon livre préféré je crois (le premier de mon Odyssée...)
Car cette histoire est aussi mon histoire ... (la Chine en moins, évidemment)
"Merci à Elena car elle m'a tout appris de l'amour."

Quel personnage cette Elena. Je fais aussi étudier ce livre au collège, comme Stupeur et tremblements.


Antéchrista
Oui, je la connais. Elle est très forte. Et moi, je n'ai jamais réussi à la battre …
Mais dis-moi où tu rencontres les personnages d'Amélie?


Hygiène de l'assassin
"Nina, je vous aime". Nina, essayez de me comprendre et tuez-moi ensuite ; mon bonheur sera quasi parfait.
Ce qui me plaît dans ce livre, c'est le développement sur la pureté et la souillure de la puberté...


Les Catilinaires
Ah, là, je n'ai pas accroché. La vieillesse, le handicap, la soupe de légumes et l'inconnu qui sommeille en chacun de nous, tout cela m'a laissé une sorte de goût amer et douteux qui depuis refuse de s'estomper …
L'un de mes préférés dans la catégorie "romans de fiction". Le premier de ses livres sur l'autre comme intrus, thème qui lui est cher.


Métaphysique des tubes
Eblouissement.
Kashima-san, j'aurais aimé mieux vous connaître.
Mais comment ? Amélie n'aurait pas réussi à vous séduire ?! Je n'en crois rien …
Le meilleur, sans conteste! L'écriture est très belle. Je le fais étudier aussi.


Et bien voilà, nous y sommes. Je fixe maintenant la pile des 7 derniers romans d'Amélie Nothomb : "Les 7 Derniers Romans d'Amélie Nothomb". Et je reste pétrifiée …
Heureusement que la relecture est possible, mais ce n'est jamais pareil...

P.S.1 : Une toute petite critique. Les mots compliqués un peu parachutés, est-ce vraiment bien utile à l'expression du géni nothombien ? ...
Je ne suis pas d'accord avec cette critique. Par rapport à tous les mots qui constituent son lexique, Amélie se retient beaucoup. Je ne trouve pas que les "déreliction" ou les "thuriféraire" donnent une impression de parachutage.
En revanche, ce qui me gêne plus, ce sont les citations parfois trop présentes, et une que j'ai en horreur car elle en abuse : "Last but not least".

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Coup de téléphone

Message  Ezéchiel le Ven 7 Nov 2008 - 18:22

Merci !
Après une journée un peu longue, quatre heures de cours (faits) le matin, quatre heures de cours (entendus) l'après-midi et peu de temps pour manger, enfin, sans vous faire pleurer, j'étais un peu fatigué, et voilà-ti pas que je rappelle ma ** qui se trouve au salon du livre de Brive.
Elle est devant le stand d'Amélie Nothomb (comme la moule... accrochée à son rocher) et me dit : "Tiens, je te la passe!" ("la" étant Amélie him... euh... herself)... Panique à bord du ciboulot (à mettre dans le Dicobounoume?).
Très exaltée (sans doute d'avoir l'honneur de me parler), elle me parle à toute vitesse pendant 30 secondes, 1 minute peut-être (on ne se rend pas bien compte, vous savez!) et moi je réponds ce que je peux, comme je peux, notamment que ma cave à champagne est vide...
Elle ne se remplira que si elle vient me voir (comme si qu'elle le ferait!)
Bon, j'en passe (et des meilleures).
Je passe à ses yeux pour un monstre de sobriété, un phénomène de foire aux eaux minérales.
Je suis pas loin d'être la lie de sa société.
Moi, je suis bien content de l'avoir eue au téléphone.
Merci encore !

Ezéchiel, le roi des imposteurs.

Ezéchiel
Vergilius' forest

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 08/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie et moi

Message  Kashima le Dim 9 Nov 2008 - 20:01

Pour Amélie, je suis sûre que tu feras l'effort de boire!


Dernière édition par Kashima le Mar 14 Aoû 2012 - 10:26, édité 1 fois

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Sobre j'étais

Message  Ezéchiel le Mar 11 Nov 2008 - 17:59

Sobre je suis, sobre je serai!
Amélie ou pas!

Ezéchiel
Vergilius' forest

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 08/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie et moi

Message  Kashima le Mar 11 Nov 2008 - 19:22

Et j'en suis fière! proud


Dernière édition par Kashima le Mar 14 Aoû 2012 - 10:26, édité 1 fois

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie et moi

Message  chercheusedor le Ven 6 Mar 2009 - 19:06

C'est injuste, j'ai plein de bouteilles de Ruinart rosé et pourtant Amélie ne m'appelle pas...

chercheusedor
L'antichambre

Nombre de messages : 173
Age : 53
Localisation : Paris, close to the fleuve.
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi l'avoir oublié?

Message  Ezéchiel le Mer 18 Mar 2009 - 13:34

Ni d'Eve ni d'Adam bien sûr!

Ezéchiel
Vergilius' forest

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 08/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie et moi

Message  Kashima le Mer 18 Mar 2009 - 14:01

Je ne pouvais pas tout mettre. C'est vraiment ton préféré?
Pas moi...
Je l'aime bien, mais pas au point de Mercure, Le Sabotage, Stupeur ou Métaphysique.

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie et moi

Message  Solene le Dim 6 Sep 2009 - 20:54

Mon exemplaire de Métaphysique des tubes étant, pour le moment, introuvable, j'ai acheté hier Le sabotage amoureux. Il m'a fallu quelques pages pour m'habituer à son style d'écriture, c'est surement pour cette raison que Métaphysique des tubes m'était tombé des mains il y a quelques années. Au bout de trois ou quatre pages, la lecture m'est soudain devenu plus facile, comme quand on pénètre dans une pièce sombre et qu'il faut du temps aux yeux pour s'habituer. Ca y est, je suis captivée, je vous donnerai mes impressions quand j'aurai terminé ma lecture.

Solene
Les limbes

Nombre de messages : 301
Age : 30
Localisation : Clermont Ferrand / Montluçon
Date d'inscription : 03/10/2008

http://solene03410.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie et moi

Message  Kashima le Dim 6 Sep 2009 - 21:04

:hourra:

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Sabotage!

Message  Kashima le Mar 8 Sep 2009 - 16:31

Les débuts de livres d'Amélie sont souvent spéciaux. Si tu lis Biographie de la Faim, tu te demandes où elle va durant le premier chapitre, c'est déroutant (un peu comme cette balade à cheval/vélo dans le Sabotage!).
Ce livre est un de mes préférés, avec deux autres de veine autobiographique (Métaphysique des Tubes et Stupeur et Tremblements).
En plus "fictionnels", j'ai un faible pour Mercure et les Catilinaires - et la fan de Mylène qu'est Cris saurait reconnaître notre chère chanteuse dans Attentat...

J'attends tes impressions...

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amélie et moi

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:51


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum