Homophobie dans le monde

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Homophobie dans le monde

Message  Kashima le Jeu 27 Nov 2008 - 9:25

Kurdistan

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Lu sur tetu.com :

Un journaliste du Kurdistan irakien a été condamné lundi à six mois de prison pour avoir écrit un article sur l'homosexualité. Le Dr Adel Hussein, journaliste et médecin, a commencé à purger sa peine dans la prison centrale d'Erbil (capitale de la région).

L'Union des journalistes a condamné cette décision de justice et demandé aux autorités kurdes d'Irak d'intervenir. «Nous ne savons toujours pas qui a porté plainte», a-t-il ajouté. «Je lui ai rendu visite hier en prison, il ne le sait pas non plus», a ajouté M. Kamal.

L'an dernier, Adel Hussein avait publié dans Hawlati al-Kurdiyah, un journal indépendant de Souleimaniyeh, seconde ville de la région autonome, un article sur les relations sexuelles entre homosexuels. Il lui avait alors été reproché d'encourager l'homosexualité.

Selon une loi récemment votée par le parlement du Kurdistan irakien, la détention de journalistes à cause de leurs écrits est interdite, mais ils peuvent être condamnés à des amendes s'ils sont reconnus coupables.

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie dans le monde

Message  Johnny le Jeu 27 Nov 2008 - 18:20

Sans commentaire... Six mois pour ça, quels crétins...

Johnny
Les Hérétiques

Nombre de messages : 1018
Age : 32
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 05/10/2008

http://www.sharemangas.com/index.php?app=blog&module=display

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie dans le monde

Message  Invité le Ven 28 Nov 2008 - 17:44

C'est triste et grave de voir que des choses pareilles se produisent encore de nos jours... :/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie dans le monde

Message  Kashima le Sam 29 Nov 2008 - 17:53

Dans les parties du monde dirigées par les musulmans, ce n'est pas près de s'arranger... :/

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie dans le monde

Message  Johnny le Sam 29 Nov 2008 - 20:36

Kashima a écrit:Dans les parties du monde dirigées par les musulmans, ce n'est pas près de s'arranger... :/
C'est surtout quand ils appliquent tout ou partie de la charia... Par contre, en Indonésie, le plus grand pays musulman du monde, l'homosexualité n'est pas criminalisée...

Petit tour du monde sur le sujet :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Johnny
Les Hérétiques

Nombre de messages : 1018
Age : 32
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 05/10/2008

http://www.sharemangas.com/index.php?app=blog&module=display

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie dans le monde

Message  Kashima le Sam 29 Nov 2008 - 21:40

En Guyane, prison à vie???

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie dans le monde

Message  Johnny le Sam 29 Nov 2008 - 22:04

C'est l'ex-colonie britannique, pas le DOM français.^^
C'est un pays dont je ne connais pas grand-chose...

Johnny
Les Hérétiques

Nombre de messages : 1018
Age : 32
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 05/10/2008

http://www.sharemangas.com/index.php?app=blog&module=display

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie dans le monde

Message  Kashima le Dim 30 Nov 2008 - 9:05

Ah, d'accord...

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

France culture - homophobie

Message  Kashima le Jeu 4 Déc 2008 - 18:41

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Il faut absolument écouter cette émission sur l'homophobie diffusée sur France culture entre 17h et 18h aujourd'hui! Très intéressant! Surtout cette distinction entre la phobie et l'idéologie.
Je vous donne le lien du podcast :
Les nouveaux chemins de la connaissance


Je l'ai réécoutée à l'instant. Les invités étaient :

Louis-Georges Tin. Ancien élève de l'ENS, agrégé et docteur ès-lettres, maître de conférences à l'IUFM d'Orléans, il vient nous parler du "Dictionnaire de l'homophobie", préfacé par Bertrand Delanoë (Puf). (et fondateur la la journée de lutte contre l'homophobie)

Eric Fassin. Sociologue, professeur agrégé à l'ENS, chercheur à l'IRIS, CNRS, EHESS, il vient nous parler de son livre "L'inversion de la question homosexuelle" (Amsterdam 2008).


Le discours de Louis-Georges Tin est si logique, si sensé, que je ne comprends même pas quels arguments les homophobes pourraient lui opposer.
Vous verrez dans l'un des commentaires d'une certaine Véronique, que je reproduis plus bas, qu'on peut encore ouvertement être homophobe, parler de peste brune, alors que le raciste, l'antisémite, ont tendance à se cacher. Être homophobe est encore une opinion de nos jours : "J'ai le droit d'avoir mon avis, de dire que je ne supporte pas les homosexuels, je peux quand même avoir mon opinion!". C'est un truc qui me met hors de moi.


Voici quelques réactions lues sur le site de France Culture :

bonjour,

Réalisez-vous qu'un discours pro homosexualité tel que je l'entends aujourd'hui encore, tellement "parisien", évidemment anti catho et Vatican (le bouc émissaire tout trouvé d'un mal être?!), ne sert évidemment pas la cause... Je suis triste d'entendre une telle misère aussi doctement énoncée.
Serge

Merci Messieurs Fassin et Tin pour ce dont vous faisiez cas à propos de la psychanalyse. J'ajoute qu'à l'heure actuelle des psychanalystes (et non la psychanalyse: c'est une question de lecture!) sont frileux de l'engagement politique. Lacan avait signifié: "l'indifférence pour quiconque en matière politique est exclu". Je dirai moi même suspecte. Oui, la psychanalyse n'est pas là pour dire à la société, aux lois sociales, aux lois comment agir. Elle en est même profondément exclue. Les psychanalystes eux (?)Son cadre de réflexion, son enseignement a affaire à des femmes et des hommes qui s'en saisissent. Je me rends compte du caractére inutile de ce propos, vous l'avez bien mieux dit que moi. Merci à vous deux et à B.Delanoe. N.P

Bravo pour cette émission sur l'homophobie. Aujourd'hui, je suis mariée, mais auparavant, j'ai vécu pendant quinze ans avec une femme. J'ai eu beaucoup de mal à supporter ces gens qui pour me "rassurer" me disaient, quand ils apprenaient mon homosexualité, que cela ne les dérangeait absolument pas, qu'eux-mêmes avaient des amis homosexuels très sympathiques. J'avais le sentiment d'être seule au monde à trouver comme une forme de racisme dans ces propos a priori bienveillants. Je travaille, par ailleurs, dans un milieu professionnel où l'intolérance à l'égard de toutes formes de différences est de mise. Il m'arrive parfois d'être fatiguée par tant de stupidité. Merci à vous et à vos invités. L'intelligence, la clarté de vos paroles me réconfortent quant à l'humanité et clarifie ma pensée. Merci, je me sens moins seule.

Il y a quelque chose d'insupportable dans cette forme d'émission où l'unanimisme docte des intervenants, thuriféraires de la dernière idéologie branchée qu'est l'homosexualisme ,interdit tout débat donc toute pensée. C'est donc bien le dernier totalitarisme qui s'annonce, avec l'homme Nouveau de la Grande Déconstruction, Après la peste brune qui s'en est pris aux pères et aux fils (des deux sexes, les fils sont les produits de la filiation), nous avons sa suite, la peste rose..Ce lobby très répandu parmi les universitaires médiocres qui y trouvent matière à exister , exerce une emprise médiatique si puissante qu'il a réussi à opérer une censure absolue sur l'oeuvre majeure du grand penseur érudit qu'est Pierre Legendre. Quand donc, Raphaël Enthoven, lui consacrerez vous une semaine des Chemins ?

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

La Rai se justifie

Message  Kashima le Lun 15 Déc 2008 - 10:32

La Rai, chaîne publique italienne, se justifie, suite aux coupures lors de la diffusion de Brokeback Mountain (tetu.com) :


La diffusion amputée du film Le secret de Brokeback Mountain a ridiculisé la télévision publique italienne, le directeur de la chaîne Rai Due, et l'Italie en général. Une tempête médiatique jamais vue auparavant qui a obligé la Rai à essayer d'expliquer l'incident concernant la censure présumée du film: «Il n'y a eu aucune censure, mais une série de hasard qui ont empêché la diffusion de la version originale de Brokeback Mountain» lit-on dans une note de son service de presse.

«Pour une diffusion éventuelle à n'importe quelle heure, nous avions demandé le visa au distributeur de la copie dans les salles italiennes, sans solliciter l'envoi de la version intégrale. En conséquence Rai Due, voulant diffuser la version intégrale, n'a pas vérifié que la copie dont elle disposait était celle qui avait obtenu le visa pour une diffusion sans obligation d'horaire.» Bref, la chaîne comptait diffuser le film dans son intégralité, mais quelqu'un se serait trompé de bobine. On est libre de les croire... Quoi qu'il en soit, le directeur de la Rai Due, Antonio Marano, s'est engagé à programmer une rediffusion du film sans coupures.

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

ONU, dépénalisation de l'homosexualité

Message  Kashima le Lun 22 Déc 2008 - 21:08

Je n'avais pas eu le temps de relayer cette information concernant la dépénalisation de l'homosexualité dans le monde et le discours prononcé par Rama Yade le 18 décembre 2008 à l'ONU. Cette déclaration est historique.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Rama Yade



Invoquant l'universalité des droits de l'homme, un tiers des pays du monde a lancé jeudi aux Nations unies, à New York, un appel historique à la dépénalisation universelle de l'homosexualité, malgré l'opposition active de plusieurs Etats arabes et du Vatican.

Cet appel dont Rama Yade, secrétaire d'Etat française aux droits de l'homme, est l'une des inspiratrices, a été lancé devant l'Assemblée générale de l'ONU par l'ambassadeur d'Argentine, Jorge Arguello, au nom de 66 pays, répartis sur les cinq continents, qui l'ont signé, soit un tiers des États membres (sur 192).

Cette déclaration politique, qui n'engage que ses signataires, n'a pas un caractère contraignant mais place la question des droits des homosexuels, lesbiennes, bi-sexuels et transgenres à l'ordre du jour de l'Assemblée de l'ONU.

Parmi les 66 signataires figurent notamment tous les pays de l'Union européenne, le Brésil, Israël et le Japon. Mais ni la Chine, ni les États-Unis, ni la Russie n'y ont adhéré.

L'appel se fonde sur le principe d'universalité des droits de l'homme, consacré dans la Déclaration universelle de ces droits, dont on célèbre le 60e anniversaire cette année, et qui prévoit en son article premier que «tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits».

Il réaffirme «le principe de non-discrimination qui exige que les droits de l'homme s'appliquent de la même manière à chaque être humain, indépendamment de l'orientation sexuelle ou de l'identité de genre».

Les 66 pays «condamnent les violations des droits de l'homme fondées sur l'orientation sexuelle ou l'identité de genre, où qu'elles soient commises».

Ils dénoncent en particulier «le recours à la peine de mort sur ce fondement, les exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires, la pratique de la torture et autres traitements ou peines cruels, inhumains et dégradants, l'arrestation ou la détention arbitraire et la privation des droits économiques, sociaux et culturels, notamment le droit à la santé».

Après cette lecture, le ministre des Affaires étrangères des Pays-Bas, Maxime Verhagen, et Mme Yade ont coprésidé une réunion de haut niveau afin de promouvoir cette déclaration.

«En ce XXIe siècle, comment accepter que des personnes soient pourchassées, emprisonnées, torturées et exécutées en raison de leur orientation sexuelle?» a lancé Mme Yade, qualifiant d'«historique» l'initiative des "66".

Elle a cependant reconnu que la tâche était «difficile», ayant pu constater, lors de la campagne pour l'adoption du texte, que celui-ci s'était «parfois heurté à l'incompréhension, voire à l'hostilité ouverte et au procès en sorcellerie».

«Les bûchers de l'intolérance sont partout et de toujours», a-t-elle ajouté avant de déplorer que l'homosexualité soit encore interdite et donc pénalisée dans 77 pays. La peine capitale est prévue dans 7 pays (Arabie Saoudite, Emirats Arabes Unis, Iran, Mauritanie, Nigeria, Soudan, Yémen).

Lors de la préparation de cette déclaration, plusieurs pays arabes et le Vatican ont manifesté leur hostilité au texte.

Pour le Vatican, la déclaration répond à l'objectif légitime de bannir la répression de l'homosexualité. Mais en condamnant les «discriminations» et «préjugés» concernant les homosexuels, il risque à ses yeux de favoriser le mariage gay, l'adoption par des couples du même sexe ou la procréation assistée pour les homosexuels.

M. Verhagen a pour sa part salué le fait que «pour la première fois dans l'histoire, un groupe important d'Etats membres s'est prononcé à l'Assemblée générale contre la discrimination fondée sur l'orientation sexuelle. Avec la déclaration d'aujourd'hui, a-t-il dit à la presse, cette question n'est plus un tabou aux Nations unies, elle est solidement inscrite à l'ordre du jour».


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Louis-Georges Tin

Cet appel à la dépénalisation universelle de l'homosexualité a été qualifié vendredi de «victoire pour les principes» et d'«étape» par des associations de défense des homosexuels.

«Le soutien apporté par 66 pays à une déclaration confirmant très clairement que les protections du droit humanitaire international incluaient l'orientation sexuelle et l'identité de genre est une grande victoire pour les principes de la Déclaration universelle des droits de l'Homme», estiment les signataires d'un communiqué commun.

Parmi eux figurent Amnesty International, Human Rights Watch, International lesbian, gay, bisexual and intersex association et le comité international pour une journée mondiale de lutte contre l'homophobie (Idaho).

«Ce qui semblait impossible ne l'est pas. C'est une étape, pas un aboutissement», a déclaré à la presse Louis-Georges Tin , de la Journée internationale des droits de l'homme. «C'est un tournant symbolique», a renchéri Jean-Pierre Dubois, président de la Ligue des droits de l'homme.

Interrogé sur l'absence des Etats-unis parmi les signataires, M. Tin a estimé que «l'administration Bush n'ayant jamais pris position, il n'y avait pas de raison que ça bouge, ce n'était donc pas une surprise». En revanche, «il est très probable qu'ils signeront dans les six mois suivant l'investiture de Barack Obama», a-t-il estimé.

Par ailleurs, le texte d'opposition signé par une soixantaine de pays, à l'initiative du Vatican et de l'Organisation de la conférence islamique (OCI) «a fait son effet mais pas que négatif: le rapport de force apparaît plus clairement», a estimé M. Tin.


Source : tetu.com



Je dis bravo à Rama Yade. proud
Comme quoi son secrétariat d'état est indispensable...
Petit rappel : Louis-Georges Tin est le créateur de la journée contre l'homophobie, le 18 mai.

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie dans le monde

Message  Johnny le Lun 22 Déc 2008 - 21:14

Voici un lien sur le refus des Etats-Unis de ratifier l'appel :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Johnny
Les Hérétiques

Nombre de messages : 1018
Age : 32
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 05/10/2008

http://www.sharemangas.com/index.php?app=blog&module=display

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi les USA?

Message  Kashima le Lun 22 Déc 2008 - 21:19

Explication donnée par Têtu, redonnée dans Rue89 sur le refus des Etats-Unis :

"Il n'y a aucune justification juridique à cette décision: il y a cinq ans, la Cour suprême américaine a interdit toute pénalisation de l'homosexualité aux Etats-Unis.
Expliquer que la question relève de la compétence des Etats, et non de l'Etat fédéral, n'a pas de sens: les droits de l'homme relèvent toujours de l'Etat fédéral. En réalité, nous sommes dans une période de transition, entre deux administrations. Il semble que l'administration sortante n'ait pas envie, juste avant de quitter le pouvoir, de donner le signal d'un soutien clair aux droits des homosexuels."

Obama va nous régler tout ça!

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie dans le monde

Message  Johnny le Lun 22 Déc 2008 - 21:31

Kashima a écrit:

Obama va nous régler tout ça!
Pas trop d'enthousiasme... Souviens-toi de Clinton, ça s'est terminé par le don't ask, don't tell !


Dernière édition par Johnny le Lun 22 Déc 2008 - 21:33, édité 1 fois

Johnny
Les Hérétiques

Nombre de messages : 1018
Age : 32
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 05/10/2008

http://www.sharemangas.com/index.php?app=blog&module=display

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie dans le monde

Message  Kashima le Lun 22 Déc 2008 - 21:33

J'ai toujours tendance à m'emballer et à trop y croire!

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

puritanisme

Message  Invité le Lun 22 Déc 2008 - 22:07

quand on connait le puritanisme à l'américaine et la place importante
de la religion dans la société on peut se montrer assez sceptique!

en tout cas bravo rama yade

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie dans le monde

Message  Kashima le Lun 22 Déc 2008 - 22:10

Pour Rama, hip hip hip...! :bravo:

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie dans le monde

Message  Johnny le Lun 22 Déc 2008 - 22:23

Oui, on peut la louer pour ce geste, plus louable que ses propos de mars où elle accusait la gauche de racisme...

M'est avis que ton beau-frère, Kashima, va pas tarder à chanter ses louanges...

Johnny
Les Hérétiques

Nombre de messages : 1018
Age : 32
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 05/10/2008

http://www.sharemangas.com/index.php?app=blog&module=display

Revenir en haut Aller en bas

Don du sang

Message  Kashima le Jeu 15 Jan 2009 - 9:18

Une chose inacceptable, une discrimination insupportable : interdisons aux Noirs de donner leur sang, aussi, sous prétexte que la population africaine est celle qui est la plus touchée par le SIDA!
Il faut croire qu'ils n'en manquent pas, de sang. Ils peuvent toujours attendre après le mien. :colere:
C'est laisser croire que ce sont les gays qui transmettent le SIDA!


Dans un entretien à Libération publié aujourd'hui, mercredi 14 janvier, la ministre de la Santé Roselyne Bachelot évoque un nouvel arrêté encadrant les dons du sang. Elle en profite pour justifier le maintien de l'interdiction des don du sang de la part des hommes ayant eu des rapports sexuels avec un homme. Et confirme donc l'interdiction faite aux homos, malgré sa déclaration, en 2007, exprimant son «souhait que la population homosexuelle puisse y accéder» (lire article du 27 novembre 2007). «C'est vrai qu'au début, la question s'était de nouveau posée, j'avais clairement demandé à ce que l'on étudie la possibilité de revenir sur cette contre-indication» déclare aujourd'hui la ministre, qui estime que «tout le monde connaît (son) engagement personnel».

Toujours dans cette nouvelle interview, Roselyne Bachelot évoque les analyses des experts qu'elle a sollicités à partir de fin 2007 en matière de risques liés au sida: «D'abord, rapporte-t-elle, il y a une période muette de plusieurs jours, entre le moment où la personne a été en contact avec le virus et le moment où le virus circule dans le sang et devient donc détectable. Ce qui pose un vrai problème. Ensuite, les données épistémologiques sont incontestables: entre 10 et 18% des gays sont contaminés, alors que ce pourcentage est de 0,2% pour les hétérosexuels. Les situations épidémiques ne sont pas les mêmes. Il y a un risque, et ce risque est trop élevé. D'où le maintien de cette contre-indication.»

«Ce n'est pas une option philosophique, c'est un e question de sécurité transfusionnelle» ajoute-t-elle, se défendant de toute homophobie alors que le journaliste précise que sa déclaration «risque de choquer certaines associations». «Actuellement, je ne peux pas faire courir ce risque aux malades, répond la ministre. Mais on surveille et, s'il y a des changements, on fera évoluer la réglementation.»

Act-Up Paris a aussitôt réagi à ces déclaration. L'association de lutte contre le sida estime que l'interdiction n'est «pas sanitairement justifiée» car «si la prévalence est en effet plus forte chez les gays, les nouvelles contaminations concernent désormais davantage les hétérosexuels». Elle «dénonce la décision prise par Roselyne Bachelot et exige l'ouverture du don du sang aux homosexuels», et souhaite «l'élaboration d'un questionnaire préalable au don du sang basé sur des données fiables et non discriminatoires de santé publique».

De son côté, Homosexualités et socialisme dénonce: «La ministre ne respecte pas ses engagements de 2007. (…) L'amalgame entre séropositivité et homosexualité est dévastateur pour la population LGBT -en particulier pour les plus jeunes. La lutte contre l'homophobie sur le territoire nécessite des actions symboliques d'intégration et de responsabilisation.»

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie dans le monde

Message  Johnny le Jeu 15 Jan 2009 - 18:36

C'était bien la peine qu'elle se batte pour le PACS, tiens !
Il s'agit d'une interdiction ridicule, d'autant qu'il me semble que tous les sangs transfusés sont contrôlés depuis 1985 !

Johnny
Les Hérétiques

Nombre de messages : 1018
Age : 32
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 05/10/2008

http://www.sharemangas.com/index.php?app=blog&module=display

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie dans le monde

Message  Kashima le Jeu 15 Jan 2009 - 19:40

Oui... Je crois qu'elle est bien embêtée surtout, car elle doit être coincée...

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie dans le monde

Message  Johnny le Jeu 22 Jan 2009 - 22:13

Kashima a écrit:
Une chose inacceptable, une discrimination insupportable : interdisons aux Noirs de donner leur sang, aussi, sous prétexte que la population africaine est celle qui est la plus touchée par le SIDA!
Il faut croire qu'ils n'en manquent pas, de sang. Ils peuvent toujours attendre après le mien. :colere:
C'est laisser croire que ce sont les gays qui transmettent le SIDA!


Dans un entretien à Libération publié aujourd'hui, mercredi 14 janvier, la ministre de la Santé Roselyne Bachelot évoque un nouvel arrêté encadrant les dons du sang. Elle en profite pour justifier le maintien de l'interdiction des don du sang de la part des hommes ayant eu des rapports sexuels avec un homme. Et confirme donc l'interdiction faite aux homos, malgré sa déclaration, en 2007, exprimant son «souhait que la population homosexuelle puisse y accéder» (lire article du 27 novembre 2007). «C'est vrai qu'au début, la question s'était de nouveau posée, j'avais clairement demandé à ce que l'on étudie la possibilité de revenir sur cette contre-indication» déclare aujourd'hui la ministre, qui estime que «tout le monde connaît (son) engagement personnel».

Toujours dans cette nouvelle interview, Roselyne Bachelot évoque les analyses des experts qu'elle a sollicités à partir de fin 2007 en matière de risques liés au sida: «D'abord, rapporte-t-elle, il y a une période muette de plusieurs jours, entre le moment où la personne a été en contact avec le virus et le moment où le virus circule dans le sang et devient donc détectable. Ce qui pose un vrai problème. Ensuite, les données épistémologiques sont incontestables: entre 10 et 18% des gays sont contaminés, alors que ce pourcentage est de 0,2% pour les hétérosexuels. Les situations épidémiques ne sont pas les mêmes. Il y a un risque, et ce risque est trop élevé. D'où le maintien de cette contre-indication.»

«Ce n'est pas une option philosophique, c'est un e question de sécurité transfusionnelle» ajoute-t-elle, se défendant de toute homophobie alors que le journaliste précise que sa déclaration «risque de choquer certaines associations». «Actuellement, je ne peux pas faire courir ce risque aux malades, répond la ministre. Mais on surveille et, s'il y a des changements, on fera évoluer la réglementation.»

Act-Up Paris a aussitôt réagi à ces déclaration. L'association de lutte contre le sida estime que l'interdiction n'est «pas sanitairement justifiée» car «si la prévalence est en effet plus forte chez les gays, les nouvelles contaminations concernent désormais davantage les hétérosexuels». Elle «dénonce la décision prise par Roselyne Bachelot et exige l'ouverture du don du sang aux homosexuels», et souhaite «l'élaboration d'un questionnaire préalable au don du sang basé sur des données fiables et non discriminatoires de santé publique».

De son côté, Homosexualités et socialisme dénonce: «La ministre ne respecte pas ses engagements de 2007. (…) L'amalgame entre séropositivité et homosexualité est dévastateur pour la population LGBT -en particulier pour les plus jeunes. La lutte contre l'homophobie sur le territoire nécessite des actions symboliques d'intégration et de responsabilisation.»


Suite (et fin ?) de l'histoire...

Le journal officiel a publié ce 18 janvier un arrêté fixant une fois pour toute l'interdiction pour un homo de donner son sang.

C'est le premier texte officiel opposable qui pose cette interdiction en France au lieu d'une circulaire.

La ministre de la santé Roselyne Bachelot vient de publier un nouvel arrêté du 12 janvier (journal officiel du 18 janvier 2009). L'arrêté interdit formellement le don de sang par "un homme ayant eu des rapports sexuels avec un homme" (la contre indication pour donner son sang est désormais permanente !!!) alors qu'une autre contre-indication de 4 mois est prévue pour "rapport(s) sexuel(s) non protégé(s) avec un partenaire occasionnel ou nouveau ".

Le sexe n'est mentionné qu'entre partenaires de sexe masculins... pour les femmes/femmes et hommes/femmes... qu'importe : on peut donner son sang 4 mois après une infidélité ou un baisodrome multipartenarial (c'est autorisé après une abstinence de 4 mois). Mais entre homme.. l'interdiction est permanente.

Extrait JO :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

J'avais vraiment sous-estimé la bêtise de notre ministre...

Johnny
Les Hérétiques

Nombre de messages : 1018
Age : 32
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 05/10/2008

http://www.sharemangas.com/index.php?app=blog&module=display

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie dans le monde

Message  Kashima le Ven 23 Jan 2009 - 9:22

C'est vraiment pourri! Les hétéros échangistes peuvent y aller les yeux fermés ; des hommes fidèles et en couple, même pas! Pff.

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie dans le monde

Message  Kashima le Jeu 5 Fév 2009 - 9:33

Du nouveau sur le don du sang par les homosexuels masculins, entendu à la radio et lu ce matin :


«Dès que la prévalence se rapprochera pour la population homosexuelle masculine de celle de la population hétérosexuelle, nous lèverons cette interdiction», a déclaré ce mercredi 4 février la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, à propos de l'interdiction du don du sang faite aux gays.

Répondant à une question de Jean-Pierre Decool (UMP, Nord) lors de la séance des questions orales à l'Assemblée cet après-midi, Mme Bachelot a souligné que la prévalence de l'infection par le virus du sida dans la population homosexuelle était «de 10 à 20%», selon l'Institut de veille sanitaire, alors qu'elle était de 0,2% dans la population hétérosexuelle.

La ministre a par ailleurs rappelé que «500.000 de nos concitoyens ont besoin d'un don du sang chaque année, ce qui nécessite 45.000 poches de sang par semaine», a rappelé la ministre, en soulignant que les besoins étaient «de plus en plus importants à cause du vieillissement de la population et des nouvelles thérapeutiques».

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie dans le monde

Message  Johnny le Jeu 5 Fév 2009 - 16:45

Elle vit trop dans le passé, notre ministre ! Elle pourrait pas se concentrer sur les stats les plus récentes ?

Johnny
Les Hérétiques

Nombre de messages : 1018
Age : 32
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 05/10/2008

http://www.sharemangas.com/index.php?app=blog&module=display

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie dans le monde

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:19


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum