La Vieille Fille et le Mort (1958)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Vieille Fille et le Mort (1958)

Message  Kashima le Dim 14 Sep 2014 - 9:28

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Clarisse tient un café-épicerie. Elle a une cinquantaine d'années, elle vit seule et a toujours décliné les avances de potentiels maris. Un soir, alors qu'elle avance à l'aveuglette dans le café (car elle n'allume pas la lumière pour un oui pour un non), elle bute sur quelque chose : le corps d'un homme est allongé par terre. Il est mort!
Jalousement, secrètement, elle va veiller sur ce mort comme sur un amant.

“L’automne mourait de douceur dans le lit de l’été.”

“Il faut calmer les paupières avec des baisers étudiés.”

“Paris ondule, Paris est une liane dans l’S noir. Paris…”

“Les cimetières avec leurs croix se reposent sous les chauves-souris.”

Kashima
Alchimiste

Nombre de messages : 6270
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum