Leopold von Sacher-Masoch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Leopold von Sacher-Masoch

Message  Kashima le Mar 21 Avr 2015 - 9:42

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Leopold von Sacher-Masoch (1836-1895) est connu pour La Vénus à la Fourrure, devenu un classique de la littérature érotique. L'auteur a donné son nom au masochisme. On connaît moins ses autres textes, les nouvelles regroupées sous le titre Les Batteuses d'Hommes.

Publiés en 1870 en Allemagne, ces textes (La Vénus à la Fourrure aussi) ne seront traduits en anglais et en français qu'en 1902. On avait du mal à trouver les nouvelles des Batteuses d'Hommes depuis les environs de la guerre de 14.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Chez La Musardine ont été éditées ces nouvelles (collection "lectures amoureuses"), précédées de Souvenir d'enfance et réflexion sur le roman, qui permettent de comprendre ce qui a obsédé Sacher-Masoch depuis l'enfance : puni par une parente éloignée de son père nommée Zénobie, il s'est forgé cette image de la femme cruelle, vêtue d'une fourrure, qui châtie les hommes de son fouet.

“Je haïssais et aimais en même temps cette créature qui, par sa force et sa beauté brutale, paraissait créée pour mettre insolemment son pied sur la nuque de l'humanité.”
—   Sacher-Masoch, Choses vécues, Revue bleue, 1888

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le volume comprend sept textes : La Dompteuse, Kasimira, Krach en amour, Un duel à l'américaine, Martscha, La Hyène de la Poussta, La Dame blanche de Machow.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La pièce majeure est La Hyène de Poussta. Elle raconte comme la jeune Anna Krauer, issue d'une famille pauvre et rêvant devant les belles vitrines, éveille le désir du baron Steinfeld. Il l'adore, lui fait maintes promesses, lui achète robes et bijoux, lui fait mener la belle vie mais, la troisième année, il se lasse d'elle et l'abandonne pour une femme de son rang qu'il épouse.
Anna Krauer, enceinte, accouche dans un parc et noie son enfant. Elle jure de se venger de lui et de faire payer à tous les hommes.
Elle se fait embaucher dans un cirque et elle devient une cavalière émérite, d'une grande vertu. Les homme se pâment devant elle, mais elle médite sa stratégie. Elle doit devenir puissante et riche pour réaliser sa vengeance. Son identité a changé, comme sa couleur de cheveux : elle sera Sarolta Parkany, femme fatale si belle et si cruelle que les hommes meurent d'amour pour elle.

“Oh! Vous devez désirer quelque chose de plus. Je mentirais si je vous disais : je vous aime. Peut-être ne suis-je pas du capable d'aimer un homme ; quoi qu'il en soit, vous m'inspirez un intérêt peu ordinaire.”

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Cette image illustre une scène de la nouvelle, où Sarolta se venge d'un homme qui repousse ses faveurs. Des brigands, ses complices, le ligotent la tête en bas dans une fourmilière. Il devrait mourir au bout de deux ou trois jours, dans d'intenses souffrances.

Cette nouvelle a un goût de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] : on y trouve un château dirigé par une veuve sanguinaire, assistée d'une sorcière et de servantes qui l'aident à assouvir son plaisir. C'est la nouvelle que j'ai préférée, même si les autres ont aussi leur charme. Leur point commun est que la femme est toujours fatale, souvent libre, d'origine hongroise, polonaise, ukrainienne, et qu'elle prend plaisir à fouetter les hommes qui supplient pour être ses esclaves :

“Mais vous savez ce que c'est que d'être mon esclave. Qui se met en danger y succombe.”

Un bémol : l'édition de La Musardine est truffée de fautes. Le traducteur (sans doute celui d'époque) n'est même pas mentionné.

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les Batteuses d'Hommes

Message  Kashima le Mar 21 Avr 2015 - 20:03

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum