Tabou : la souffrance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tabou : la souffrance

Message  Kashima le Sam 29 Nov 2008 - 17:51

Ed me montre des horreurs que je relaterai ici. On en apprend, des choses! afraid

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Kashima le Lun 1 Déc 2008 - 15:49, édité 1 fois

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tabou : la souffrance

Message  Johnny le Sam 29 Nov 2008 - 21:30

Tes élèves savent-ils que derrière leur respectable, pédagogique et adorable professeur de lettres classiques se cache une fana de films d'horreur à tendance gore ? Smile

Johnny
Les Hérétiques

Nombre de messages : 1018
Age : 32
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 05/10/2008

http://www.sharemangas.com/index.php?app=blog&module=display

Revenir en haut Aller en bas

La suspension

Message  Kashima le Sam 29 Nov 2008 - 21:39

:confus:
Heureusement que non, pour ma crédibilité! lol


Je disais donc que nous avons regardé plusieurs émissions de "Tabou", une émission qui passe sur National Geographic et qui montre comment les hommes se font souffrir dans les différents pays, par tradition, pour l'esthétique ou pour se dépasser.

Tout commence en Australie, par la "suspension". J'ignorais cette pratique qui consiste à se hameçonner avec de gros crochets et à se faire suspendre. Il paraît que la dopamine se diffuse dans le cerveau et provoque le plaisir. L'association de Melbourne s'appelle "The Hanged man". Voici le site :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il arrive parfois que les crochets déchirent la chair mais, en principe, les crochets sont gros et placés de sorte que le nombre empêche la déchirure...

Âmes sensibles...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [URL=http://imageshack.us][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Dernière édition par Kashima le Jeu 25 Fév 2010 - 10:45, édité 2 fois

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

La peau de crocodile

Message  Kashima le Lun 1 Déc 2008 - 8:34

Parmi ces multiples épisodes que nous avons regardé, il me semble que le comble de la souffrance que peut s'infliger l'homme au nom des traditions est la scarification, je veux parler de la tribale, de la scarification initiatique qui fait de l'enfant un homme.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Vers 18 ans, les hommes d'une tribu d'Éthiopie (je crois, je ne me souviens plus du nom exact) sont amenés dans la "maison des hommes", cachée du regard des femmes et des non initiés. De l'extérieur, on croit que le crocodile géant va les avaler.
Ils resteront entre ces murs plusieurs semaines, le temps que leurs plaies cicatrisent : en effet, les jeunes hommes vont subir, durant deux heures, une mutilation de toute leur peau (dos, torse, fesses...). On les scarifie afin que leur peau ressemble à une peau de crocodile. La souffrance a l'air atroce. Même à regarder, c'est horrible...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Voici quelques exemples. Il faut pourtant s'imaginer que, dans la tribu du reportage, c'est tout le corps qui subit la scarification :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Autre exemple qui n'est pas celui de cette tribu, mais qui donne un aperçu de l'étendue de la scarification :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tabou : la souffrance

Message  Solene le Lun 1 Déc 2008 - 19:29

Brrrrr, les gens qui s'accrochent me donnent froid dans le dos. Je souffre déja atrocement quand j'accroche mon piercing par maladresse. lol

Solene
Les limbes

Nombre de messages : 301
Age : 30
Localisation : Clermont Ferrand / Montluçon
Date d'inscription : 03/10/2008

http://solene03410.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tabou : la souffrance

Message  Kashima le Lun 1 Déc 2008 - 21:26

Un piercing, c'est le début d'une cascade vers la suspension!

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tabou : la souffrance

Message  Edlinka le Mer 3 Déc 2008 - 23:11

Kashima a écrit:Ed me montre des horreurs que je relaterai ici. On en apprend, des choses! afraid

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je te cultive!!!lol

Ah la la la douleur que ferions-nous sens elle! FQ

Edlinka
Les limbes

Nombre de messages : 325
Age : 34
Date d'inscription : 01/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Repassage des seins

Message  Kashima le Jeu 4 Déc 2008 - 7:00

Émissions très intéressantes, j'ai appris beaucoup de choses dont celle-ci : le repassage des seins.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Cette coutume barbare consiste, pour une mère, dès l'apparition des seins de sa famille, synonyme de puberté et de transformation en femme, à les faire disparaître momentanément. la mère de la jeune fille, tous les jours, chauffe un énorme morceau de bois et aplatit, tasse pendant deux heures de suite, les seins naissants de sa fille.
Le procédé est très douloureux et laisse des traces à jamais car, si la poitrine disparaît un temps, elle revient, et les femmes victimes de ce "repassage" souffrent de douleurs toute leur vie.
Dans le documentaire, on explique que les femmes ont peur de voir leurs filles se marier trop tôt et perdre leur possibilité d'émancipation...

Cela est pratiqué au Cameroun. on en trouve des occurrences sur Google, par exemple voici ce qu'en dit Wikipedia :

"Le repassage des seins est une pratique traditionnelle répandue notamment au Cameroun (où près d'un quart des femmes l'auraient subi) visant à freiner le développement de la poitrine des jeunes filles par un "massage" réalisé avec des objets chauffés (pierre à écraser, pilon, spatule, etc.) ou non (pétrole, herbes, serres seins, etc.). Cette pratique, moins médiatisée que l'excision (d'autant qu'elle n'engage généralement que la mère et la fille), ne constitue pas moins un traumatisme psychologique et physique pour certaines de celles qui en ont été victimes , il favoriserait , entre autre , le développement du cancer du seins.

Le but (théorique) du repassage des seins n'a rien de religieux, il est de retarder le passage à l'adolescence des jeunes filles afin que les garçons ne soient pas attirés par elles, qu'elles n'aient pas une sexualité précoce et qu'elles soient sérieuses dans leurs études."

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Body branding

Message  Kashima le Sam 6 Déc 2008 - 9:25

Autre souffrance, cette fois occidentale : la brûlure au 3ème degré pour décorer son corps.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Certaines personnes modifient leur corps par le tatouage, la scarification.... Elles choisissent aussi parfois un moyen plus douloureux qui est celui de la brûlure, comme celle qu'on inflige aux bêtes pour les marquer, ou celle qu'on infligeait aux esclaves. (A ce propos, je n'ai jamais rien lu sur le marquage des déportés durant la Seconde Guerre Mondiale : était-ce un tatouage ou un marquage au fer? Car, si c'est un tatouage, cela demande du temps. A quel moment cela était-il fait?)

Qu'est-ce qui pousse ces personnes à en venir à ce procédé douloureux? Outre le fait de modifier leur corps, ils ont l'impression de se dépasser en supportant une souffrance extrême.
Le fer est chauffé à 650° : quand il touche la peau, il détruit immédiatement l'épiderme et les nerfs.
L'opération durant plus d'une demi-heure, le corps peut mal réagir, le marqué au fer perdre connaissance...
On appelle cela le body branding :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sur le site Imperial Body Art, on a un aperçu de toutes ces pratiques (tatouage, suspension, branding...) :

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tabou : la souffrance

Message  Solene le Sam 6 Déc 2008 - 14:07

J'ai beau essayer d'avoir l'esprit ouvert, se bruler volontairement me dépasse vraiment. Je crois qu'il n'y a pas de douleur plus intence que celle infligée par les brulures et je ne comprend vraiment pas comment une personne saine d'esprit peur vouloir souffrir autant.

Pour les déportés il me semnle que c'était des tatouages mais je ne sais pas exactement quand ils étaient fait.

Solene
Les limbes

Nombre de messages : 301
Age : 30
Localisation : Clermont Ferrand / Montluçon
Date d'inscription : 03/10/2008

http://solene03410.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tabou : la souffrance

Message  Kashima le Sam 6 Déc 2008 - 15:22

Je suis d'accord avec toi, cela me dépasse, cette volonté de souffrir autant, alors que dans la vie, on a déjà de multiples occasions de subir la souffrance...

Pour les déportés, je n'arrive pas à imaginer comment ils étaient tatoués, car cela devait prendre un temps fou... Ca m'étonne que les nazis, vu leur absence d'humanité, n'aient pas utilisé le fer rouge...

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tabou : la souffrance

Message  Invité le Sam 6 Déc 2008 - 15:32

J'ai mal rien que de voir les photos emu

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tabou : la souffrance

Message  Kashima le Sam 6 Déc 2008 - 15:43

Imagine l'odeur de la chair brûlée! :hirsute:

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tabou : la souffrance

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:14


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum