Les romantiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les romantiques

Message  Kashima le Lun 11 Juil 2016 - 16:50

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mary Wollstonecraft-Shelley est l'auteur de Frankenstein, livre qui est davantage un chef d'oeuvre du romantisme que du fantastique. J'ai voulu lire autre chose d'elle et ce fut Mathilda.
Il est question d'une jeune fille dont la mère meurt, que le père abandonne et qui grandit auprès d'une tante sévère. Plus tard, c'est le bonheur : son père revient de ses voyages et ensemble, ils vivent des moments délicieux, jusqu'à que l'humeur de celui-ci se rembrunissent sans raison apparente.
La raison, le lecteur la devine assez facilement avec l'indice laissé par l'auteur en début de chapitre, mais il doute jusqu'au moment où Mathilda pousse le père à l'aveu. Eh oui, Mary Shelley ose revisiter le mythe de Peau d'Âne! Le père est amoureux de la fille. Mais ça ne va pas plus loin : il se suicide et elle mourra de chagrin.
C'est si bien écrit que durant les 3/4 du livre, on tient grâce au style mais, quand on referme le livre, on se dit : que s'est il passé, finalement? On aurait aimé plus d'audace parmi toutes ces plaintes qui ennuient à la longue.

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum