Un racisme imaginaire

Aller en bas

Un racisme imaginaire

Message  Kashima le Mar 8 Mai 2018 - 19:14

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Une excellente réflexion sur ce poison qu'est la notion d'islamophobie, qui victimise d'emblée les musulmans et paralyse toute opposition aux méfaits et revendications illégitimes.
L'Occident, par haine de soi, est son propre ennemi. Pascal Bruckner organise et exprime des idées cohérentes, qui paraissent évidentes à qui n'est pas embourbé dans un aveuglement intellectuel de post-colonialiste et d'Européen débauché.
C'est limpide, implacable...
À lire d'urgence , même s'il est à craindre que les ignorants préfèreront rester dans leur masochisme occidental.


"Islamophobie est d'abord le nom d'une blessure narcissique inversée en rancœur."

"Le voile, loin de dissimuler la chevelure, est d'abord une stratégie de visibilité : il départage "nos" femmes des vôtres, les sauvées des damnées, les pudiques des traînées et permet de faire le compte. En quoi il est un acte militant, une démonstration de force, l'étendard d'une avant-garde qui veut conquérir les cœurs et les esprits. Se couvrir la tête, c'est faire scission, ostensiblement, avec le reste de la société."

"Grâce au marxisme- salafisme, la violence parle le langage de la paix, le fanatisme celui de la raison, l'archaïsme celui du progressisme, la cruauté celui de l'amour. Quel étrange spectacle que de voir des anticléricaux forcenés, des bouffeurs de curé perdre tout sens commun face aux culs-bénis du fondamentalisme."

"La religion de la compassion a remplacé par partout le sentiment de la justice."

avatar
Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6430
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum