Trois coeurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Trois coeurs

Message  Kashima le Sam 17 Jan 2015 - 20:11

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Ce qui m'a gênée, d'abord :
- d'emblée, le casting : le choix de Poelvoorde, dès le début du film, s'avère mauvais et  très dérangeant. Non, ce n'est pas un tombeur. Non, ce genre d'inspecteur des impôts dégarni, à la voix ce crécelle, qui vous accoste dans la nuit un soir, en province, ça ne fait pas craquer une charmante antiquaire jouée par Charlotte Gainsbourg ;
- le rendez-vous manqué, on trouve mieux qu'un infarctus. Quand on doit retrouver, sans avoir son numéro de téléphone, son coup de foudre à 18h aux Tuileries, on s'arrange pour prendre son après-midi afin d'être sûr de ne pas rater le rendez-vous. En plus, ça permettrait d'arriver frais et de prendre une douche ;
- la coïncidence de la rencontre avec la 2e soeur ne tient pas bien debout. On veut bien croire au hasard mais brouiller les pistes de lieux (délibérément, le réalisateur nous cache la ville de province où cela se passe) est inutile, tout comme cette voix off qui raconte parfois quand on ne sait plus comment filmer le temps qui passe ou les événements ;
- les deux soeurs du film sont trop proches pour que le nouveau mari se rende compte si tard de qui elle est. Je veux bien croire aux actes manqués, mais c'est impossible ;
- non, on ne part pas au bout du monde avec un amour caché sans que ce soit louche pour son épouse, pas plus qu'on ne s'absente un soir sans raison en n'éveillant aucun soupçon. Les soeurs sont très proches et devraient percevoir un malaise ;
- la musique qui revient est de trop. Elle ne produit pas sur le spectateur l'effet attendu et au contraire, elle est grandiloquente et nous dit de façon lourde : un drame se joue... Attention...


Mais sinon, on ne croirait pas : j'ai aimé ce film. Pour les deux actrices, déjà, Chiara Mastroianni et Charlotte Gainsbourg, toutes les deux charmantes. Pour l'histoire, aussi, dont on perçoit la lourdeur : un homme a le coup de foudre pour une femme, un soir. Il manque leur rendez-vous quelques jours plus tard. De dépit, elle part avec son mari aux USA, mari qu'elle était prête à quitter.
Un jour, cet homme rencontre à son travail (impôts) une femme qui pleure dans un couloir. Il propose de l'aider, elle a un problème de comptabilité (autre incohérence : il n'est pas dans la séduction mais propose, sur son temps libre, d'aller chez elle en province, par le train, un soir sans contrepartie).
Ce qui devait arriver arriva : ils s’éprennent l'un de l'autre et des hétéros qui s'aiment se marient à tous les coups!  Mais il ignore qu'il épouse la soeur de celle pour qui il a eu un coup de foudre autrefois.
Malgré tous les défauts qui auraient pu être évités avec un scénario plus solide, je me suis prise à cette histoire. Je souffrais quand même pour lui tout en le trouvant haïssable, avec ses manigances, son désir pour une autre. Je me disais pourtant : comment cette fille charmante peut-elle, plus de quatre ans après, être sous le charme de cet affreux beau-frère? Et puis je me l'expliquais en me disant que cette rencontre manquée, ce désir inassouvi devait être le moteur de ce sentiment qui les pousse l'un vers l'autre.
Je n'ai pas eu envie d'arrêter avant, mais je voulais voir et savoir. Bien goupillé, c'eût été un excellent film... Et Charlotte est particulièrement séduisante dans Trois coeurs.

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum