Joseph Sheridan Le Fanu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Joseph Sheridan Le Fanu

Message  Kashima le Lun 10 Aoû 2009 - 10:15

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Un de mes auteurs préférés du genre. Rien de tel que de lire un bon gros roman gothique pendant les vacances d’été. Je me suis régalée l’an passé avec Le Moine et Les Mystères d’Udolf. Cette année, je me suis lancée dans L’Oncle Silas qui est paru plus tard que ces romans et qui en est un prolongement.


La narratrice a 18 ans. Elle est orpheline de mère, vit avec son père dans un château. Il engage comme gouvernante Mme de la Rougierre, une Française louche et qui semble vouloir du mal à la jeune fille. A la mort de son père, elle est confiée à son vieil oncle Silas qu’elle n’a jamais vu et qui vit reclus depuis qu’on l’a accusé d’un meurtre.
On retrouve le même ton, moins plaintif cependant, que celui de l’héroïne de Radcliffe, mais il se passe moins de choses, l’ambiance n’est pas aussi sombre et les événements mystérieux moins nombreux.
Mr Ruthyn, le défunt, est swedenborgien. C’est un mouvement religieux qui développe l'idée que notre monde n’est que le reflet du monde réel qu’on ne voit qu’après sa mort.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Je retranscris ici de magnifiques passages sur la mort, d’une justesse étonnante :

« Les morts désorganisent terriblement nos habitudes dans la mesure où ils disparaissent de notre avenir terrestre et que, pour les retrouver, il nous faut nous tourner exclusivement vers le passé. Quelqu’un les a effacés sur le chemin de l’avenir qui s’ouvre devant nous. » (162)

« L’être tant aimé quitte le domicile sans un adieu, avec la promesse qu’il n’en franchira plus jamais le seuil. Désormais, il dormira au dehors, loin de tous, délaissé, pendant les oppressantes chaleurs de l’été, pendant les jours de neige, les nuits de tempête, sans lumière, sans chaleur, sans une voix. Oh ! Mort, reine des terreurs ! » (201-202)


J’aime Le Fanu, son écriture, les ambiances qu’il crée. J’ai lu avec plaisir ce roman, mais je dois dire que je reste un peu sur ma faim : « tout ça pour ça »… L’intrigue est comme un pétard mouillé, on se dit qu’il n’y avait pas besoin d’en faire tant pour cela. Même la méchante Rougierre se trouve évacuée sans qu’on ne sache réellement quel était son rôle et son intérêt (alors que c’est un des personnages piliers de l’histoire…).

Ce qui est agréable, dans ce livre, c’est la compagnie de la narratrice, sa façon de nous raconter sa vie de tous les jours sans qu’il y ait de choses aussi extraordinaires que cela.
Je conviendrai que L’Oncle Silas ne vaut pas le bon vieux Moine ou Le Château d’Otrante. Je me réserve pour bientôt Melmoth de Maturin et sans doute d’autres Radcliffe s’ils sont édités.

Une petite comptine à retenir, sur la femme cochon qu’entonne, au cours d’une promenade, Madame, la gouvernante, sur le chemin du cimetière et qui nous renseigne un peu plus sur son personnage (53-54):

« Cette dame n’était ni cochon ni femme
Elle n’était pas faite sur un modèle humain ;
Ni vivante, ni morte.
Sa main et son pied gauches étaient chauds au toucher ;
Main et pied droits, comme chair de cadavre !
Elle chantait comme un glas – dong ! dong ! dong !
Les cochons avaient peur, et la regardaient de loin ;
Les femmes la craignaient, et restaient bien au loin.
Elle pouvait rester sans dormir un an et un jour,
Dormir comme cadavre, un mois et plus.
Nul ne savait de quoi elle se nourrissait –
De glands ? De chair ?
On racontait qu’elle était une des possédées du goret
Qui nageaient sur le lac de Génésareth.
Corps bâtard et démon dans l’âme,
Ne serait-elle la femme du Juif Errant,
Et n’aurait-elle pas mangé du porc malgré la loi ?
Cette face de cochon qu’elle montre
Serait sa honte d’aujourd’hui,
Son châtiment de demain. »


Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum