Libertines...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Libertines...

Message  Kashima le Mar 8 Sep 2015 - 13:10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"J'aimais éperdument la comtesse de… ; j'avais vingt ans, j'étais ingénu ; elle me trompa, je me fâchai, elle me quitta. J'étais ingénu, je la regrettai ; j'avais vingt ans, elle me pardonna : et comme j'avais vingt ans, que j'étais ingénu, toujours trompé, mais plus quitté, je me croyais l'amant le mieux aimé, partant le plus heureux des hommes."

Un classique que je devais lire depuis des années... Arrivée à la fin du premier chapitre, je me rends compte que le livre est fini et que les textes qui suivent sont d'autres versions. Je reste sur ma faim, ne m'attendant à rien sinon à une histoire de libertinage, dans l'esprit des Liaisons dangereuses...
Le narrateur est épris d'une comtesse. Il se rend chez l'une de ses amies et s'en laisse très vite compter : alors qu'il n'était pas venu pour la séduire, il se retrouve à coucher avec elle sous le toit de son propre mari. Mais, le lendemain, il se rend compte qu'il devait servir d'alibi pour que cette femme retrouve son amant. Résultat des courses : elle a trompé son amant et son époux, et lui se retrouve dans une situation périlleuse. Mais les choses s'arrêtent là.
Je n'ai pas lu les autres versions, j'aurais peut-être dû car il paraît que l'une d'entre elles est beaucoup plus explicite en matière érotique.

Louis Malle aurait adapté ce livre avec Les Amants.


"Elle fait tout naître, tout sentir, et elle n'éprouve rien : c'est un marbre."

"L'amour veut des gages multipliés : il croit n'avoir rien obtenu tant qu'il lui reste à obtenir."


Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum