Houellebecq oui Houellebecq non

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Houellebecq oui Houellebecq non

Message  Kashima le Dim 18 Jan 2015 - 9:16

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Jusqu'à la lecture de La Carte et le Territoire, à Houellebecq, c'était un non catégorique : Les particules élémentaires, encensées de toutes parts, m'étaient plus qu'illisibles. Elles étaient horripilantes. Le style insupportable, le caractère du narrateur, l'ambiance poisseuse m'ont fait dire que Houellebecq, très peu pour moi.
On m'a prêté La Carte et le Territoire. L'effet produit par cette lecture n'était pas aussi rédhibitoire, mais je pouvais dire que j'avais passé un moment pas désagréable, sans que ce soit de la littérature. Je dirais : soit.

Houellebecq a donc le Goncourt. Houellebecq est une belle affaire pour le commerce éditorial.
Entre temps, je me dis qu'[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]ne peut que me toucher ; je me dis aussi que quelqu'un qui a osé dire que l'islam est la religion la plus con, qui a gagné son procès pour cela, ne doit pas être un si grand usurpateur. Et enfin, quelqu'un qui dit haut et fort son soutien à Israël me paraît très fréquentable.

Soumission se profile à l'horizon. Avant sa sortie, le livre nous allèche. Houellebecq aurait raconté, dans un roman de politique-fiction, ce que deviendra la France en 2022, passée aux mains d'un islamiste modéré. J'ai hâte de le lire. C'est chose faite. Et je suis très déçue.
D'abord, l'idée alléchante perd très vite de sa force dramatique. Oui, les identitaires rôdent, les islamistes gagnent du terrain, les républicains sont moribonds. Mais que fait-il de cette idée? Elle se perd dans un immense patia, avec un narrateur égal aux autres narrateurs de Houellebecq : un pauvre type, travaillé par ses instincts sexuels, qui nous gave (le mot est presque faible) tout au long du roman avec ses discours sur Huysmans, auteur sur lequel il a fait une thèse. Ces longs développements sont indigestes. Ce remplissage est sans doute là pour donner un côté littéraire au livre, mais c'est raté, on décroche, on se noie sous cette fausse érudition. J'ai bien compris le parallèle, la métaphore, entre un Huysmans qui se convertit au catholicisme dans sa vie et un narrateur lâche qui se laisse tenter par la conversion à l'islam pour des raisons d'argent et de pouvoir sexuel, mais que c'est lourdaud.
On a sa dose de sodomie, de sperme, savamment distillée pour que le lecteur sursaute un peu dans ce récit vaseux.

Quant à la polémique, que les musulmans se rassurent : l'islam n'en prend pas du tout pour son grade. Je trouve même que son blason est redoré. Mais les personnes qui devraient s'offusquer d'un tel livre et en faire polémique, ce sont les femmes. On se fiche, finalement, de la mort de la République. Les hommes ont tout à y gagner : ils vont pouvoir se sauter officiellement des gamines de 14 ans, se marier avec quatre femmes, jouer les pachas. A aucun moment, cette idée ne semble révolter le narrateur ou l'auteur, et les interviewsde Houellebecq montrent que c'est finalement le dernier de ses soucis, le sort des femmes dans une société qui devient religieuse ou autoritaire. On ne m'enlèvera pas de l'idée que les narrateurs de Houellebecq ont beaucoup de leur auteur. Son manque d'engagement et de répartie, au micro de France Inter le 7 janvier, me font dire qu'il vaut mieux ne pas accepter d'entretien si l'on a rien à dire de plus.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

J'ai donc été très déçue par ce livre qui promettait beaucoup et ne donne rien. Une histoire de plus de pauvre type dont le centre gravitationnel est son pénis. N'attendez pas une sorte d'utopie effrayante, qui dénonce la montée des extrêmes. On ressort de ce livre non pas comme on sortirait de la lecture d'un Rhinocéros, mais avec l'impression qu'on se fiche de nous et qu'on nous vend, sur une idée un peu sulfureuse, un livre qui n'appartient pas à la littérature.

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum