L'amour et Alberoni

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'amour et Alberoni

Message  Kashima le Mar 26 Mai 2009 - 17:49

Je commence par Le Choc amoureux de Francesco Alberoni, qui raconte les mécanismes de l'amour naissant (innamoramento en italien) :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


En commande :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le Choc amoureux - Je t’aime

Message  Kashima le Lun 10 Aoû 2009 - 10:20

Dans Le Choc amoureux (Innamoramento, livre qui a inspiré un album de Mylène Farmer), Alberoni tente d’expliquer ce qu’est « l’amour naissant ». Il le compare à une révolution. Tout n’est pas toujours passionnant dans ce livre auquel je reprocherais d’être un peu trop « hétérosexuel ».
Dans Je t’aime, la passion amoureuse est analysée. Il est de nouveau question de l’innamoramento, traduit cette fois par « énamourement ».

« Quand devient-on amoureux ? » Quand on a « accumulé un tel refus du passé et un tel désir de vivre, un tel élan vital qu’ils rendent possibles un nouveau bond en avant, une nouvelle renaissance… » (31)
Alberoni dit qu’on ne peut tomber amoureux en état dépressif car on est privé de cet élan vital ; on ne le peut pas non plus si l’on est déjà amoureux de quelqu’un.
Sans l’être aimé, « l’esprit se vide de tout désir, se pétrifie. »
« Quand un être change, se transforme, (…) il se trouve souvent dans la condition de devenir amoureux." (34)

« De qui devenons-nous amoureux ? » est une autre question posée.
« L’individu ne devient pas amoureux de son passé, mais de son futur, de ce qu’il peut devenir. » (43)
L’amour naît dans la destruction involontaire : « Celui qui devient amoureux ne veut pas faire de mal. Mais, pour réaliser son rêve, (…) il peut en faire. Il peut blesser des êtres qui, il y a peu de temps encore, lui étaient chers. Leur causer une terrible douleur, leur briser le cœur. » (75)

J’avoue qu’en lisant ce livre, je cherche toutes les identifications possibles à mon « énamourement »…
Alberoni donne différents indices pour être sûr que l’amour naissant est vrai. Il explique que, dans trois cas, il peur ne pas être solide :

- S’il est juste le résultat du principe de plaisir ;
- S’il est un amour seulement mu par la peur de la perte ;
- S’il est un amour idolâtre.

Voici quelques-unes des preuves, parmi les vingt qu’il fournit, du vrai énamourement (85-95):
1) L’impression de vivre une libération et une renaissance
2) Voir l’être aimé comme unique
3) Sentir son destin qui s’accomplit
4) Trouver que cet amour est une grâce et un don
5) La capacité à transfigurer (non à idéaliser) l’autre, c’est-à-dire qu’en le découvrant peu à peu, même ses défauts sont acceptés et aimés

Pour passer de l’énamourement à l’amour, le couple subit une série d’épreuves : celles de vérité (vérifier que l’on aime vraiment en s’éloignant, par exemple), celles de réciprocité et celles de projet (savoir si les projets individuels concordent…) (205-209)

Le mariage, pour le couple, est une objectivation de son amour qui s’institutionnalise et n’est plus renfermé sur lui-même. Il a une preuve extérieure.

J’ai abandonné avant la fin car j’ai eu une impression de rabâchage au bout d’un moment. J’attendrai un peu pour lire le volet L’Érotisme, je crains d’y retrouver les mêmes choses, comme si ces théories sur l’amour tournaient en rond. Quelques pages du Choc amoureux auraient suffi. Les développements d’Alberoni m’ont donné parfois l’impression de lire une idée étayée en plusieurs tomes… Cela manque un peu de fond, de "science".

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Albinoni

Message  Invité le Sam 7 Aoû 2010 - 16:20

Je crois que je préfère son Adagio.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour et Alberoni

Message  Kashima le Sam 7 Aoû 2010 - 16:54

Je ne sais pas lire ces liens...

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour et Alberoni

Message  Kashima le Dim 8 Aoû 2010 - 23:28

Et moi j'aime bien son blog.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour et Alberoni

Message  Invité le Dim 8 Aoû 2010 - 23:36

MDR!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Alberoni

Message  Invité le Ven 13 Aoû 2010 - 19:38

J'ose l'avouer, je ne connaissais pas cet auteur mais en lisant ton résumé, ce qu'il dit de l'amour..., je constate que je n'ai rien perdu car quelle banalité, en effet! Il rabâche, comme tu dis!
Pas dans mes pense-bête, alors!...bien que... un pense-bête peut aussi faire "penser" à ce qui n'est pas à penser...le mot" bête" serait ici approprié.
Je préfère mes amours durassiennes au risque de devenir bouffie, dépressive, alcoolique et laide...De la beauté en péril, je suis "encore" fort éloignée mais qui connaît la période d'incubation? ahaha

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour et Alberoni

Message  Kashima le Ven 13 Aoû 2010 - 21:15

Smile)))
Duras et l'amour, c'est autre chose. Le premier tome m'avait plu, la suite était une accumulation de banalités... Déçue!

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour et Alberoni

Message  Invité le Sam 14 Aoû 2010 - 0:38

Duras en deux phrases ..

Enigma, je suis ravi d'apprendre que tu n'es ni alcoolique, ni bouffie, et encore moins dépressive...

Maintenant, j'espère que tu as aussi de l'humour...(hihihih)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour et Alberoni

Message  Kashima le Sam 14 Aoû 2010 - 11:02

Enigma a écrit:
Je préfère mes amours durassiennes au risque de devenir bouffie, dépressive, alcoolique et laide...De la beauté en péril, je suis "encore" fort éloignée mais qui connaît la période d'incubation? ahaha

:ptdr:
L'incubation de la laideur, en voici un joli sujet!

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour et Alberoni

Message  Invité le Sam 14 Aoû 2010 - 11:10

Je ne crois pas trop au principe de "l'incubation", quoique... ; je dirais plutôt que la laideur, quand elle est présente en quelqu'un, finit par s'extérioriser... (ça me rappelle une pub de Danone...)

Tiens, au fait, dans les contes de fées, c'est le contraire : c'est la beauté qui finit par s'extérioriser, avec le crapeau qui se transforme en Prince Charmant ; le contraire de la vie en somme!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la maladie durassienne

Message  Invité le Sam 14 Aoû 2010 - 11:28

Duras en 2 phrases...au moins la concision sans redondances qui ferait honneur à Duras avec son écriture blanche...Yourcenar aurait besoin de 2 pages...Ma prédilection pour la sobre élégance!
De l'humour? S'il es synonyme d'esprit et noir, oui!
L'incubation de la laideur?
Pourquoi un tel sujet, comme dirait Verbatim?
Je ne suis pas concernée!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour et Alberoni

Message  Invité le Sam 14 Aoû 2010 - 11:37

Ne prends pas la mouche Enigma.
Le problème des forums, c'est qu'ils permettent assez peu de nuances...

Allez, la musique adoucissant les moeurs...:

http://www.youtube.com/watch?v=ekQZPozjCX8

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour et Alberoni

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:48


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum