Freeheld/Free Love

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Freeheld/Free Love

Message  Johnny le Dim 21 Fév 2016 - 19:12

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
J'ai vu le film la semaine dernière...
Spoiler:
Certes, c'est un film inspiré d'une histoire vraie, dont on connaît déjà la fin, mais il reste réussi, bien que peu enjoué.
On a un couple avec deux personnalités opposées, Ellen Paige en mécano qui assume son homosexualité et Julianne Moore en flic placardisée qui justifie son silence par "C'est difficile d'être une femme dans la police, alors imagine une lesbienne"... cependant, elle finira par se confier auprès de son collègue Dane qui, bien qu'un peu vexé de n'avoir pas été mis au parfum, se montrera compréhensif et la soutiendra quand les épreuves commenceront.
Laurel (le personnnage de Julianne Moore) est frappée par un cancer qui va finir par se généraliser et rien ne nous sera épargné : les examens médicaux, la chimio, les crises de nausée en pleine nuit, les cheveux qui tombent... on aura droit d'ailleurs à une scène où Stacie, en larmes, n'arrive plus à trouver le sommeil et regarde sa bien-aimée qui dort paisiblement dans un moment de répit.
Laurel et Stacie n'étaient pas militantes, elles le sont devenues malgré elles, soutenues par Dane, le collègue de Stacie, et Steven Goldstein, un personnage haut en couleurs et excentrique, militant de la cause LGBT qui arbore fièrement sa kippa (si Steven Carrell incarne un personnage pas tellement éloigné de son registre comique, on lui doit quand même quelques sourires, notamment quand Dane lui demande d'arrêter de l'appeler honey et qu'il persiste...
Les freehelders sont bien dépeints dans leur conservatisme, à l'exception d'un qui courbe l'échine avant de se ressaisir (aidé en ça par sa fille), on a aussi de bonnes scènes avec le révérend qui, en guise de propos tenus par le Christ sur l'homosexualité, arbore un silence éloquent, la scène où Stacie bat le record de démontage de pneu devant un garagiste d'abord dubitatif, puis lucide (il l'aidera contre des homophobes qui voulaient l'agresser en pleine nuit dans le garage). En revanche, je ne sais pas si les collègues de Laurel ont été vraiment la soutenir pour la dernière audience.
Un bon film, parfois émouvant, dur (les derniers instants de Laurel sont chez elle, sur un lit d'hôpital), mais à voir (prévoir quand même des mouchoirs pour les plus sensibles).

Johnny
Les Hérétiques

Nombre de messages : 1018
Age : 32
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 05/10/2008

http://www.sharemangas.com/index.php?app=blog&module=display

Revenir en haut Aller en bas

Free love

Message  Kashima le Dim 21 Fév 2016 - 19:30

Merci pour ce retour! J'avais oublié d'écrire le mien.
Ce film est intéressant par rapport au sujet qu'il aborde : l'avancée des droits des homosexuels aux USA. Il est nécessaire, et cet hommage aux deux femmes qui ont vécu cela est touchant.

Mais c'est loin d'être un grand film, même s'il se regarde bien ; il m'a fait penser à ces films qui peuvent passer l'après-midi d'un dimanche sur TF1...
Ce qui m'a gênée, c'est surtout Ellen Page, caricature de lesbienne (et je ne l'ai tellement pas trouvée séduisante que le fait que Julian Moore tombe amoureuse d'elle n'arrivait pas à me paraître crédible). Autre chose aussi : on a l'impression d'être dans une Amérique des années 70-80, avec les coupes de cheveux et les vêtements...
Le plus émouvant, ce sont les images du couple de femmes à la fin, les vraies qui se sont battues et ont gagné.

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Freeheld/Free Love

Message  Johnny le Dim 21 Fév 2016 - 22:23

En même temps, Stacie était une butch dans la vraie vie, comme tu l'as vu dans les photos du film à la fin, Julianne et Ellen leur étaient plutôt ressemblantes (au détail près que dans la réalité, le couple avait deux chiens au lieu d'un seul).

En parlant de films lesbiens, je viens de voir le DVD de Summer, je chroniquerai sûrement le film dans la semaine.^^

Johnny
Les Hérétiques

Nombre de messages : 1018
Age : 32
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 05/10/2008

http://www.sharemangas.com/index.php?app=blog&module=display

Revenir en haut Aller en bas

Re: Freeheld/Free Love

Message  Kashima le Lun 22 Fév 2016 - 6:45

Oh... ce n'est pas la question d'être butch... Ellen Page m'a dérangée (et je n'ai trouvé aucune ressemblance avec les femmes à qui cela est arrivé,  mais peu importe. Ils ont fait de l'autre une fem,  si on va par là,  ce qu'elle n'était pas...) En plus, on aurait dit une enfant,  pas une femme. Elle m'a presque gâché le film. C'est plus l'harmonie entre les deux qui m'a semblé préfabriquée.
J'aimerais voir Summer.

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Freeheld/Free Love

Message  Johnny le Lun 22 Fév 2016 - 10:48

Pour Summer, je le chroniquerai certainement demain. Je te conseille d'acheter le DVD, car il a un bonus qui est un excellent complément au film.

Johnny
Les Hérétiques

Nombre de messages : 1018
Age : 32
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 05/10/2008

http://www.sharemangas.com/index.php?app=blog&module=display

Revenir en haut Aller en bas

Re: Freeheld/Free Love

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:29


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum